Prometheus 2 : Ridley Scott embarque un nouveau scénariste et une date de sortie

Simon Riaux | 25 mars 2014
Simon Riaux | 25 mars 2014

Malgré les avalanches de critiques émises par des millions de pisse-froid de par le monde, Prometheus, le prequel d'Alien, était un franc succès au box-office (doublé d'un excellent film). On n'avait plus grand doute sur la venue de Prometheus 2 depuis que la Fox avait annoncé la semaine dernière la présence dans son catalogue 2016 d'un projet mystérieux auquel était rattaché Ridley Scott. Le réalisateur a beau avoir quantité de concepts auxquels il est affilié, Prometheus 2 était l'un des plus attendus, de ceux dont il entretenait régulièrement la flamme auprès de la presse. La surprise est donc toute relative alors que The Wrap confirme que le film sortira sur les écrans américains le 4 mars 2016.

On ignore encore à peu près tout du scénario, qui devrait logiquement reprendre là où nous l'avions laissé, à savoir entre les mains de Michael Fassbender et Noomi Rapace, embarqués dans une excursion délirante pour retrouver la planète d'origine de leurs créateurs. Le scénariste chargé de donner un coup de polish au script de Jack Paglen (Transcendence) n'est autre que Michael Green (Green Lantern) qui a déjà collaboré avec Scott sur la préparation d'une éventuelle suite de Blade Runner. Les rumeurs voudraient qu'il soit question dans ce scénario de très nombreuses versions de David (Michael Fassbender), androïde pas franchement sympathique, qui empruntait une grande part de son écriture à Blade Runner.

 

Prometheus 2 devrait donc entrer en production dans le courant de l'automne. Les fans auront tout le temps de se préparer à affronter des hordes de contempteurs venus régler leurs comptes avec un film qu'ils dans lequel ils ont vu tous les défauts du monde. À moins que ces derniers ne soient alors occupés à taper sur Exodus, le péplum surréaliste concocté par le metteur en scène.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire