La lettre de Luc Besson à ses frères musulmans, Charlie ou charlot ?

Simon Riaux | 12 janvier 2015
Simon Riaux | 12 janvier 2015

Luc Besson est peut-être le réalisateur de Lucy, mais c'est aussi un être humain avec un petit coeur qui bat. La preuve, il a écrit une lettre jolie tout plein à ses frères musulmans, dans un formidable élan de solidarité, suite aux attentats qui ont ensanglanté la France en ce début d'année.

Mon Frère,
Mon frère, si tu savais combien j’ai mal pour toi aujourd’hui, toi et ta belle religion ainsi souillée, humiliée, montrée du doigt. Oubliés ta force, ton énergie, ton humour, ton cœur, ta fraternité. C’est injuste et l’on va ensemble réparer cette injustice. On est des millions à t’aimer et on va tous t’aider. Commençons par le commencement. Quelle est la société que l’on te propose ?
Basée sur l’argent, le profit, la ségrégation, le racisme. Dans certaines banlieues, le chômage des moins de 25 ans atteint 50%. On t’écarte pour ta couleur ou ton prénom. On te contrôle dix fois par jour, on t’entasse dans des barres d’immeubles et personne ne te représente. Qui peut vivre et s’épanouir dans de telles conditions ? Attachez un enfant ou un animal, sans nourriture et sans affection pendant des mois, il finira par tuer n’importe qui.
On fait passer le profit avant toute chose. On coupe et vend le bois du pommier et après on s’étonne de ne plus avoir de fruit. Le vrai problème est là, et c’est à nous tous de le résoudre.


J’en appelle aux puissants, aux grands patrons, à tous les dirigeants. Aidez cette jeunesse, humiliée, atrophiée qui ne demande qu’à faire partie de la société. L’économie est au service de l’homme et non pas l’inverse. Faire du bien est le plus beau des profits. Chers puissants, vous avez des enfants ? Vous les aimez ? Que voulez-vous leur laisser ? Du pognon ? Pourquoi pas un monde plus juste ? C’est ce qui rendrait vos enfants les plus fiers de vous.
On ne peut pas construire son bonheur sur le malheur des autres. Ce n’est ni chrétien, ni juif, ni musulman. C’est juste égoïste, et ça entraîne notre société et notre planète droit dans le mur. Voilà le travail que nous avons à faire dès aujourd’hui pour honorer nos morts.
Et toi mon frère, tu as aussi du boulot. Comment changer cette société qu’on te propose ? En bossant, en étudiant, en prenant un crayon plutôt qu’une kalach’. La démocratie a ça de bien qu’elle t’offre des outils nobles pour te défendre. Prends ton destin en main, prends le pouvoir.
Ça coûte 250 euros pour t’acheter une kalachnikov mais c’est à peine 3 euros pour t’acheter un stylo, et ta réponse peut avoir mille fois plus d’impact.


Prends le pouvoir et joue avec les règles. Prends le pouvoir démocratiquement, aide tous tes frères. Le terrorisme ne gagnera jamais. L’histoire est là pour le prouver. Et la belle image du martyr marche dans les deux sens. Aujourd’hui il y a mille Cabu et mille Wolinski qui viennent de naître. Prends le pouvoir, et ne laisse personne prendre le pouvoir sur toi. Sache que ces deux frères sanglants d’aujourd’hui ne sont pas les tiens, et nous le savons tous.
Ce n’étaient tout au plus que deux faibles d’esprit, abandonnés par la société puis abusés par un prédicateur qui leur a vendu l’éternité… Les prédicateurs radicaux qui font leur business et jouent de ton malheur n’ont aucune bonne intention. Ils se servent de ta religion à leur seul avantage. C’est leur business, leur petite entreprise. Demain, mon frère, nous serons plus forts, plus liés, plus solidaires. Je te le promets.
Mais aujourd’hui, mon frère, je pleure avec toi.

Luc Besson

Chacun jugera de la sincérité et de la validité de cette missive, mais une chose est sûre, il n'est pas interdit de rire sous cape, tant le discours du réalisateur et du producteur dans ses films semble éloigné de cet humanisme sucré.

On ne prêtera évidemment pas à cet artiste de poids un quelconque double discours, ce décalage étant probablement dû à un humour méta particulièrement sophistiqué, la marque des vrais esprits libres. La peuve, avec cet extrait de From Paris With love, un film Europacorp, co-écrit par Luc Besson, où se déploie tout son goût pour le vivre ensemble.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Cyprine2014
14/01/2015 à 18:10

Besson dans ces films, même les plus "humanistes" a toujours joué les communautés contre les communautés. Il st la 450è fortune de France, de quel droit harangue-t-il les puissants ? Il en fait partie et participe activement à la stigmatisation de toute une population.

Et puis il faut réfléchir deux secondes. Cette lettre explique que la folie meurtrière qui s'est abattue sur la France est le fait des conditions de vie dégradée d'une partie de la population. Le problème c'est qu'elle est très loin de ne toucher que les musulmans (qui ne son pas une ethnie, comme il semble l'oublier). Et que jusqu'à preuve du contraire, les habitants de campagnes dévastées, sans service public, les agriculteurs ou toutes les autres couches laissées pour compte ne massacrent pas à tour de bras.
Et enfin, dire à un groupe socio-culturel "la vie est dure donc vous n'êtes pas responsabls", c'est justement les considérer comme des sous citoyens, incapables de réfléchir d'agir ou de se contrôler.

C'est donc une lettre terriblement raciste et hypocrite qu'a rédigée Besson. Comme ses films.

fuckislam
14/01/2015 à 10:56

Mon pseudo est là pour insister sur le fait que l'islam est responsable, comme le suggère le président égyptien.
Besson est un gros con point barre.
Dire que c'est la faute de la société Française est un MENSONGE RACISTE à l'égard des français.
Les musulmans tuent, agressent, massacrent des minorités, terrorisent , posent problème dans la moitié des pays du monde, à part peut être la Palestine où ils sont plutôt victimes (et encore il y a le Hamas). Voici la liste de tous les pays où ils ont commis des actes ignobles depuis ces dernières années: Afghanistan, Albanie, Algérie, Allemagne, Arabie Saoudite, Australie, Belgique, Brunei, Cameroun, Centrafrique, Danemark, Djibouti, Egypte, Espagne, Etats Unis, France, Grande Bretagne, Indonésie, Iran, Iraq, Liban, Libye, Mali, Nigéria, Oman, Pakistan, Pays-Bas, Qatar, Québec, Sénégal, Somalie, Soudan, Syrie, Tchad, Turquie, et Yémen.
Et certains osent encore affirmer que c'est le problème de la France.

Lolita
13/01/2015 à 13:15

Des fous dangereux viennent de lâcher une bombe atomique sur la France, en attendant la vraie ces prochaines années. Il va falloir répondre autrement qu'avec le même discours humaniste même si ça coûte des ronds, sur les plan éducatif et répressif.
Fin de ma participation à ce sujet hallucinant.

Karlito
13/01/2015 à 11:35

Ce qui serait intéressant dans son discourt, c'est de savoir s'il est suivit d'effets. Je veux dire, il est le proprio d'un studio de cinéma. Il produit des films et donc il a besoin d'équipes pour ses productions. A t-il une politique d'embauches de ces jeunes dont il parle? Car le cinéma est aussi une belle alternative, mais s'il produit des bouses, autant qu'ils sortent les gens qui eux, y sont profondément dedans...

S'il combine discourt adressé à son audience (c'est le cas non?) et un projet volontaire d'embauches destiné à cette même audience, alors, il peut être sincère.

Ceci dit, il a depuis longtemps ce type de discours et cette lettre n'est pas son seul témoignage sur le sujet. Je l'ai déjà entendu là-dessus à plusieurs reprises.

Françoise
13/01/2015 à 10:33

Merci pour votre humanité, pour votre sincérité, je crois que malheureusement certaines personnes ne comprendront pas et comme d'habitude se moqueront car même dans l'émotion ils semblent qu'il est deux poids deux mesures.

diez
13/01/2015 à 10:19

Luc Besson, autant j'adore ce qu'il a pu faire jusqu'à Angle-a (inclus) entant que réalisateur, autant j'aime les risques prit sur certaines productions, autant le gars est un hypocrite hors norme. Aujourd'hui il parle de ses frères musulmans, hier dans ses films d'action il les fait passer pour la pire racaille de France...

Ceux qui pensent que le scénariste ne doit pas être comparé à l'écriture de cette lettre ont tord. On ne dénonce pas ce que l'on met en scène pour ce faire un max de fric. C'est pas sincère, c'est pas honnête et c'est même dangereux quand cela devient un acharnement.

Besson je t'aime bien, sincèrement, mais commence par écrire des films qui évitent la banalisation et la stigmatisation.

Galtan
13/01/2015 à 09:38

Wouah ! Revenir sur la filmographie de Besson pour commenter cette lettre... Non mais vous rigoler ???

Galtan
13/01/2015 à 09:38

Wouah ! Revenir sur la filmographie de Besson pour commenter cette lettre... Non mais vous rigoler ???

REA
12/01/2015 à 23:14

@fuckislam C'est sur qu'avec ton pseudo. Ou bien c'est du trolling de compétition.

@lolita et pour la plupart d'entre vous. La situation, c'est l'après. Hier ("la marche")est déjà loin. Les pertes de Charlie Hebdo sont déjà passées aux oubliettes. Ca se focalise sur ceux de l'épicerie qui sont récupérés pour combattre le terrorisme. Maintenant des lois qui n'auraient pas été accepté, vont passer IZI.

Les français se sont "réveillés" alors qu'ils sont révolutionnaires de salon depuis qu'ils dorment 3 jours devant chez apple pour acheter un dernier smartphone au prix d'un loyer...

Besson dénonce un système. Le système français Des problèmes vieux de 30 ans qui ne sont et ne seront jamais réglés. Bah oui, ils agitent les mêmes spectres à chaque élection. Et bien sur, pas d'amalgame comme on pouvait l'entendre (LOL).

La lutte terrorisme va devenir la énième nouvelle priorité de la France qui n'a plus les moyens. Mais allons-y, le 1er ministre israélien a fait un appel des troupes. "Marche" ironique, des terroristes qui marchaient entre autre contre le terrorisme.

Non lolita et d'autres, c'est vous qui n'avez rien compris à la situation.

Lolita
12/01/2015 à 20:17

@bb : bravo c'est la réponse ultime, du pur Charlie;)

Plus
votre commentaire