Ouverture de L'Étrange Festival

Patrick Antona | 1 septembre 2005
Patrick Antona | 1 septembre 2005

C'est hier, mercredi 31 Août que la 13° Edition de l'Etrange Festival a débuté en fanfare avec en avant-première la projection de A Bittersweet Life, polar hard-boiled et contemplatif du coréen Kim Jee-Woon (Deux Sœurs), présenté par deux guests de haute volée, à savoir Udo Kier et le Président du Groland ! Et l'incarnation « wharolienne » de Dracula et Frankenstein de nous offrir une exclusivité de première en apprenant au public attentif qu'il vient juste de finir le tournage du dernier film de John Carpenter, Cigarette Burns, qu'on pourra voir dans l'anthologie, Masters of Horror prévue pour 2006.

Au programme de ce panorama 2005 de cinéma de l'Etrange qui, cette fois-ci, dispose de l'intégralité des salles du Forum des Images situé aux Halles de Paris, deux cartes blanches proposées à des sommités artistiques, dont l'une et pas des moindres est organisée par le créateur de Ring lui-même, Hideo Nakata, et une série d'hommages brassant de manière hétéroclite un large spectre du cinéma de genre. Citons en vrac une intégrale Karel Zeman, réalisateur tchèque grand inspirateur de Terry Gilliam, un hommage à Udo Kier bien sûr (au moins un million de films à son compteur et dans toutes les langues !), la découverte de l'univers outrancier de l'allemand Christioh Schlingensief et des œuvres fascinantes du japonais Shuji Teryama (la série des Labyrinthes imaginaires accompagnés de performances live), ainsi qu'une thématique « Fantômes Japonais », dont les meilleurs films de Nobuo Nakagawa (le Terence Fisher nippon) avec diffusion de son chef d'œuvre L'Enfer.

En parallèle de cette programmation fantastique, l'Étrange Festival continue avec son survol, entâmé en 2004, des films traitant de l'esclavage (Drum, Quilombo) ainsi qu'une nuit « auto-défense USA » concoctée par Secondscouteaux.com avec un triple-programme très 80's, Class 84, Le Droit de tuer et Le Justicier de New York. Et pour finir, nous serons gratifiés de toute une série d'avant-premières toutes plus alléchantes les unes que les autres qui va du Manderlay de Lars Von Trier à la version intégrale de Mondo Hollywood, documentaire trash emblématique des années 60, en passant par l'adaptation live du manga Cutie honey. Le tout se terminant le 13 septembre par la diffusion en exclusivité du prometteur Feed de Brett Leonard, alors venez nombreux pour ce qui est l'évènement cinéma de la rentrée, juste avant Deauville. Qui a dit qu'il ne se passait plus rien à Paris ?

À l'issue du Festival, Ecran Large proposera un dossier exhaustif et partial sur les films et les différentes personnalités que nous auront eu loisir à voir et à rencontrer. Et n'hésitez pas à vous connecter sur le site de l'Etrange Festival car quelques légers changements de programme sont prévus par rapport au premier calendrier.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire