Britney Spears, hérétique ?

Julien Foussereau | 7 mars 2007
Julien Foussereau | 7 mars 2007

À la vue de sa boite crânienne terriblement basse de plafond et de ses oreilles disgracieusement décollées, Britney Spears regretta aussitôt d'avoir elle-même rasé sa crinière la semaine dernière. On avait alors imputé les lamentations de la jeune femme à des critères familiaux. Notre rédaction avait même envisagé, sous couvert de galéjades, l'éventualité d'un casting de film. On n'était peut-être pas si loin de la vérité puisque, aux dernières nouvelles, Britney semble persuadée qu'une suite de la Passion du Christ est en préparation.

Selon News of the World, l'ex star de la pop ado prépare avec un professionnalisme digne de l'Actor's Studio le retour du Malin féminin et chauve dans son centre de désintoxication. Au programme : slalom intensif avec le personnel médical, échauffement des cordes vocales par le beuglement répété de l'exclamation « Je suis l'Antéchrist ! », développement psychologique du rôle par l'inscription du chiffre 666 sur le front luisant, sans oublier la traditionnelle validation des acquis par la tentative de pendaison.

Pas de doute, la réinsertion professionnelle de Britney Spears tient du chemin de croix. La crucifixion en elle-même serait imminente selon une source proche de la clinique puisque notre candidate au suicide aurait repris contact avec son mari, le ténia du compte en banque garni, l'inimitable Kevin Federline. Et, parce que la demoiselle doit justifier de la couleur blonde de ses racines, elle serait prête à lui redonner une chance. Alors, les cœurs sensibles un tantinet féministes s'insurgeront devant ce manque d'estime de soi quand les plus lucides seront attérés face à son desespoir, désespoir si profond que le projet de concevoir un troisième lardon avec cette raclure de bidet qu'est Fed-Ex puisse être le meilleur moyen de consolider un mariage pourri dès le départ.


Pour finir les derniers clichés de Melle Spears en bagnard ne manqueront pas d'interloquer les plus cyniques d'entre nous tant elle redéfinit comme jamais les frontières du "sex-unappeal" au point de faire exploser les barrières sur l'orientation sexuelle : c'est bien simple, jamais les hommes de cette rédaction auront eu autant envie de danser le tango argentin avec Michael Chiklis !

Cliquez ci-dessous pour visiter la galerie photos de Britney, à la belle époque...

Pour jouer avec Kevin, cliquez ci-dessous :

Source : Egotastic, News of the World

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire