Dark City va avoir le droit à sa série, d'après le réalisateur du film Alex Proyas

Raphaël Iggui | 13 août 2021
Raphaël Iggui | 13 août 2021

Dark City, diamant noir des années 1990, va avoir le droit à sa propre série d'après Proyas lui-même.

Sorti en 1998, Dark City va marquer les esprits par son esthétique de film noir mélangé à un univers de SF, se permettant de mélanger une odyssée obscure et foisonnante avec des questionnements métaphysiques de haute volée. Pas encore occupé à transformer Gerard Butler l'Écossais grincheux en dieu égyptien dans Gods of Egypt, Alex Proyas était un réalisateur en vue depuis son The Crow, autre bijou noir et vénéneux sorti en 1994. 

Malheureusement, si The Crow a rapporté près de 94 millions dans le monde pour un budget de 23, Dark City a encaissé 27,2 millions de dollars pour 27 millions de budget. Un score médiocre, sans doute lié à une absence de gros noms sur l'affiche, et surpasser quelques mois plus tard par Matrix qui semblait amalgamer tous les thèmes de Dark City avec des morceaux de John Woo et de Ghost in the Shell dedans. 

 

Photo Jennifer ConnellyUn agent Smith un peu particulier...

 

Ça n'a pas empêché le film d'acquérir une réputation de film culte (bien méritée) au fil des années, relançant régulièrement la hype avec notamment la sortie du director's cut de Proyas en 2008. Ce dernier est lui-même revenu à l'univers qu'il avait déployé dans Dark City avec son court-métrage Mask of the Evil Apparition diffusé pour la première fois hier en direct du Popcorn Frights Film Festival.

Apparemment intégré à l'univers de Dark CityMask of the Evil Apparition raconte l'histoire d'une jeune fille amnésique égarée dans une ville étrangement onirique, qui essaie de retrouver la route de sa maison avec l'aide de son frère jumeau médium, tout en étant poursuivie par un étrange culte appelé "The Mysterious Ones". Ces derniers ressemblent d'ailleurs énormément aux "Ils" du premier volet, juste avec des cheveux longs et des chemises boutonnées jusqu'en haut

 

Photo"Le 46e congrès de la calvitie est ouvert

 

Néanmoins, Proyas n'a visiblement pas l'intention de se répéter ni de prolonger ses anciens travaux. D'après les propos qu'a pu récolter le média Bloody Disgusting lors d'une session de questions-réponses entre le public et Alex Proyas, ce dernier a tenu à réévaluer son travail afin d'en tirer la substantifique moelle pour la future série : 

"Dark City capte actuellement toute mon attention, parce que nous sommes en plein dans le développement d'une série Dark City [...] Je dois tout ré-analyser dans le but de construire une toute nouvelle histoire. Il faut que je me rafraîchisse la mémoire et que je parvienne à me souvenir de ce qu'on a fait, ce qui a marché ou n'a pas marché, et que je réévalue mon propre film, donc c'est une expérience très enrichissante que je n'avais pas encore connue." 

 

Photo Kiefer SutherlandAlex Proyas visionnant son film pour la 200e fois

 

Si on peut se réjouir du fait que la série vienne du réalisateur lui-même et pas d'une maison de production avide de capitaliser dessus, l'idée laisse tout de même perplexe. Toute la beauté originelle de Dark City réside dans sa noirceur ramassée sur près de 2h de film (en version director's cut) amenant à un joli dénouement n'appelant clairement pas de prolongations. On se demande même l'intérêt d'en faire une série lorsque tout le mystère est éventé aux 2/3 du film. 

La série n'a pas encore de date de tournage ni de sortie. Mais, en attendant, vous pouvez toujours allez vous replonger dans les méandres de Dark City.

Tout savoir sur Dark City

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Mokuren
14/08/2021 à 15:42

Je voudrais pas faire la grincheuse, mais les séries US (je pars du principe qu'il va le faire aux States, ou au moins en collaboration avec les USA) sont en train de prendre le même chemin désastreux que les films : se complaire dans les remakes, reboots et autres répétitions à l'infini. C'est pour ça que ces réalisateurs me font toujours marrer quand ils assurent que "pas question de se répéter". En même temps, Alex Proyas a fait 2 bons films en tout et pour tout dans sa carrière, donc forcément, il surfe dessus au maximum pour continuer à bosser. Bientôt une série sur The Crow avec une plateforme?

Veovis
14/08/2021 à 09:55

On peut très bien avoir une série assez noire et le twist final n'empêche nullement de faire une très bonne série. Une série est là pour prolonger l'expérience, développer plus en profondeur l'histoire, les personnages... Quelques exemples de séries issue de film qui ont connu un succès : Fargo, StarGate SG1, Highlander, Terminator - Les Chroniques de Sarah Connor, Limitless, Dragons...

Je ne suis pas en train de dire que la série sera une très bonne série. Mais je trouve juste dommage de ne pas laisser une chance à cette série.

Pour finir, je trouve cela un peu dure de dire qu'il n'y avait pas des gros noms dans le film. Jennifer Connelly et Rufus Sewell se font connaitre après le film, mais William Hurt et Kiefer Sutherland étaient des gros noms à cette époque.

Anto.
14/08/2021 à 09:29

La director's cut change complètement l'apprehenzion et la compréhension du film rien qu'à l'intro. Ce film est incroyable autant sur la DA une sur son scénario et ces SFX d'époque.
Il ne faut pas oublier que les Wachowski ont quand meme pompé le film (présence des 2 Real pendant les séances du montage du film, même équipe technique, utilisation de certains costumes et décors il me semble).

Le film se suffit à lui-même et en faire une série n'a pas d'intérêt. Quand bien même qui aujourd'hui s'intéresse à l'univers de Dark City a part les trentenaires et les puristes nostalgique de la cassette comme nous?
Et pour finir, le nom d'Alex Proyas n'est plus gage de hype ou d'intéressement depuis son I, robot (déjà limite) pour ma part.

Je vais me fair café.

Fox
14/08/2021 à 08:57

"on se demande encore l'intérêt mais pourquoi pas". Ce jugement de valeur... sans fondement. Je trouve ça désolant. Le film Dark City est un fleuron du genre, et il a de quoi nourrir par son univers une bonne série. En tout cas, ca sera sans doute autrement plus intéressant que les séries Flash et Supergirl qui semblent capter tout votre intérêt.

Kyle Reese
13/08/2021 à 21:18

Vu en salle, une énorme claque. Un film
parfait avec cette ambiance et ce monde totalement inédit et le twist monstrueux. Un échec terriblement injuste je trouve. Mais effectivement il est devenu culte, juste retour des choses.
Et je découvre ici qu’il y a un directors cut !!!!
Quelle bonne nouvelle je vais devoir mettre la main dessus.
En ce qui concerne ce projet de série, alors que je suis fan du film, je dis … banko !
Une série tant d’années après ne peut faire de mal à ce film. Soit c’est top et elle s’ajoute à la réussite du film soir c’est naze (y a eu une série Blade Runner que je n’ai jamais vu) et on oublie.
Le fait que ce soit Proyas qui mène la barque et qui semble le faire d’une manière très sérieuse et appliqué est rassurant. J’avais beaucoup aimé son Prédiction. Perso j’aimerai voir les origines de ce monde et son fonctionnement sous des angles et des points de vue différent
Avec différents personnages. Je pense qu’il y a bcq à faire dans cet univers inspiré du génial K.Dick et serait ravis de m’y replonger.
C’est un peu comme Matrix et ses animatrix qui enrichissent les films.

Tom’s
13/08/2021 à 20:26

Une claque à l’epoque vu au ciné, je pense la sortie vidéo à rattrapé l’échec en salle, hyper novateur avec ces Sfx et décors, Proyas tiens le film du début à la fin, c’est peu être ce film qui a permis de lancer Matrix.

Psalm
13/08/2021 à 18:13

Ce film est parfait. Pourquoi en étirer le concept ? Pour plaire aux générations streaming ?

Mx
13/08/2021 à 17:55

c moi ou même les réals se recyclent eux-mêmes?

triste époque!!!

votre commentaire