Bilbo le Hobbit (encore) menacé d'annulation

Jean-Noël Nicolau | 20 juillet 2009
Jean-Noël Nicolau | 20 juillet 2009
Les héritiers de John Ronald Reuel Tolkien pourraient porter un coup fatal à la prequel de la trilogie Le Seigneur des Anneaux. En effet, la famille de l'écrivain affirme que la société New Line ne leur doit pas moins de 220 millions de dollars sur les profits générés par les trois films de Peter Jackson. Une procédure est en cours pour déterminer s'il y a eu rupture de contrat entre les deux parties.

En effet, en 1969, J.R.R. Tolkien avait cédé les droits cinématographiques de son œuvre pour 250 000 £ et 7,5% des profits à venir. Mais selon ses héritiers, New Line n'a rien reversé des 6 milliards générés par la trilogie. Selon le studio, les termes du contrat de 1969 sont « ambigus ». Mais l'avocat de la famille Tolkien est nettement plus confiant et estime que New Line pourrait perdre les droits de Bilbo le Hobbit. Ce qui mettrait un terme au film actuellement en préparation par le réalisateur néo-zélandais en collaboration avec le mexicain Guillermo del Toro (qui devrait le mettre en scène) - pour une sortie en deux parties avec un an d'intervalle en 2011 et 2012. Ces derniers ont par ailleurs confirmé qu'ils étaient toujours en cours de rédaction des scénarii et que par suite, le casting n'avait toujours pas débuté.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire