Bilbo le Hobbit : grêve des acteurs

Clément Benard | 27 septembre 2010
Clément Benard | 27 septembre 2010

La production de Bilbo le Hobbit connaît décidemment bien des remous. Alors qu'on ne sait toujours pas qui réalisera le film, on apprend que le syndicat international des acteurs (International Federation of Actors) vient d'organiser un boycott du film en soutien aux acteurs néo-zélandais qui réclament des garanties minimales concernant les salaires et leurs conditions de travail. Peter Jackson, scénariste et producteur exécutif du projet, n'a pas tardé à réagir et accuse le syndicat de vouloir tenter un coup de force. Jackson menace donc de déplacer le tournage vers l'Europe de l'est. Visiblement très irrité par cette fronde des acteurs, il explique que « si la Nouvelle-Zélande perd le projet, tous les producteurs de films à gros budget réfléchiront à deux fois avant de venir tourner dans le pays ».

Bien que le boycott soit soutenu par tous les grands syndicats d'acteurs du monde entier, dont la célèbre Screen Actors Guild américaine, Jackson est particulièrement furieux contre la branche néo-zélandaise de l'Australian Actors Union, à l'origine de la grève, qu'il accuse de n'être pas représentative des acteurs du pays. Malgré tout, le cinéaste n'en veut pas aux acteurs locaux, qu'il estime manipulés, mais se dit très en colère contre « cette infime minorité de personnes qui mettent en péril un projet sur lequel des centaines de personnes ont travaillé ces deux dernières années et dont des milliers d'autres étaient sur le point d'être engagés pour les quatre prochaines ». On espère donc que toute cette effervescence s'estompera rapidement pour laisser place à un compromis qui permettra au projet de se tourner dans les plus brefs délais.

 

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire