Après David Fincher, Netflix signe un deal avec un autre grand réalisateur

Mathieu Victor-Pujebet | 20 décembre 2021 - MAJ : 20/12/2021 12:14
Mathieu Victor-Pujebet | 20 décembre 2021 - MAJ : 20/12/2021 12:14

Après avoir récupéré sous son giron le cinéaste David Fincher, Netflix signe un contrat de plusieurs films avec un autre réalisateur réputé.

Même si la plateforme officie beaucoup du côté de la teen-série à la Sex Education, ou des grosses productions d'actions à la Red Notice, les récentes sorties des derniers Jane Campion et Paolo Sorrentino - respectivement The Power of the Dog et La Main de Dieu - rappellent que Netflix conserve toujours une force de frappe conséquente du côté du cinéma d'auteur international.

Et ce ne sont pas les futurs mises en ligne du Don't Look Up : Déni Cosmique d'Adam McKay, du Blonde d'Andrew Dominik ou du Pinocchio de Guillermo del Toro, qui vont nous contredire. Et le géant du streaming n'est pas près de s'arrêter et vient justement de renforcer sa liste de cinéastes de renoms sous sa bannière en signant un deal conséquent avec le réalisateur américain Spike Lee.

 

BlacKkKlansman : photo, Spike Lee"J'pense pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation..."

 

En effet, après avoir créé pour la plateforme la série Nola Darling n'en fait qu'à sa tête, filmé le one man show Rodney King, réalisé l'inégal Da 5 Bloods : Frères de sang et produit le long-métrage See You Yesterday, le cinéaste de Do the Right ThingLa 25ème heure et BlacKkKlansman vient de signer un accord de plusieurs films avec Netflix. Spike Lee s'est exprimé à ce sujet :

"Il n'y a pas meilleure façon pour moi et mes compagnies 40acres et A Mule Filmworks que de commencer la nouvelle année en renouvelant notre partenariat avec Ted, Scott et Tendo - les courageux dirigeants de Netflix. Parallèlement à mes propres contributions, nous allons tous ensemble nous concentrer sur la nouvelle diversité de créateurs, VOUS DEVEZ ÊTRE SERVIS."

 

Da 5 Bloods : Frères de sang : Photo Norm Lewis, Clarke Peters, Isiah Whitlock Jr., Delroy LindoLes dirigeants de Netflix vivent leur meilleure vie.

 

Cet accord inclut la réalisation et la production de différentes créations par le réalisateur et ses sociétés de productions que sont 40acres et A Mule Filmworks. Spike Lee a donc bien insisté dans son intervention sur sa volonté de soutenir le développement de nouveaux talents, de la même façon qu'il a souvent soutenu que la plateforme permettait à cette nouvelle génération d'artiste d'émerger.

Ce type d'accord sur plusieurs longs-métrages et séries rappelle celui qui relie le cinéaste David Fincher au géant du streaming et qui a fait naître les séries Minhunter, Love, Death & Robots et Voir, le film Mank et prochainement son The Killer. Reste à savoir si ce qui résultera de cet accord sera aussi passionnant que le très inégal Da 5 Bloods : Frères de sang, ou si le cinéaste réussira à retrouver la vigueur et la puissance du cinéma de ses débuts. Pour le savoir il faudra attendre patiemment les premières annonces de projets nés de cette intrigante alliance.

Tout savoir sur Netflix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ethan
22/12/2021 à 19:00

Triste époque où il faut avoir un pass sanitaire maintenant bientôt pour aller au cinéma

Un monde ou l'alternative devient le numérique.

Cela choque personne tout le monde suit comme des moutons.

Pendant ce temps on flatte les PDG de ces plateformes tel que le tourisme dans l'espace et on les favorise aussi.

Rappelons-nous des librairies qui pendant le confinement ne pouvaient pas vendre des livres alors que les plateformes pouvaient.

Qu'y a-t-il de différent aujourd'hui entre un consommateur français et un consommateur américain : ils regardent plus ou moins la même chose.

On peut dire ce qu'on veut dire mais l'exception française en matière de film série télé film et de plus en plus influencé par ces entreprises internet

La plupart des gens ne font même plus attention et pourtant

fuck
20/12/2021 à 19:17

L'erreur est de dire que Spike Lee est un grand cinéaste.

Matrix R
20/12/2021 à 18:32

Bonne nouvelle

Adam
20/12/2021 à 13:31

J’espère que la plateforme en profitera pour mettre en ligne les autres réalisations de spike.

Gregg
20/12/2021 à 12:50

Il y a une erreur dans l’article, au sujet « des » sociétés de production de Spike Lee : « 40 Acres » et « A Mule Filmworks » ne sont pas deux entités différentes, mais une seule et même société qui s’appelle « 40 Acres and a Mule Filmworks ».

Gregg
20/12/2021 à 12:48

Il y a une erreur dans l’article, au sujet « des » sociétés de production de Spike Lee : « 40 Acres » et « A Mule Filmworks » ne sont pas deux entités différentes, mais une seule et même société qui s’appelle « 40 Acres and a Mule Filmworks ».

Pour l’histoire, ça fait référence aux dotations reçues par les esclaves affranchis dans certaines régions des États-Unis, après la guerre de Sécession

votre commentaire