A serbian film, non financé par le gouvernement serbe

Julio Lopez | 11 septembre 2010
Julio Lopez | 11 septembre 2010

Présenté hier soir à L'Etrange Festival 2010, le très controversé A serbian film a été accueilli par les applaudissements d'une salle archi-remplie composée à 90% de mâles en quête de sensations fortes (on pouvait y trouver notamment Gaspar Noé, qui a semble-t-il apprécié). Pour ceux qui n'auraient jamais entendu parler du buzz le plus trash de l'année, vous pouvez cliquer ci-dessous et lire le compte-rendu de Sandy Gillet sur une projection à Cannes :

Suite à la projection, le scénariste Aleksandar Radivojevic a répondu aux questions du public et en a profité pour démentir une fausse information répandue par les médias (Les Inrocks par exemple) concernant le financement du film. Jamais le gouvernement serbe n'a mis de l'argent dans la production, et alors que la plupart des films serbes reçoivent des aides pour la post-prodction, A serbian film n'en a même pas profité. "Ce film est 100% indépendant." Radivojevic a précisé qu'un autre film controversé avait récemment bénéficié d'aides du gouvernement serbe : Life and death of a porn gang.

Cliquez ci-dessous pour entrer au pays des Bisounours serbes !

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire