Petit tour du monde du cinéma français.

Marie-Aurélie Graff | 4 septembre 2008
Marie-Aurélie Graff | 4 septembre 2008

Le cinéma français aura su charmer l'Europe cette été et même les Etats-Unis. Les production de l'hexagone s'exportent plutôt bien et pour y voir plus clair dans leurs résultats voici un petit voyage à travers le monde.

 


En Allemagne 99 francs s'en est plutôt bien tiré avec 80 000 entrées, mais ce n'est rien face au tabac de Paris et ses 200 000 entrées. Suit Un baiser s'il vous plaît avec 28 000 entrées.

 

                          

 

Chez nos voisins espagnols l'animation aura charmé les plus petits avec Franklin et le trésor du lac, attirant 85 000 spectateurs. Loin devant Le Vilain petit canard et moi aura rassemblé 200 000 spectateurs, soit 100 000 de moins qu'en France. Deux jours à tuer tire son épingle du jeu avec 61 000 entrées mais se fait devancer par les petits jeux de Mickael Haneke. Funny Games U.S., qui doit sa partie française à la production grâce à Celluloïde-dreams, aura réuni 100 000 joueurs. Mais ces deux films ne battront pas le succès de l'été : Taken et ses 525 000 entrées.

 

 

En Italie ce dernier a aussi plutôt bien marché : 180 000 entrées. Funny games U.S a été beaucoup plus apprécié avec 230 000 entrées.

 

 

 

 

Outre-manche, dix fois moins d'entrées pour Paris qu'en Allemagne, Klapisch rassemble juste 20 000 anglais dans les salles obscures. Mais le marché étant très différent de celui de nos amis germaniques, ces comparaisons sont très relatives. 

 

 

En Pologne, Bienvenue chez les ch'tis a réchauffé les cœurs de 55 000 spectateurs, mais ce sera Chasseurs de Dragons que le public aura le plus apprécié. Le film engrange 80 000 entrées.

 

 

 

Traversons l'Atlantique maintenant  pour observer les résultats du Québec. Ici aussi Bienvenue chez les Ch'tis fait un carton : 150 000 entrées. A quelques places prêt, (juste 10 000 de moins) Astérix aux Jeux Olympiques est arrivé à faire rire les spectateurs québécois. Deux jours à tuer, quant à lui, aura plu à 26 000 d'entre eux.

 

 

Enfin petite réussite pour Une vieille maîtresse aux Etats-Unis avec 100 000 entrées. Mais le record de cet été revient à Ne le dis à personne et ses 4 millions et demi de dollars de recettes.  

 

Source : Unifrance

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire