Clifford : les premières critiques sur le film du gros chien rouge sont tombées

Matthias Mertz | 8 novembre 2021 - MAJ : 08/11/2021 15:18
Matthias Mertz | 8 novembre 2021 - MAJ : 08/11/2021 15:18

Difficile pour Clifford de naviguer entre les adultes grincheux et déçus et les enfants enjoués dans cette revue de presse.

Juger un long-métrage à destination des enfants est toujours une plaie, a fortiori lorsque son matériau de base fait désormais intégralement partie de la culture des enfants d'autrefois et des adultes d'aujourd'hui. Pour savoir si l'adorable gros chien rouge Clifford, dont le film a été dirigé par Walt Becker, a su convaincre la presse, une revue de ses premières critiques américaines s'impose.

 

photo, Jack Whitehall, Izaac Wang, Darby CampClifford est aussi une fable sociale profonde sur les difficultés à nourrir un chiot de 8 mètres

 

"Clifford devient un film de poursuite tapageur – aussi agréable que Clifford lui-même, mignon et impénétrable à la fois, tout aussi génialement aléatoire dans sa capacité à créer le chaos." Variety

"Bien que Clifford soit définitivement adorable, le scénario (qui crédite cinq scénaristes) manque de profondeur, se reposant uniquement sur Whitehall pour le porter et délivrer de la comédie - tellement que l'oncle Casey semble parfois exagéré et en même temps bidimensionnel." TheWrap

"Il y a une place pour le divertissement familial et robuste qui délivre exactement ce qu'il promet, et Clifford est exactement cela." The Hollywood Reporter

 

photo, Darby Camp, Jack WhitehallPelage de sang, crocs acérés, voici Clifford, surnommé le destructeur des mondes

 

"Voici la plus grosse surprise de la saison: Clifford est ... bon ?" Globe and Mail

"Clifford est un navet marron. Peut-être pas un gros navet marron, mais pas loin." Flickering Myth

"L'audience cible doit être rappelée et connue : ce sont des spectateurs moins difficiles. J'ai regardé Clifford avec mon enfant de presque cinq ans, qui m'a dit après le film qu'il avait 'aimé ça'. Que ses moments préférés étaient 'ceux où Clifford était là' et qui a émis la requête que 'Demain regardons encore Clifford', mais cette fois avec sa soeur. C'est l'audience que le film essaye de servir, donc mission accomplie. Pour les parents, que Dieu soit avec vous." The Playlist

 

photo, Kenan Thompson, Jack Whitehall, Darby Camp, Izaac Wang"Mis à part son pelage rouge sang et ses 8 mètres de haut, votre chiot est en bonne santé ?"

 

Encore une fois, il est très difficile de trouver comment juger un métrage s'adressant particulièrement à nos jeunes têtes blondes. Les critiques américaines sont-elles trop rudes avec un film qui ne cherche qu'à divertir des enfants qui ne s'intéresseront pas à sa difficulté à créer du comique alors qu'un chien rouge et géant est à l'écran ?

Le consensus représenté par cet agrégat de quelques retours sur le film est probablement le suivant, si vous avez des enfants ou des proches en bas âge, Clifford est un divertissement qui tient sa promesse.

Pour les adultes les plus nostalgiques, il ne sera sûrement rien de plus qu'un film jeunesse qui ne parviendra pas à égaler la richesse de son matériau original (mais qui ne devrait pas souffrir pour dépasser la qualité abyssale de certaines de ses adaptations). Clifford viendra faire des cabrioles dans les salles obscures françaises le 1er décembre 2021.

Tout savoir sur Clifford

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire