Paul Schrader à Bollywood.

Marie-Aurélie Graff | 25 novembre 2008
Marie-Aurélie Graff | 25 novembre 2008

Alors qu'il vient de sauver Jeff Goldblum de la chambre à gaz dans son dernier film Adam Resurrected, Paul Schrader embarque pour l'autre côté du globe : l'Inde. Depuis longtemps intéressé par le cinéma bollywoodien, le réalisateur dit du continent « aride en termes d'audiences et de distribution qu'il y fait froid». Mais qu'il y « existe des façons de gagner à la fois de l'audience et une certaine liberté de création».

 

D'ores et déjà intitulé Extreme city, son long métrage se penchera sur le périple d'un américain à travers l'Inde, décidé à apporter les preuves de l'innocence de son beau-père mouillé dans une affaire de kidnapping complotée par un gangster.

 

Le film devrait comporter certaines numéros musicaux et les dialogues seront à la fois en anglais et en hindi. Pour le moment Schrader s'occupe du script qu'il affirme ne pas être celui d'un « film Masala » sous-entendu un mélange de romance, d'action ou de drames familiaux et d'autres genres, en référence aux nombreuses épices que l'on retrouve dans un plat Masala.

 

 

 

Le tournage débutera prochainement dans l'un des plus gros studios de Bollywood, grâce à la production de Anubhav Sinha.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire