Cannes - La Semaine de la Critique

Nicolas Thys | 13 mai 2006
Nicolas Thys | 13 mai 2006

Comme chaque année en marge du festival de Cannes, différentes manifestations sont organisées sur la croisette dont la Semaine Internationale de la Critique. Cette dernière contribue à la découverte de nouveaux réalisateurs appelés à devenir de grands noms du cinéma grâce à la diffusion de 7 longs et de 7 courts-métrages auxquels s'ajoute un programmme hors compétition et possède la particularité de ne présenter que des premières ou deuxièmes œuvres (en ce qui concerne les longs métrages). À la fin de la semaine un Grand Prix est attribué au meilleur film par un jury composé de critiques et de journalistes.
La SIC ne concurrence aucunement la sélection officielle du festival qui présente davantage de films de cinéastes reconnus mais se fait au contraire l'exploratrice et la révélatrice d'une création cinématographique jeune et qui peine souvent à trouver des distributeurs.
Le palmarès témoigne de cette diversité culturelle et d'une démarche peut-être parfois un poil trop auteuriste mais qui a fait ses preuves comme le montre les prix attribués ces dernières années aux très beaux Amores perros du mexicain Gonzalez Iñarritu qui s'est depuis distingué avec 21 grammes, ou Respiro d'Emanuele Crialese, l'une des grandes révélations du cinéma italien contemporain.

La liste des films sélectionnés pour cette année 2006, dont Gaspar Noé (lire notre interview en cliquant sur son nom) est le parrain, ci-dessous :

Long-métrages :
Drama/Mex de Gerardo Naranjo (Mexique)
Friss Levegö (Fresh Air) d'Ágnes Kocsis (Hongrie)
Komma de Martine Doyen (Belgique)
Sonhos de peixe de Kirill Mikhanovsky (Brésil / Russie / Etats-Unis)
Den brysomme mannen (The Bothersome Man) de Jens Lien (Norvège)
Pingpong de Matthias Luthardt (Allemagne)
Les amitiés maléfiques d'Emmanuel Bourdieu (France)

Court-métrages
Kristall de Christoph Girardet & Matthias Müller (Allemagne)
Kvinna vid grammofon (Woman and Gramophone) de Johannes Stjärne Nilsson & Ola Simonsson (Suède)
L'écluse d'Olivier Ciechelski (France)
Alguma coisa assim (Something Like That) d'Esmir Filho (Brésil)
News d'Ursula Ferrara (Italie)
Iron de Hiroyuki Nakano (Japon)
Printed Rainbow de Gitanjali Rao (Inde)

À noter la présence d'un nouveau court-métrage de Matthias Müller, l'un des plus importants cinéastes expérimentaux de ces dernières années, spécialiste du found footage et d'Emmanuel Bourdieu, fils du sociologue Pierre bourdieu, déjà auteur d'un court remarqué : Candidatures et d'un long : Verts Paradis avec Denis Podalydes et Clovis Cornillac ainsi que l'avant première de l'attendu Destricted réunissant des courts-Métrages signés Mathew Barney, Gaspard Noé, Marco brambilla, Larry Clark et d'autres...

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire