Avengers : pourquoi Hulk n'aura pas droit à son film en solo

Jacques-Henry Poucave | 14 avril 2015
Jacques-Henry Poucave | 14 avril 2015

Alors que les projets Marvel se multiplient, au cinéma comme à la télévision et que certains héros moins connus ou secondaires auront bientôt droit à leur propres adaptations, on se demande pourquoi Hulk n’a pas droit à un nouveau film solo. Mark Ruffalo vient de répondre à cette question.

Car à bien y regarder, et vu la boulimie actuelle de Disney, on se demande pourquoi le Géant Vert n’est pas déjà à l’affiche d’un film dédié. C’est un des seuls membres principaux des Avengers à ne pas avoir droit à ses propres aventures solo (exception faite de Hawkeye et Black Widow, nettement moins importants dans la mythologie du Marvel Universe).

La situation est d’autant plus surprenante car le public semble particulièrement apprécier la version du personnage livrée par Mark Ruffalo, qui s’est imposé sans mal dans la peau de Bruce Banner depuis le premier Avengers.

Mais comme l’acteur vient de le révéler dans les colonnes de Collider, Marvel n’est tout simplement pas libre de ses mouvements en ce qui concerne le scientifique enragé…

« En ce qui concerne un film Hulk, un film spécifiquement consacré au personnage, Marvel ne possède pas vraiment les droits pour le moment. C’est toujours la propriété d’Universal, donc il y a ce problème. C’est un gros obstacle pour avancer. Je ne pense pas que ce soit insurmontable ceci dit, mais je ne sais pas ce que ce qui en découlera pour moi. »

Une révélation étonnante, d’autant qu’on se souvient que c’était bien Marvel qui avait produit L’Incroyable Hulk de Louis Leterrier. À en croire les propos de Mark Ruffalo, il semblerait donc qu’Universal possède les droits de distribution de tout film solo consacré au personnage.

Une situation qui ne peut bien sûr plaire au propriétaire de Marvel, à savoir Disney, qui compte bien distribuer les productions maisons, afin de les rentabiliser un maximum et de ne pas avoir à partager le gâteau des marques dont le studio est propriétaire.

Il y a fort à parier qu’en cas de succès pour Avengers : L’Ère d’Ultron (ce qui ne fait pas grand doute), Universal ne cèdera pas ces droits, ou alors pour des montants colossaux. Une situation qui n’est pas nécessairement problématique pour Disney. En effet, la Phase 3 du Marvel Universe est déjà complète, la major peut donc se payer le luxe d’attendre au-delà de 2020 pour lancer le personnage seul à l’écran et profiter peut-être de meilleures conditions de négociations.

En attendant, nous pourrons retrouver Hulk dans Avengers : L’Ère d’Ultron dès le 22 avril au cinéma.

Tout savoir sur Avengers : L'Ère d'Ultron

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
SyZe
14/04/2015 à 18:33

Le roi du Maîs peut attendre même si c'est dommage pour Ruffalo qui match le casting parfait. D'avoir "récupéré" Spidey pour la suite est beaucoup plus important, surtout pour Civil War.

Simon Riaux - Rédaction
14/04/2015 à 14:56

@Darlinux
Pas intégralemrnt. Marvel (avant d'appartenir à Disney) n'avait pas de structure de distribution et a donc vendu les droits de distribution à Universal. Donc aujourd'hui si Marvel voulait produire un film Hulk, elle serait obliger de laisser Universal le distribuer et don cdiviser mécaniquement ses revenus de manière très importante.
Ce que Disney ne souhaite probablement pas. Sans compter que pour Universal, deux solutions s'offrent : rendre impossible un film consacré au personnage, ce qui handicape la concurrence, ou alors le rendre possible contre des sommes somptuaires, ce qui n'est pas inintéressant, mais peut également freiner Disney, qui préférera développer les personnages dont les adaptations sont plus "faciles".

darklinux
14/04/2015 à 14:04

Mais Hulk est une propriété de Marvel ...

west666
14/04/2015 à 13:41

paf quelle dommage pour un des personnages les plus intéressant du groupe alors que on nous basine de marvel ........................

votre commentaire