Ben Affleck ne veut pas entendre parler de son ancêtre esclavagiste

Christophe Foltzer | 20 avril 2015
Christophe Foltzer | 20 avril 2015

Nouvelle victime du scandale du piratage de Sony  l'année dernière, Ben Affleck. Alors que des centaines de milliers de documents sont publiés sur Wikileaks, son passé refait surface.

Décidément, personne ne sera épargné par le piratage de Sony. Ben Affleck, en plus d'être le nouveau Batman, est quelqu'un de très engagé poltiquement dans le monde de la vraie vie véritable. Il est notamment le cofondateur d'une ONG, la Eastern Congo Initiative. Alors forcément lorsqu'un documentaire retraçant les origines de l'acteur dévoile que l'un de ses ancêtres était un esclavagiste, cela fait tâche.

C'est en tout cas ce que révèle un document publié par Wikileaks. Il semblerait en effet que l'émission Finding your Roots, produite par PBS, comptait parler de cet embarrassant ancêtre. Une décision que Ben Affleck a fait interdire. Henry Louis Gates, professeur à Harvard et attaché à l'émission, avait fait part de ses inquiétudes à son ami Michael Lynton, directeur général de Sony, dans un échange de mails :

"Voici mon dilemme : A titre confidentiel, pour la première fois, l'un de nos invités a demandé de supprimer quelque chose au sujet de l'un de ses ancêtres, le fait qu'il possédait des esclaves. [...] Personne n'a jamais tenté de censurer ce que nous avons trouvé. C'est une mégastar, que devons-nous faire ?"

Sous la pression de son ami, Gates a dû supprimer l'information, tout en craignant que cela ne compromette l'intégrité de son émission. Mais l'on ne se fâche pas avec l'un des boss actuels d'Hollywood apparemment. Et par un habile retournement de veste, Gates a justifié son choix :

"Les réalisateurs ont fait un choix éditorial indépendant, pour retenir le récit le plus intéressant."

C'est cela oui.

 

Tout savoir sur Ben Affleck

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
sylvinception
20/04/2015 à 15:07

"...toute l'humanité à quelque chose à se repprocher..."
Sauf Neil Blomkamp bien sûr. Je sors ??

AmigaKnight
20/04/2015 à 14:16

Qu'est-ce qu'on s'en tape de ce qu'on pu faire ses ancêtres ... Si on va par là toute l'humanité à quelque chose à se repprocher !

Ben
20/04/2015 à 14:06

Autre temps autres mœurs.

Il n'est pas responsable de ce que faisait ses ancêtres. Fin de la polémique.

yellow submarine
20/04/2015 à 11:31

polémique à la C@#, franchement n'importe qu'elle personne sensé aurait fait la même chose que lui.
pffffffffffff

votre commentaire