Marvel : Spider-Man : No Way Home continue de battre des records pour tout écraser

Gaël Delachapelle | 29 décembre 2021
Gaël Delachapelle | 29 décembre 2021

Après avoir dépassé le milliard de dollars, Spider-Man : No Way Home continue de battre des records et de tout écraser sur son chemin.

Littéralement annoncé comme le rouleau compresseur parmi les blockbusters de cette fin d’année, on peut dire que les analystes du box-office ont bien calculé leurs coûts en ce qui concerne Spider-Man : No Way Home, le dernier poulain de l’écurie Marvel. Attendu par les fans du MCU comme un énorme cadeau de Noël rempli de fan-service bien baveux, le troisième volet de la trilogie autour du tisseur incarné par Tom Holland doit sans aucun doute son existence à l’alliance entre l’univers étendu de Kevin Feige et la maison-mère Sony, qui détient les droits de l’homme-araignée. Mais aussi ceux du symbiote de Tom Hardy que l’on a pu retrouver un peu plus tôt dans l’année, avec le terrible Venom : Let There Be Carnage

Sony s’en sort donc plutôt très bien en cette fin d’année, Let There Be Carnage ayant dépassé la barre des 500 millions de dollars au box-office mondial, et ce malgré des critiques très négatives (y compris la nôtre). Pour rappel, seuls trois blockbusters ont réussi à dépasser ce seuil symbolique durant cette année, à savoir Mourir peut attendre (774 millions), Fast & Furious 9 (726 millions), et bien évidemment, Spider-Man : No Way Home, qui continue de tout écraser sur son passage.

 

Spider-Man : No Way Home : photoUne araignée prête à bondir sur le box-office 

 

En effet, en plus d’avoir franchi le milliard de dollars au box-office mondial, en l’espace de seulement 12 jours (un record qui le range aux côtés d’Avengers : Infinity War et Endgame sur le podium), No Way Home marque également un nouveau record pour le studio japonais. Selon les chiffres rapportés par le Hollywood Reporter, la conclusion de la trilogie Homecoming est sur le point de devenir le premier film produit par Sony Pictures à franchir la barre des 500 millions au box-office domestique, ce dernier ayant engendré plus de 495 millions de dollars sur le territoire américain.

Des chiffres plus qu’impressionnants, surtout au vu du contexte actuel, No Way Home étant le premier film à franchir le milliard de dollars depuis le début de la pandémie. Nul doute que Sony ne va pas tarder à franchir ce cap historique des 500 millions, ce qui en fait clairement le studio gagnant des fêtes de Noël, tandis que la concurrence prend de plein fouet les toiles que l’araignée laisse sur son chemin.

 

Matrix Resurrections : photo, Yahya Abdul-Mateen II, Jessica HenwickÉviter les toiles ou les balles ; même combat

 

En effet, pendant ce temps, Tous en Scène 2 s’en tire avec les honneurs, en n’enregistrant pas loin de 47 millions de dollars, au bout de six jours d’exploitation sur le sol domestique, tandis que Matrix Resurrections et The King’s Man : Première Mission continuent de s’accrocher (difficilement), engendrant respectivement seulement 23 et 11 millions sur le sol américain, au bout de leur première semaine d'exploitation.

Des scores peu encourageants, il faut bien l’avouer, pour le retour de ses deux franchises, Matrix 4 n’étant pas très aidé par la stratégie HBO Max de Warner. En attendant que Spider-Man : No Way Home marque un nouveau cap historique pour Sony, The King’s Man : Première Mission sort dans nos salles ce mercredi 29 décembre, et c'est une petite déception pour nous.

Tout savoir sur Spider-Man : No Way Home

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Niko
29/12/2021 à 16:42

Merci au multivers ;)

votre commentaire