Raoul Walsh à l'Action Christine

Nicolas Thys | 18 juin 2012
Nicolas Thys | 18 juin 2012

Raoul Walsh , l'un des fameux borgnes d'Hollywood avec Fritz Lang, John Ford et André de Toth, est à l'honneur cet été. En plus d'une rétrospective de ses œuvres au Festival du film de La Rochelle du 29 juin au 10 juillet, l'Action Christine revient sur son immense carrière en treize films du 18 au 31 juillet, dont un rare en copie neuve restaurée, L'Entraineuse fatale, dès le 11 juillet.

 

 

Rappelons pour ceux qui ne connaitrait pas Raoul Walsh ou pour qui il ne serait qu'un nom parmi d'autres, qu'il s'agit d'une figure majeure de l'Hollywood classique. Né en 1887 et décédé en 1980, sa carrière de cinéaste s'étend sur plus de 50 ans. Entre 1913, l'année où il réalise son premier film après avoir été l'assistant de Griffith - il sera encore acteur et monteur sur Naissance d'une nation -, et 1964, quand sort son ultime Charge de la huitième brigade, il aura été crédité au générique de plus de 130 films. Il en aura également écrit 26 et produit 19, soit l'une des carrières les plus prolifiques qu'on puisse imaginer.

 

Placé au panthéon des auteurs par la critique française et notamment par les « Mac-Mahonniens » dès les années 1950, il est aujourd'hui tombé quelque peu dans l'oubli malgré plusieurs chefs-d'œuvre et grands films à son actif. S'ils en oublient quelques uns - le choix étant forcément compliqué - comme Les Nus et les morts, Barbe-Noire, Cheyenne, Le Voleur de Bagdad ou Régénération, la sélection de l'Action Christine est excellente et offre un bel aperçu de la diversité du cinéaste.

 

 

Seront proposés, et toujours au format 35mm, westerns et films historiques, polars et films noirs, comédies romantiques et films de guerre, tous des indispensables (pour plus de détails, cliquez sur les titres) :

 

Mercredi 18 juillet : La Fille du désert (Colorado Territory), 1949, avec Joel McCrea et Virginia Mayo (94min).

 

Jeudi 19 juillet : Un dimanche après-midi (The Strawberry blonde), 1941, avec James Cagney, Rita Hayworth, Olivia de Havilland (97min).

 

Vendredi 20 juillet, lundi 23 et lundi 30 : L'Entraineuse fatale (Manpower), 1941, avec Edward G. Robinson et Marlene Dietrich (104min).

 

Samedi 21 juillet : La Grande évasion (High Sierra), 1941, avec Humphrey Bogart et Ida Lupino (101min).

 

Dimanche 22 juillet : Une femme dangereuse (They drive by night), 1940, avec George Raft, Humphrey Bogart et Ida Lupino (95min).

 

Lundi 23 juillet : Le Cri de la victoire (Battle cry), 1955, avec Van Heflin et Aldo Ray (149min).

 

 

Mardi 24 juillet : Une corde pour te pendre (Along the great divide), 1951, avec Virginia Mayo, Kirk Douglas et Walter Brennan (88min).

 

Mercredi 25 juillet : Les Fantastiques années 20 (The Roaring twenties), 1939, avec James Cagney, Priscilla Lane et Humphrey Bogart (105min).

 

Jeudi 26 juillet : La Charge fantastique (They died with their boots on), 1940, avec Errol Flynn, Olivia de Havilland et Arthur Kennedy (140min).

 

Vendredi 27 juillet : Intrigue en orient (Background to danger), 1943, avec George Raft, Brenda Marshall et Peter Lorre (80min)

 

Samedi 28 juillet : La Femme à abattre (The Enforcer), 1951, avec Humphrey Bogart et Zero Mostel (87min)

 

Dimanche 29 juillet : L'Enfer est à lui (White heat), 1947, avec James Cagney, Virginia Mayo et Edmond O'Brien (114min)

 

Mardi 31 juillet : Gentleman Jim, 1942, avec Errol Flynn et Jack Carson (104min)

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire