Rooney Mara Prix d'interprétation Cannes 2015 : "Les films de super-héros sont à chier"

Geoffrey Crété | 25 mai 2015
Geoffrey Crété | 25 mai 2015

Quatre ans après Millenium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes de David Fincher, qui lui a valu une nomination aux Oscars, Rooney Mara a reçu ex-aequo le Prix d'interprétation féminine à Cannes 2015 pour Carol de Todd Haynes. Une position provilégiée qui lui a permis de donner son avis sur Hollywood.

Interrogée par Le Monde, Rooney Mara a ainsi parlé de sa méfiance vis-à-vis des superproductions hollywoodiennes, et notamment des films de super-héros :

"Il y en a trop et la plupart sont à chierL’objectif est d’abord de faire de l’argent. Les gens qui ont fait Les Dents de la mer se souciaient d’abord de faire un bon film. Je ne suis pas attirée par les très gros films. Encore que. L’année dernière, j’ai tourné Pan qui est un gros film. Mais ce n’est pas comme faire un film Marvel. Il y en a de très distrayants, mais je ne crois pas que je serais très bonne dans un film comme ça. Dans Pan, il y a tellement d’imagination, j’ai pu vivre au pays imaginaire."

Un discours de plus en plus commun qui rappelle celui d'Alejandro Gonzalez Innaritu (Birdman), qui considère le cinéma de super-héros comme un "génocide culturel", et dans une moindre mesure les récentes déclarations de Simon Pegg.

 

 

La comédienne de 30 ans, qui pense ne pas être capable de jouer dans une "pure comédie", affirme en outre son désir d'interpréter des personnages "moins coincés, moins contraints". Le dernier en date : Carol de Todd Haynes, où elle incarne une employée d'un grand magasin dans le Manhattan des années 50, qui tombe éperdument amoureuse d'une femme mariée (Cate Blanchett). Un rôle qui lui a valu le Prix d'interprétation à Cannes 2015, mais qu'elle a failli ne pas accepter :

"On m’a envoyé le scénario il y a quelques années, Cate Blanchett était déjà de la partie, pas Todd Haynes. C’était juste après le tournage de Millenium et je me sentais très fatiguée, à bout de ressources. J’avais l’impression que je n’avais plus rien à donner de moi, j’ai dit non, ce qui me semble fou en y repensant. Heureusement, un an plus tard, une fois que Todd a décidé de réaliser le film, on m’a renvoyé le scénario. Je l’ai relu, j’étais dans un état d’esprit très différent et il a été très facile de dire oui."

Rooney Mara sera prochainement à l'affiche de The Secret Scripture de Jim Sheridan, Lion avec Nicole Kidman et Dev Patel, et Weightless de Terrence Malick.

 

 

Tout savoir sur Rooney Mara

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
berserk
27/05/2015 à 10:31

"Est-ce bien, est-ce mal ? Je ne sais pas mais en tout cas c'est comme ça"oui est c'est comme ça qu'on est en train de flingue le vrai cinéma et des projet beaucoup plus intéressant, pour nourrir avec de la merde le publiques.

Piterdevries
26/05/2015 à 20:54

Depuis toujours les acteurs de films de catégorie A on toujours critiqué les films et acteurs populaires.
A une époque, Boris Karloff, Bela Lugosi,Lon Chaney et plus tard Peter Cushing et Christopher Lee étaient considérés comme des merdes qui jouaient dans des films de merde. Aujourd'hui leurs films sont encensés et on les ressort toujours en DVD ou Blue Ray alors que les acteurs de catégorie A ont été oubliés eux et leurs films. Dans 40 ans personne ne se souviendra plus de Rooney Mara mais tout le monde se rappellera de Robert Downey Jr car les films de la dame passeront après minuit au ciné-club alors que ceux de Robert passerons sans cesse aux heures de grandes écoutes.
Est-ce bien, est-ce mal ? Je ne sais pas mais en tout cas c'est comme ça.

Momo Imzouren
26/05/2015 à 11:34

C'est un peu exagérer quand même, 4 à 6 films de super-héros (en comprenant Marvel et DC) en moyenne par ans c'est pas énorme franchement !!!

Crichton
25/05/2015 à 22:35

Ah zut c'est bête, je suis un grand garçon, et je m'en fous complètement, de l'avis de cette connasse sur le cinéma mondial. :-)

berserk
25/05/2015 à 21:27

ce vrai d'ailleur que dans notre société le plus grand nombre aime forcement la merde ce prouve...

Dirty Harry
25/05/2015 à 20:50

Ouf une actrice lucide. Et il suffit de voir le planning Marvel pour dire que oui, il y en a trop de ces histoires de types en collant devant affronter des méchants ridicules qui ont intercepté une super arme, se manger les scènes de démolition de décor (du bruit et des CGI, pas de l'action où t'es impliqué hein, comme Die Hard ou Mad Max Fury Road par exemple) et voir le héros évidemment triompher de ces événements dits, redits et re-redits (rendez nous luke skywalker qui se prend une branlée dans l'Empire Contre Attaque !).

Bill
25/05/2015 à 19:27

D'un autre coté les super héros n'attendent pas après elle pour cartonner...donc son avis on s'en balance. De toute manière dès qu'un truc fonctionne et plais au plus grand nombre, il est de bon ton de dire que c'est de la merde.

pyb
25/05/2015 à 17:30

Des films de super héros (surtout marvel), faut pas déconner, 3 ou 4 par an, c'est pas la mort du cinéma. a partir de 2016, ok, ce sera plus dur, Mais des adaptions de peter pan, on en a combien? Et Les remakes et adaptations en tout genre, qu'on a en permanence, est-ce vraiment mieux?

Ann Perkins
25/05/2015 à 16:12

Sa frangine a sûrement moins le choix qu'elle. Rooney a eu la chance de lancer sa carrière avec un film de Fincher, qui lui a ouvert toutes les portes. Kate, elle, a beau enchaîner les films et séries, un truc comme Les 4 fantastiques pourrait vraiment lui donner une valeur qui lui permettrait alors de choisir (et de critiquer le système)

Zanta
25/05/2015 à 15:53

C'est mignon, cette honnêteté.
Mais je ne suis pas sûr que sa frangine, qui est attendue dans le reboot des 4 Fantastiques, va apprécier.

Plus
votre commentaire