Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 10 septembre 2021 - MAJ : 10/09/2021 19:46
La Rédaction | 10 septembre 2021 - MAJ : 10/09/2021 19:46

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

photoL'équipe d'Ecran Large en pleine rédaction

 

Kate

Ça parle de quoi ? Minutieuse et prodigieusement douée, Kate est l'exemple même de la machine à tuer parfaitement rodée et au sommet de son art. Mais voilà qu'un jour elle échoue à éliminer sa cible, un yakuza à Tokyo. Elle découvre alors qu'elle a été empoisonnée et va subir une exécution par mort lente qui lui laisse moins de 24 heures pour se venger de ses assassins. Tandis que son corps se délabre à vitesse grand V, Kate se lie d'amitié avec la fille de l'une de ses anciennes victimes.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que vous aimez la bonne baston, les néons roses et Mary Elizabeth Winstead, et que par conséquent, vous êtes une personne de goût. Comme tous les sous-John Wick qui débarquent désormais régulièrement sur nos écrans, Kate accorde un soin très particulier à ses chorégraphies et à leur mise en scène. Et le résultat tabasse sévère : la comédienne défouraille du criminel dans une mégalopole japonaise complètement fantasmée et se joue des poncifs du film de Yakuza, alors qu'elle fait la course contre la mort elle-même.

Évidemment, ni le scénario, parfois très téléphoné, ni le discours sous-jacent sur le mélange des cultures ne se démarquent vraiment. Mais ce n'est franchement pas grave : violent, parfois inventif et souvent généreux, Kate a tout du divertissement régressif du dimanche soir. Il a donc parfaitement sa place sur la plateforme.

Notre critique de Kate.

 

photo, Mary Elizabeth WinsteadPas là pour éplucher des légumes

 

Lucifer - saison 6 

Ça parle de quoi ? Lassé d’être le Seigneur des Enfers, le diable s’installe à Los Angeles où il ouvre un nightclub et se lie avec une policière de la brigade criminelle.

Pourquoi il faut la regarder ? Car c’est le début de la fin pour le Roi des Enfers incarné par Tom Ellis et qu’après six saisons pas toujours égales et flirtant parfois avec l'absurde, le petit phénomène Netflix va finalement se conclure avec une dernière salve de 10 épisodes. Après avoir été annulé, puis rachetéLucifer a connu son lot de soucis et autres aventures diaboliques sur Terre, au milieu de la Cité des Anges. 

Bien qu'il ait bénéficié d’une sacrée promotion lors de la précédente saison, le personnage se trouve en plein doute sur ses capacités à assumer sa nouvelle fonctionAvec le casting au complet, la dernière saison s’annonce plus intime et réflexive alors que son héros prépare son propre avenir tout en quittant ses fans. La dernière saison de Lucifer promet des surprises et un peu de larmes aussi. Espérons qu’elle soit à la hauteur du succès que la série a connu sur la plateforme.

 

photo, Tom EllisSi tu ne vas pas au Diable...

 

Comme des proies 

Ça parle de quoi ? Pour un enterrement de vie de garçon, un groupe d'amis part en randonnée. Mais la randonnée dans la nature se transforme en quête désespérée de survie quand ils comprennent qu’un mystérieux tireur les prend pour cible. 

Pourquoi il faut le regarder ? Après DarkHow to Sell Drugs Online (Fast)Blood Red Sky ou encore Barbares, Netflix continue de développer ses récits originaux allemands. Avec Comme des proies, la plateforme nous propose un récit classique de survival en forêt qu’on a l’impression de déjà avoir vu 100 fois. Cependant, la bande-annonce promet des situations inédites et bien énervées et surtout un mystère de poids : tout ceci est-il sérieux ou est-ce une mise en scène tordue pour l’enterrement de vie de garçon, dans la veine de The Game réalisé par David Fincher ? 

Entre Délivrance et Détour Mortel, cette chasse à l’homme ne parait pas chercher à révolutionner le genre, mais parvient tout de même à piquer notre curiosité. Un film qui s’annonce plein de tension et qui s’ajoute à la longue liste des métrages expliquant pourquoi la randonnée c’est vraiment super dangereux. 

 

Affiche officielle

 

Into the Night - saison 2

Ça parle de quoi ? Les passagers et l'équipage d'un vol de nuit détourné se lancent dans une course contre le soleil alors qu'un mystérieux événement cosmique sème le chaos dans le monde.

Pourquoi il faut le regarder ?  Début 2020, la saison 1 d'Into the Night faisait sensation grâce à un pitch malin et habilement exploité. Dotée d'un casting aussi international que son tournage de 50 jours, entre la Bulgarie, la Belgique, et la Macédoine, la série de Jason George avait le mérite de vouloir rivaliser avec les grands blockbusters catastrophes noyés dans un suspens à couper au couteau

Si la série n'évite pas le piège de nombreux archétypes et des rebondissements qui enterrent la suspension d'incrédulité, elle a le mérite de vouloir proposer un survival catastrophe aux images vraiment impressionnantes et à l'ambiance prenante. Finalement parvenus à un camp de survivants à la fin de la saison 1, les passagers du vol risquent de devoir repartir dans leur coucou à la poursuite d'un moyen de sauver la Terre. On a presque envie de les suivre jusqu'au bout de la nuit. 

 

photo, Stefano Cassetti"Veuillez à attacher vos ceintures et les psychopathes de cet avion"

 

Frères de sang : Malcolm X et Muhammad Ali

Ça parle de quoi ? Malcolm X et Mohamed Ali, dont la rencontre relève du hasard, ont forgé un lien extraordinaire tragiquement détruit par la méfiance et par des idéaux divergents.

Pourquoi il faut le regarder ? Chacun icône de la communauté afro-américaine à leur manière, Malcolm X et Muhammad Ali ont entretenu une amitié tumultueuse dans les années 60. Tous deux membres de Nation of Islam, organisation politico-religieuse, leur amitié s'est en partie forgée sur leur appartenance à la religion, et elle se déchirera pour les mêmes raisons. 

Attaché au prophète Elijah Muhammad, Muhammad Ali suivra le dirigeant de Nation of Islam, au détriment de son ami Malcolm X, en conflit avec Muhammad. Une histoire mouvementée et un scénario de film hollywoodien qui font de ce documentaire plein d'images d'archives inédites, une capsule temporelle qui mérite que vous y jetiez un oeil ou deux. 

 

Photo

 

BLACKKKLANSMAN 

Ça parle de quoi ? Le premier policier noir de la police de Colorado Springs fait équipe avec un collègue juif pour infiltrer la section locale de suprémacistes blancs.

Pourquoi il faut le regarder ? Le concept même du film en vaut la chandelle : un flic noir infiltre le groupe suprémaciste blanc le plus reconnu de l’histoire américaine… et il y parvient. Le métrage de Spike Lee, inspiré de faits réels, sait jouer de cette cocasserie pour apporter tout un tas de situations ironiques, crédibles et palpitantes.

Dans une Amérique des années 1970, en pleine révolution sociale, la question du racisme et de la mixité sociale est au centre de toutes les préoccupations. La façon dont Ron Stallworth se met en scène pour assurer son infiltration, par le biais de son collègue juif, promet une histoire pleine de rebondissements, le tout avec un humour juste, qui contrebalance comme il faut la gravité du sujet abordé. John David Washington et Adam Driver font totalement la paire pour jouer ces flics qui, envers et contre tout, veulent réussir leur périlleuse mission.

 

photo, John David WashingtonOn l'a vu dans Tenet oui

 

L'Envers du Sport : Jeu, set et crise d'angoisse

Ça parle de quoi ? La tradition de la gagne du tennis américain a eu raison de la santé mentale de Mardy Fish, sous pression et fragilisé sur le court comme en dehors.

Pourquoi il faut le regarder ? S'il existe beaucoup d'histoires romancées pour dépeindre les troubles d'un sportif et la manière dont il les affronte, les documentaires à ce propos ne foisonnent pas. Pas auprès du grand public, en tout cas. Et alors que des sports comme la boxe sont particulièrement appréciés par le septième art, le tennis, lui, reste plus discret.

L'Envers du Sport : Jeu, set et crise d'angoisse (nommé Untold: Breaking Point dans sa version originale) semble promettre une vision brute des coulisses de la vie du tennisman Mardy Fish, en proposant une rétrospective d'un combat non pas physique, non pas psychologique. Atteint de graves crises d'anxiété, Fish semble incarner une de ces facettes méconnues du sportif, qui doit lutter contre une maladie mentale qui découle des pressions que sa profession a pu lui faire subir.

 

photo Une compétition risquée 

 

Mais aussi...

Les Femmes et l'assassin, The Circle - saison 3, JJ+E, Super Girl - saison 5, Countdown...

Tout savoir sur Netflix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire