Titanic 3D : Le paquebot coule toujours ! (premières impressions)

Laurent Pécha | 12 janvier 2012
Laurent Pécha | 12 janvier 2012

Ce jeudi matin, la Fox nous a permis de découvrir les premières images de Titanic 3D qui sortira en France le 4 avril 2012. James Cameron et son équipe étant encore en train de travailler sur la conversion en 3D du film, une sélection de 8 scènes nous a été présentée, une sorte de « reader digest » du film comme l'évoque, Jon Landau, le producteur du film venu jouer les VRP de luxe avec un pouvoir de conviction évident. Si par le passé, la conversion de films tournés en 2D a laissé un sentiment pour le moins amer dans nos mémoires rétiniennes, la découverte de celle de Titanic orchestrée par celui qui a lancé cette nouvelle mode 3D avec Avatar, est d'un tout autre acabit.

 

 

 Il faut dire que les moyens ont été mis pour parvenir à un résultat spectaculaire, digne du prestige du film : 60 semaines de travail et 18 millions de dollars injectés ! Tout ceci sous la houlette méticuleuse de James Cameron (et l'on connaît le niveau d'exigence du bonhomme).  On n'ira pas jusqu'à dire que l'on redécouvre Titanic mais il est indéniable que la toute nouvelle profondeur de champ offre au film des perspectives émotionnelles inédites. Si les extraits découverts étaient un peu trop courts pour être immergé dans le récit et prendre la pleine mesure de la 3D, la séquence (la plus longue découverte) du sauvetage de Jack par Rose partie dans les couloirs du paquebot sombrant à la recherche d'aide (pour finir par trouver la hache d'incendie), montre à quel point le processus de conversion en 3D prend tout son sens. La sensation de perte de repères qu'éprouve Rose dans ses longs couloirs désertés, est sacrément palpable. L'implication du spectateur monte de plusieurs crans et nul doute que la partie consacrée au naufrage, dont on a pu voir quelques moments, aura un impact plus anxiogène en 3D.

 

 

Les fans de la première heure seront également ravis de découvrir que, contrairement à un certain George Lucas, James Cameron ne fait pas dans le « work in progress » comme l'a confirmé Jon Landau : Titanic 3D sera exactement identique à celui découvert en 1997 lors de sa sortie inaugurale. Pas de scènes rajoutées, pas d'amélioration des effets visuels, la nouveauté ici, c'est la 3D. Et de ce côté ci, Cameron et son équipe ont répondu plus que présent. A tel point que l'on rêve déjà comme l'a évoqué Jon Landau de voir d'autres films de Cameron convertis de la sorte. A commencer par Aliens. Mais, vu le planning chargé du monsieur (Avatar 2 et 3 au minimum), cela n'est pas pour tout de suite.

 

 

En sortant de la projection, emballé par le soin apporté, notre côté dubitatif sur la conversion en 3D a quelque peu volé en éclats et on se mettait à rêver que certains grands cinéastes de notre temps emboîtent le pas de James Cameron et supervisent eux-aussi une nouvelle mouture 3D de leurs films phares. Un petit Indiana Jones, Dents de la mer ou Blade Runner, ça pourrait le faire !

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire