The Suicide Squad : Superman devait avoir un rôle majeur dans le film

Raphaël Iggui | 17 août 2021 - MAJ : 17/08/2021 11:29
Raphaël Iggui | 17 août 2021 - MAJ : 17/08/2021 11:29

A l'origine, James Gunn réservait un rôle bien spécifique à Superman (et Henry Cavill peut-être) dans The Suicide Squad.

En 2016, la première version de Suicide Squad offrait des méchants à l'image de son ambiance générale : insipides, impersonnels et imblairablesCara Delevingne incarnait une enchanteresse toute droit sortie d'un univers d'obscures rave party dans des champs de betteraves, tandis que son frère numérique levait une armée de plantons interchangeables avec celle de n'importe quel film Marvel.

Quelle ne fut pas notre agréable surprise en voyant arriver Starro à la fin de The Suicide Squad. A la fois complétement décalée et purement effrayante, à l'image du style de James Gunn, cette étoile de mer-alien prête à partir à la conquête du globe avec ses facehuggers, est l'une des meilleures idées du long-métrage. Pourtant, notre animal marin multi-branches n'était pas le premier choix du réalisateur

 

photoUn méchant qui vous transporte

 

En effet, à l'origine, James Gunn voulait opposer la Suicide Squad à ni plus ni moins... Superman. Le plus musculeux des kryptoniens aurait pu faire un antagoniste intéressant, aveuglé par sa moralité manichéenne face aux actes de nos criminels endurcis et manipulés par le gouvernement. Mais un tel choix impliquait de répondre à beaucoup trop d'interrogations, comme le réalisateur des Gardiens de la Galaxie l'expliquait à Script Apart

"A une époque, je me disais que la Suicide Squad devait combattre Superman [...] Mais justement, à la même époque, il y avait beaucoup de questions en suspens : qui est Superman dans l'univers DC ? Le film se situe t-il hors de l'univers DC ? Et je n'avais juste pas envie d'avoir à prendre tout ça en compte." 

Rien que la question Henry Cavill est épineuse. L'acteur est toujours officiellement Superman, mais n'a pas porté la cape depuis Justice League en 2017 (et Zack Snyder's Justice League en 2021, certes). Entre temps, le super-héros a croisé Shazam!... mais sans montrer son visage, comme pour se laisser une porte de sortie sans Henry Cavill, au cas où.

 

photo, Harry Lennix, Henry CavillAllégorie du traitement de Superman chez Warner

 

D'où le choix pour Starro, également motivé par une pointe d'amour nostalgique : 

"C'est un personnage des comics que j'adore [...] Je pense que c'est un personnage de comics parfait parce qu'il est à la fois absolument ridicule et totalement terrifiant à sa manière. Ce qu'il fait est effrayant. Je me souviens que petit, il me donnait les chocottes à coller ses facehuggers sur Superman et Batman. Donc je me suis dit que c'est un des plus gros vilains DC comics qu'on ne verra sans doute jamais dans un autre film. Ou dans une version bien plus terne. Ce ne serait pas cette étoile de mer géante, ce kaiju rose flashy et bleu cérueléum, ce méchant ridiculement grand et coloré

 

PhotoLa guerre des étoiles (de mer

 

Si l'idée de voir Superman tourner démoniaque en mode Brightburn – L'Enfant du mal (produit par Gunn) peut paraître réjouissante, Starro remporte définitivement nos suffrages. Cette improbable masse gélatineuse venue d'ailleurs est un pur régal visuel, complétement ancré dans l'esprit du film, oscillant entre le furibardement drôle et le sacrément repoussant. De toute façon, Starro ou Superman, aucun des deux ne fait le poids par rapport à la mère de Polka Dot Man. 

The Suicide Squad est en salles depuis le 28 juillet en France. Et vous pouvez toujours aller voir notre dossier sur les 10 raisons qui en font un (très) grand film de super-héros.

Tout savoir sur The Suicide Squad

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
luchaman
21/08/2021 à 01:02

C'est vraiment un boulot superman dans le DCU il cause nettement plus de problème qu'il n'en résout
Zod c'est ça faute. Doomdays c'est ça faute. Steppenwolf et ça faute. Et qu'and il démolit pas des bâtiments par excès de zèle il ce fait contrôler par l'ennemi franchement au bout d'un moment Bataffleck avait raison

Loumnik
19/08/2021 à 17:56

Si suicide squad était mauvais, que dire de The suicide squad. Dès le début il est ridicule et l'antagoniste l'est tout autant. Si ce n'était pas pour Harley Queen je n'aurai prob pas réussis à le regarder jusqu'à la fin.

corle
18/08/2021 à 11:01

ca aurait été excellent superman en méchant. Si le parti pris de confronter un kaiju au suicide squad était une excellente idée, je fus particulièrement déçu de voir une Etoile de mer géante affronter la suicide squad, sérieux c'était ridicule de voir ce truc déambuler dans la ville (et gênant) alors les séquences était bien spectaculaire... mais bon on fait avec je m'attendait effectivement a une sorte de mutation vers une autre forme vers la fin mais non....

Kyle Reese
18/08/2021 à 00:13

Cela me fait penser au Superman que Batman combat et bat dans The Dark Knight returns.

votre commentaire