France Inter, la nouvelle direction ne veut plus du cinéma

Simon Riaux | 21 juin 2014
Simon Riaux | 21 juin 2014

À l'antenne, Pendant les travaux le cinéma reste ouvert s'est rapidement imposée comme une des rares émissions capables de réconcilier exigence cinéphilique et souci du plus grand nombre. Seul oasis de celluloïd où se croisent successivement Godzilla, James Bond, le Nouvel Hollywood, John Carpenter ou encore Saul Bass, le programme est néanmoins menacé par les instances mêmes de France Inter, qui envisagent de ne pas le renouveler. Pour ceux qui l'ignoreraient encore, Pendant les travaux est présentée par Stéphane Bou et Jean-Baptiste Thoret, qui officient avec malice et générosité chaque semaine.

La décision de supprimer ce programme est d'autant plus incompréhensible qu'il est l'un des seuls (qui a dit l'unique ?) à véhiculer et incarner ce que devrait être l'exigence de service public vis-à-vis du cinéma. Étant entendu que Le Masque et la plume est souvent plus proche du Petit Théâtre de Guignol(s) que de toute velléité analytique ou critique, la perspective de voir disparaître l'émission serait synonyme d'un net appauvrissement de l'antenne déjà mise à mal de France Inter et d'un nouveau recul de la place accordée au cinéma. Mais l'heure n'est pas encore aux larmes, il est temps de fourbir vos armes numériques et, si le cœur vous en dit, de rejoindre le groupe Facebook appelant au maintien de Pendant les travaux, puis de signer la pétition exigeant le dit maintien, voire de contacter directement France Inter. Et si vous ne connaissez pas encore ce programme, c'est l'heure de vous offrir une petite cure radiophonique.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire