Gérardmer 2008 : palmarès on & off

Vincent Julé | 28 janvier 2008
Vincent Julé | 28 janvier 2008

Si tout le monde (organisateurs, festivaliers, invités, journalistes) s'accorde pour dire que cette 15ème édition du festival du film fantastique de Gérardmer était un cru exceptionnel en regard de son jury composé des maîtres du genre, les sons de cloche sont par contre différents quant aux films présentés, en compétition ou autre. En effet, du bon, du sympa, du fun mais pas de grosse claque, de révolution ou de redéfinition. Le genre se porte donc bien, mais il se repose un peu sur ses lauriers. C'est donc sans surprise que REC. remporte une bonne partie des suffrages et que le premier mais ô combien maîtrisé film de Juan Antonio Bayona, L'orphelinat, repart avec le Grand Prix. Pour le Prix de la critique accordé à Diary of the dead, c'est bon, on vient de déchirer notre carte de presse.

 

Palmarès

Grand Prix : L'orphelinat

Prix du jury ex-aequo : REC. & Teeth

Prix de la critique : Diary of the dead

Prix du jury Jeunes : REC.

Prix du public : REC.

Prix du jury SCi-Fi  : L'orphelinat

Grand prix du court-métrage : Dans leur peau d'Arnaud Malherbe

Prix du meilleur inédit Vidéo : Détour mortel 2 

 

Palmarès officieux

 

Vincent Julé

1/ REC.

2 ou 3 ou 4/ Stuck & Rogue & Teeth & L'orphelinat & Cloverfield

 

Thomas Douineau

1/ Stuck

2/ Teeth

3/ REC. & L'orphelinat 

 

Mais s'il ne devait en rester qu'un, ce serait sans hésiter Stuart Gordon, qui en plus d'être une crème en interview ou sur scène, se trémousse comme un diable sur la piste de danse sous la caméra de Takashi Shimizu et est le seul "maître du genre" encore en activité à n'avoir donné aucun signe de fatigue ou de délire et à avoir proposé du vrai cinéma.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire