Predator rencontre Call of Duty dans Apex, le nouveau film du réalisateur de Saw

Christophe Foltzer | 11 juillet 2014
Christophe Foltzer | 11 juillet 2014

Darren Lynn Bousman. Un nom qui à lui seul fait fuir la plupart des amoureux du vrai cinéma de genre. Il faut dire aussi que ses Saw 23 et 4 n'aident pas à nous le rendre sympathique. Pourtant il s'accroche et veut nous prouver qu'il est un vrai réalisateur talentueux et visionnaire.

C'est pour cela qu'il réalise aujourd'hui Apex, un film de science-fiction indépendant qu'il annonce comme la rencontre entre Predator et la franchise Call of Duty

Une escouade des forces spéciales part à la recherche d'armes de destruction massive nord-coréennes. Sauf que problème, elle se retrouve transportée dans un autre monde où elle devra combattre une race alien pour retourner chez elle.

Si l'on en croit Heat Vision, "Bousman voit Apex comme une lettre d'amour aux films de science fiction de son enfance comme Alien, Predator, Ennemy Mine  et Tremors. Mais il veut également retranscrire l'intensité de jeux comme Call of Duty et Halo."

En plus de bouffer à tous les râteliers comme d'habitude, Bousman nous assure qu'il veut arriver à faire un film qui renoue avec l'action des films des années 80 mais qui traduise aussi la réalité de la guerre comme a pu le faire Du sang et des larmes récemment.

S'il y a de grandes chances pour que l'on passe notre tour, on lui souhaite quand même bien du courage et on lui rappelle que Apex c'est déjà le titre d'un film. 

Même qu'il s'agit d'un film de SF de 1994 de Philip J. Roth qui raconte qu'un virus de 2073 se retrouve projeté en 1973 et que des robots sont envoyés dans le passé pour éliminer les porteurs du virus. Sauf que les robots prennent le pouvoir et que du coup on se retrouve dans Terminator.

Bousman saura-t-il faire mieux ?

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire