De Saw à Leprechaun

Marie-Aurélie Graff | 14 août 2008
Marie-Aurélie Graff | 14 août 2008

Après avoir expérimenté toutes sortes de tortures dans sa saga gore Saw, Darren Lynn Bousman retombe en enfance en ressortant le Leprechaun de sa boite.

 

Vilaine bête, à mi-chemin entre le lutin et le gremlin, tout droit importée d'Irlande, elle hanta les nuits de bien des enfants, et même des plus grands, grâce au film de Mark Jones en 1993. Toute une saga en avait dérivé, mettant en scène la bestiole dans des situations de plus en plus ridicules (le ghetto, l'espace, Las Vegas...).

 

 

 

 

 

 

Adepte des longues suites inépuisables, Bousman croit pouvoir faire revivre le Leprechaun. Il a même déjà pensé au décor : « Vous le mettez dans une machine à remonter le temps, direction le far-west, avec la ruée vers l'or, les flingues... C'est super ! ». Pourquoi pas ? Si ca marche pour un épouvantail dans la suite de Jeepers Creepers pourquoi pas pour un farfadet ?

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire