Marvel : une autre star s'exprime sur le procès Scarlett Johansson vs Disney

Gaël Delachapelle | 24 août 2021 - MAJ : 24/08/2021 11:06
Gaël Delachapelle | 24 août 2021 - MAJ : 24/08/2021 11:06

Après le réalisateur de Dune, c'est au tour d'une autre actrice du MCU de s'exprimer sur le procès Scarlett Johansson vs Disney.

Ce qui devait être un simple et petit règlement de compte entre Scarlett Johansson et l’Empire de Mickey est en train de prendre des proportions démesurées au sein de l’industrie hollywoodienne. En effet, depuis que l’interprète de Black Widow a déposé plainte au tribunal de Los Angeles, beaucoup de monde dans l’industrie s’est exprimé sur le procès opposant l’actrice et la firme aux grandes oreilles. À l’image notamment de Denis Villeneuve, le réalisateur du très attendu Dune, qui a apporté récemment son soutien à la star.

Pour rappeler brièvement les faits, Scarlett Johansson a décidé d’attaquer en justice les studios suite à la sortie de Black Widow en simultanée au cinéma et sur la plateforme Disney+, estimant que son contrat et sa rémunération se basait uniquement sur une sortie exclusive dans les salles. Après avoir d’abord contre-attaqué par la force, en révélant notamment le salaire de l’actrice, Disney a apparemment opté pour une solution plus discrète, loin des projecteurs, en sortant les gros chèques.

 

photo, Scarlett JohanssonScarlett qui tire à balles réelles sur Mickey 

 

Si depuis, tout le monde a eu son mot à dire sur la question, et que pas mal de personnalités du cinéma américain ont soutenu la comédienne dans sa démarche, d’autres ont des avis plus neutres sur l’affaire médiatique. Et c’est le cas notamment de l’actrice Elizabeth Olsen, interprète de Wanda Maximoff dans le MCU de Marvel, et plus récemment dans la série WandaVision sur Disney+.

En effet, dans une récente interview auprès de Vanity Fair, l’actrice a été interrogée, entre autres, sur l’affaire Scarlett Johansson vs Disney, mais aussi sur la situation actuelle des salles de cinéma suite à la pandémie de Covid-19. Et apparemment, Elizabeth Olsen semble plus concernée par le second sujet plutôt que par les déboires de son amie Scarlett dans le MCU :

"Je suis inquiète pour un tas de choses. Pas vraiment au sujet de Scarlett. Mais je crains que les petits films n’aient plus la possibilité d’être vus dans les cinémas. C’était déjà le cas avant le Covid. J’aime aller au cinéma et je ne veux pas forcément allez voir juste un film à Oscars ou un blockbuster. J’aimerais voir des films d’art et d’essai dans des cinémas d’art et essai.

 

photo, Elizabeth OlsenElizabeth Olsen n'est pas totalement d'accord sur la question 

 

Et donc, je m’inquiète à ce sujet, et les gens doivent garder ces salles ouvertes. Et je ne sais pas comment cela fonctionne financièrement pour ces cinémas. J’espère qu’il existe une sorte de solution, que les grandes entreprises vont se réunir pour les conserver, du moins à Los Angeles, c’est ce qui va se produire. Mais je pense que ce sera comme avant, lorsque les studios possédaient leurs cinémas.

[…] Mais quand il s’agit d’acteurs et de leurs revenus, je veux dire, c’est juste comme tous les contrats. Soit c’est dans le contrat, soit ça ne l’est pas … Je pense que [Johansson est] dur, et littéralement, quand j’ai lu ça, je me suis dit : ‘C’est bien pour toi, Scarlett.’ »

En effet, Elizabeth Olsen semble plus inquiète pour l’avenir des salles et des petits films américains que par le contrat de Scarlett Johansson, ce qui n’est pas étonnant quand on voit le CV de la comédienne en dehors de Marvel (Martha Marcy May Marlene, Kill Your Darlings, Wind River). En attendant, on vous dit pourquoi c’est la guerre avec Marvel dans notre vidéo disponible par ici.

Tout savoir sur Black Widow

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Moi
25/08/2021 à 13:46

Parce que dans les contrats de X films que SJ à signé autour de 2012 (I2, A1, A2, A3, A4, CA2, CA3 ...) puis celui pour BW (probablement vers 2016/2017 ?) il y aurait une mention sur la durée d'exclusivité "en salle" ? Pour les gros studios, c'est une notion apparue avec le Covid donc c'est très improbable qu'il y ait quelque chose.
Je vois plus un raccrochage aux branches avec des % de recettes prévus pour les DVD/BR/VOD ou les réévaluer à cause de l'évolution liée à la pandémie qu'un jugement "Un film du MCU fait 800M$ minimum en salle, donc SJ à droit à ses 800M% * le pourcentage de recettes prévues au contrat"

zetagundam
24/08/2021 à 15:22

@Bacaxi
Je te fais confiance sur ce qu'elle dit dans sa "version originale", car je ne suis pas allé vérifié, mais cela ne change rien au fond du problème qu'Elizabeth Olsen a parfaitement résumée

Bacaxi
24/08/2021 à 14:35

@zetagubdam

Sans traduction elle a dit "I think she is so tough" donc plutôt dans le sens dure à cuire que dure avec Disney

zetagundam
24/08/2021 à 13:51

"Soit c’est dans le contrat, soit ça ne l’est pas"
Elle a tout dit. fin du débat

"Je pense que [Johansson est] dur, et littéralement, quand j’ai lu ça, je me suis dit : ‘C’est bien pour toi, Scarlett."
Peut-être que j'interprète mal son propos mais j'ai comme l'impression qu'elle insinue que Scarlett Johansson essaie de tirer sur une corde qui ne serait pas légitime mais comme le dit Elizabeth Olsen :"Soit c’est dans le contrat, soit ça ne l’est pas"

votre commentaire