Steven Seagal dans l'enfer russe

Damien Tastevin | 24 février 2010
Damien Tastevin | 24 février 2010

Après Driven to kill, A dangerous man et un concert à l'Olympia (oui, il chante aussi!), Steven Seagal revient avec Born to raise hell. Un agent d'Interpol hardcore est assigné à une mission en Europe de l'Est, celle de dépister les trafiquants d'armes et de drogues et de les éliminer. Lors de l'investigation d'un dealer de flingues russe, sa team va se trouver au milieu d'une guerre de rues entre gitans et russes menant à la mort de l'un de ses hommes. Alimenté par la vengeance, il va nous mener dans une virée aux sensations fortes. Sachant ce que l'acteur réserve le plus souvent à ses opposants, une sévère dégommée, les russes risquent bien de finir farcis de plomb !

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire