Daniel " Potter " Radcliffle se dévoile

Charles-François Pion | 11 juillet 2007
Charles-François Pion | 11 juillet 2007

Daniel "Harry Potter" Radcliffe fera la couverture du numéro du mois d'Août du magazine pour adulte Details. Dans une interview accordée aux journalistes, Daniel Radcliffe évoque son parcours d'acteur, de ses débuts en Harry Potter jusqu'à son rôle dans la pièce Equus où il joue de façon plutôt dévêtu.

 

 

« Lorsque le premier Harry Potter est sorti, beaucoup de gens montraient de l'agressivité. On disait que c'était de la pure jalousie mais je ne pense pas. Je pense juste que lorsque l'on est enfant, on peut tous essayer de se lancer pour décrocher le rôle d'Harry Potter. »

 

Au collège, ses petits camarades adoraient voir les paparazzis roder autour de l'acteur, il y en avait même certains qui les avertissaient de l'endroit ou il était, tout le monde souhaitait que ce petit jeu continue... À propos des boites de nuit, Radcliffle précise que s'il était allé aborder ou simplement discuter avec une fille, la presse ne l'aurait pas loupé pour faire des sales papiers et le considérer aussitôt comme une bête de sexe.

 

Côté cœur, il avoue que sortir avec une actrice serait une épreuve très difficile car d'après lui elles sont tout simplement « folles ». Il rajoute tout de même que les actrices avec qui il a eu la chance de jouer étaient toutes délicieuses et n'étaient jamais désagréable, mais malgré tout il confirme et signe : elles sont complètement « barrées ».

 

Les médias anglais ont été très choqués des scènes de nue dans la pièce Equus. Daniel pense que d'une part ils ne veulent pas le voir grandir mais surtout qu'ils sont agacés qu'il grandisse de manière convenable. Ils préféreraient qu'il tourne mal, qu'il devienne un sauvage et qu'il ait des accidents de voitures.

 

Concernant sa fortune estimée à 33 millions d'euros, Radcliffle garde les pieds sur terre. Avant même qu'il devienne Harry Potter, il ne comprenait déjà pas les gens qui étalaient sur la place publique leur richesse de manière ostentatoire. Pour lui ce n'est ni nécessaire, ni séduisant, ni créatif.

 

Sur le fait de jouer nu, il avoue avoir menti quant il disait se sentir complètement à l'aise. Au contraire il était à la fois nerveux et angoissé. Il est allé demander conseil à Gary Oldman, son mentor sur la série des Harry Potter. « La première fois, tu seras terrifié, la seconde fois tu seras aussi terrifié et ensuite ça passera ». « Effectivement, après la deuxième représentation, je n'y pensais plus ! »

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire