Terminator : Genisys : Le réalisateur Alan Taylor explique enfin pourquoi tout a été spoilé dans les bandes-annonces

Christophe Foltzer | 1 juillet 2015
Christophe Foltzer | 1 juillet 2015

ATTENTION POSSIBLES SPOILERS ! Ceux qui auraient vécu dans une cave ces derniers mois et qui en sortent aujourd'hui uniquement pour aller voir Terminator : Genisys devraient éviter de lire ce qui va suivre. Pour les autres, c'est cool.

Le réalisateur Alan Taylor nous fait quelque chose d'étrange depuis deux jours. Après avoir révélé que son Thor 2 lui avait complètement échappé en post-production, voici qu'il dit enfin ce qu'il pense de la campagne marketing pour le moins étonnante de Terminator : Genisys

Dès le départ, le film intriguait et inquiétait par son pitch fouilli et mystérieux. Au fil des mois, ça ne s'est pas vraiment arrangé, vu toutes les déclarations contradictoires qui se multipliaient jusqu'à l'arrivée de la fameuse bande-annonce qui nous a crâmé le gros twist de l'intrigue. Un vrai cas d'école. Alan Taylor a donc déclaré à Uproxx qu'il n'était pas forcément d'accord avec le choix de l'angle promotionnel :

"Je sais qu'il y avait là un calcul de la part de ceux qui ont marketé le fim de le faire de cette manière. Un challenge. Je pense qu'ils se sont crus obligés d'envoyer un message très fort à un public prudent qu'il y avait quelque chose de nouveau. Ils craignaient que les gens ne pensent à tort qu'il s'agissait là d'un reboot alors qu'aucun de nous ne voulait faire de reboot des deux films de James Cameron. Ils voulaient changer la façon dont on percevait le film."

Evidemment, le noeud du problème est bel et bien le moment où dans les bandes-annonces nous apprenons la vérité sur le nouveau John Connor. Un choix particulièrement discutable alors que cette révélation arrive assez tard dans le long-métrage :

"J'ai évidemment réalisé ces scènes avec l'objectif que personne ne devait être au courant. L'une de mes scènes préférées, et je pense que Jason Clarke a fait un super travail, est quand il arrive dans l'hôpital en 2017 et tout change à partir de ce moment. Là, vous devez penser : "Oh punaise, c'est génial !"

Une scène qui n'aura au final qu'un impact mesuré puisqu'elle a été montrée à de multiples reprises dans les différentes bandes-annonces. Encore une fois, nous voyons qu'entre ceux qui font les films et ceux qui les vendent, il y a un gouffre et que lorsque le marketing ne sait pas trop comment aborder une oeuvre, nous ne sommes pas à l'abri d'une catastrophe.

Reste maintenant à découvrir les chiffres au box-office pour savoir définitivement si cette stratégie "autre" a fonctionné.

Tout savoir sur Terminator : Genisys

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bibi
01/07/2015 à 16:05

Le marketing est indépendant de la production, les mecs font ce qu'ils veulent, le réal ne peut rien dire. J'espère que la cas Terminator servira d'exemple.

Skybadin
01/07/2015 à 10:47

Les mecs du marketing sont devenus aujourd'hui des vendeurs de poisson, prêts à tout pour vendre leur produit. Et ben je peux vous dire mes cocos que je n'irai pas le consommer, votre produit.

Zanta
01/07/2015 à 09:48

Ce n'est pas nouveau
Terminator 2 avait aussi vu son twist spoilé lors de sa promotion... Et le film étant ce qu'il était, tout le monde s'en fichait.
Mais compte tenu des premiers retours de Genisys, ça va être plus compliqué.

votre commentaire