Clifford : le film d'horreur de l'année dévoile sa bande-annonce effroyable

Maeva Antoni | 30 juin 2021
Maeva Antoni | 30 juin 2021

Il est énorme, il est rouge : le terrible monstre est lâché dans Clifford et sa bande-annonce angoissante. 

Le cinéma a une prédilection pour les créatures monstrueusement géantes. Il y a eu bien sûr King Kong et Godzilla, mais également des bestioles bien plus traumatisantes comme les araignées géantes allant de Tarantula à Spiders. Il y a aussi les scorpions démesurés dans Le Choc des Titans, les vers de terre de la taille d’un terrain de foot dans Dune ou bien les fourmis grosses comme des paquebots dans L'Empire Des Fourmis Géantes.

Mais le cinéma est allé encore plus loin, cette fois en transformant le meilleur ami de l’homme en une créature abominablement grande et menaçante. En effet, Clifford le Gros Chien Rouge débarque au cinéma avec Clifford et il s'expose plus énorme que jamais dans une bande-annonce nerveuse.

 

 

C’est l’histoire d’un chien mutilé par une petite fille (Darby Camp), qui le pousse à grandir plus que de raison. La petite, maltraitée par ses pairs à l’école, force Clifford à devenir un affreux chien-mutant. La bête au pelage rouge, gorgé du sang de ses ennemis, devient alors le monstre de compagnie d’une enfant assoiffée de vengeance qui est prête à lâcher une telle menace dans les rues de New York pour son bon plaisir.

La bande-annonce expose l'énorme chien déambulant dans la grosse pomme, qui n’avait rien connu d’aussi destructeur depuis King Kong sur l’Empire State Building. Le monstre joue à des jeux pervers avec des humains enfermés dans des bulles de plastiques suffocantes, brise les os de son propriétaire, tente de dévorer des petits chiens sans défense... Le fauve est lâché dans les rues et les habitants n’ont plus qu’à fuir pour leurs vies.

 

photo"Il va falloir le piquer"

 

Enfin, ça, c’est ce qu’on espérait, mais l’horreur de Clifford réalisé par Walt Becker semble seulement résider dans une très mauvaise CGI qui réussit avec brio à nous donner des frissons. Côté casting, on retrouve également Jack Whitehall, Tony Hale, Sienna Guillory, David Alan GrierRussell Wong et John Cleese. L’adaptation de l'oeuvre de Norman Bridwell s’annonce aussi gentillette que les romans, ce qui risque de traumatiser plus d’un parent enfermé dans une salle de cinéma bourrée d’enfants surexcités et dopés au sucre.

Dans tous les cas, Clifford débarque au cinéma le 1er décembre 2021. Pour pallier votre impatience insoutenable, vous pouvez toujours retrouver notre critique de Tom & Jerry pour vous plonger dans l’ambiance.

Tout savoir sur Clifford

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Quentin Bellon
03/07/2021 à 09:22

Mon dieu ont dirait que les effets spéciaux du film c'est du photoshop
En tout cas merci pour m'avoir fait rire durant tout l'article

Hasgarn
03/07/2021 à 08:14

Bravo à la rédactrice !
Qu’est-ce que j’ai ri XD

Pakkun63
02/07/2021 à 11:56

ALERTE ENLÈVEMENT!!!
Au cours de cet article le second degré a disparu, si vous le retrouvez, merci de le redistribuer à certains lecteurs, ils ne se reconnaîtront sûrement pas mais ils sont facilement identifiable à leur réaction outrée ainsi qu'à leur naïveté.
Merci d'avance pour eux.

Emynoduesp
01/07/2021 à 22:24

Je confirme, c est bien un film d horreur. Un truc plein de bon sentiments et qui finit bien comme tous les film de ce genre. Un Bisounours movie...fuyeeeeeeeez!!!

Fred_NTH
01/07/2021 à 22:08

J'en ai chialé de rire ! Merci et bravo.

Lili
01/07/2021 à 20:18

Merci pour la bande annonce et commentaire j'ai trouver trop marrante vivement la sortie qu'on rigole , sa fait du bien au moral

Nicky
01/07/2021 à 19:54

Merci pour la bonne rigonade ... dommage que les gens n'ont plus d'humour ! Surtout ceux qui trouvent que c'est mal écrit et font eux-mêmes des fautes ! Trop bon

Très inquièt pour l'auteur de l'article
01/07/2021 à 17:27

Mais sinon Maeva Antonio ça va???

Flo
01/07/2021 à 17:17

Franchement, c'est pas très professionnel

Nova
01/07/2021 à 15:57

On est le 1er juillet, pas le 1er avril, c'est jute pas drôle !

Plus
votre commentaire