Cendrillon : une première bande-annonce colorée pour le remake d'Amazon avec Camila Cabello

Déborah Lechner | 4 août 2021 - MAJ : 04/08/2021 09:27
Déborah Lechner | 4 août 2021 - MAJ : 04/08/2021 09:27

Amazon Prime Video a dévoilé une première bande-annonce pour sa relecture du conte Cendrillon avec la chanteuse Camila Cabello.

Même s'ils inodent l'affiche depuis quelques années, Disney n'a pas le monopole des adaptations en prises de vues réelles des célèbres contes de fée qui composent les trois-quarts de son catalogue animé, à l'instar du génial Wendy (dont on parle ici) ou du Pinocchio réalisé par Matteo Garrone, dont le matériau d'origine n'appartient pas à la compagnie aux grandes oreilles. 

Après les trois films de Disney, dont le remake de 2015 avec Lily James et Cate Blanchett, et un nombre incalculable d'autres films de tout calibre (jusqu'aux malheureuses Nouvelles Aventures de Cendrillon) c'est donc au tour d'Amazon Prime Video de mettre la main sur une adaptation de l'histoire réécrite par Charles Perrault. Le film Cendrillon est produit par Sony Pictures et se destinait à une sortie en salles avant que la pandémie de Covid-19 ne l'éloigne définitivement du grand écran.

 

photo, Camila CabelloCamila Cabello

 

Après un premier teaser, la plateforme a donné un meilleur aperçu de son prochain film musical, écrit et et réalisé par Kay Cannon (Contrôle parental).

 

 

 

Cendrillon s'annonce coloré, avec un soin tout particulier apporté aux costumes et chorégraphies de grandes envergures. Pour cette comédie romantique et musicale, le public pourra compter sur la voix de Camila Cabello, ancienne membre du groupe Fifth Harmony qui fera ses premiers pas en tant qu'actrice, mais aussi celle d'Idina Menzel (GleeUncut Gems, Il était une fois) pour jouer son affreuse belle-mère. 

Pierce Brosnan enfilera quant à lui sa tenue de roi (et après Mamma Mia !, on ne serait pas étonné de l'entendre faire quelques vocalises), tandis que Nicholas Galitzine interprétera le prince et Billy Porter, une version un peu plus fun et branchée de Marraine, la bonne fée. 

 

photo, Billy PorterBibbidi Bobbidi Boo 

 

Si le film semble reprendre les points clés de l'histoire et même quelques tropes de Disney avec ses souris, Cendrillon s'appelle désormais Ella et ne cherche plus de prince charmant ni de vie de princesse, mais plutôt à vivre de sa passion et à monter son propre business, soit une tournure résolument plus moderne et rafraîchissante.

Il faudra attendre le 3 septembre prochain pour que le film soit diffusé sur Amazon Prime Video et qu'on puisse se faire un avis, mais en attendant, notre critique de Cruella est toujours là et celle de Pinocchio, toujours de ce côté.

Tout savoir sur Cendrillon

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
alulu
05/08/2021 à 17:24

@Olvers974

Très classe de ta part.

Olvers974
05/08/2021 à 09:51

@alulu

Je te remercie de ta réponse.
On pense différemment, mais il n'y a pas une once d'agressivité, et ça , c'est plaisant.
Partager et échanger des idées, sans pour autant s'insulter ... ça devient de plus en plus rare ici.

alulu
04/08/2021 à 21:19

Il y aura cancel culture, le jour ou l'on ne pourra plus refaire le conte comme il l'était à la base. Ce n'est pas vraiment le cas à l'heure actuelle, surtout que le conte est dans le domaine public. Il n'est pas la propriété d'un studio et n'importe quelle firme peut le refaire à sa sauce. Ça peut être plus conforme à vos attentes ou voir pas du tout. Le coup du "on essaye de faire oublier aux prochaines générations l’œuvre original" ne tient pas la route.

Un conte comme quasi tout œuvre en fait peut être adapté, on peut le transposer dans une autre époque, dans un autre continent, en faire un mix, rien d'impossible dans l'absolu. Quand on détourne un conte pour en faire un truc olé-olé, ça ne choque personne.

Alors oui Kirikou peut être blanc parce qu'au final ce n'est pas le perso le plus important mais l'histoire. En réadaptant, tu peux même donner au conte une richesse en plus qu'il n'avait pas à la base, lui apporter une plus-value. Personne ne crie au scandale de voir un renard avec un arc et pourtant c'est la même approche. Moi perso, je me sens plus proche de Camila Cabello que n'importe quel perso en cellulo.

Olvers974
04/08/2021 à 17:28

Problème de base, les anciens films de walt disney se basaient sur une culture Européenne ...
Donc, mettre des "minorités" n'apporte aucun sens à ce film précis.
On va sans doute parler de réadaptation ... OK ... Prenons un film d'animation comme Kirikou, et mettons blancs , latinos etc réadaptation ... Nous sommes d'accords que le " conte " n'a plus la même magie ?
Il est bon de garder les fondations de chaque culture. C'est ce qui permet à mon sens, la vraie diversité, le voyage ...
Pas besoin de mettre une personne de ma couleur ou autre, pour que je m'identifie forcément à un personnage, ou que l'histoire ne me plaise pas, ou que je me sente discriminé ou blessé. Tout ceci est stupide, et participe de plus en plus à la Cancel Culture.
Oublier notre passé va participer au final à réitérer nos erreurs ...

Morcar
04/08/2021 à 17:19

On en est à la combientième version de ce conte, à ce jour ?.....
Mais bon, c'est la première à proposer une marraine de ce style, dira-t-on. C'est soit disant moderne...

Vodoo Miglou
04/08/2021 à 15:01

Le zombie de Charles Perrault va apparaître dans les locaux d’Amazon et terroriser tout le personnel jusqu’à ce que la copie originale de ce film soit brûlée sur un autel pour calmer l’esprit vengeur

Blockbuster0
04/08/2021 à 13:04

Mais qu'est ce que c'est que ça?

Lord Sinclair
04/08/2021 à 11:35

C'était déjà devenu ringard avant que la bande annonce finisse. C'est fort.
N'est pas Baz Luhrmann qui veut...

Joe Staline
04/08/2021 à 10:57

Hmm, ce petit goût de vomi dans la bouche ...

The Beast
04/08/2021 à 10:36

@rip le cinéma

Merci d'avoir fait ma journée XD

Plus
votre commentaire