Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 19 mars 2021 - MAJ : 25/03/2021 11:02
La Rédaction | 19 mars 2021 - MAJ : 25/03/2021 11:02

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

Sky Rojo

Ça parle de quoi ? Plusieurs événements funestes survenus au sein d'une maison close lancent trois femmes au lourd passé dans une course effrénée, loin de leur mac et de ses sbires.

Pourquoi il faut la regarder ? Après le succès assez improbable de La Casa de papel, ses créateurs Álex Pina et Esther Martínez Lobato reviennent en force sur Netflix avec Sky Rojo, leur nouvelle série pensée pour devenir le nouveau phénomène de la plateforme.

Présentée à la manière d’un road-trip acide sous l’influence de Tarantino, Sky Rojo a promis dès son annonce un récit sulfureux et bariolé dans le domaine de la prostitution, mené par un rythme soutenu au cours de ses huit épisodes finalement assez courts. Autant dire que tout a été réfléchi pour une efficacité maximum, qui devrait s’avérer payante. 

 

photo, Lali Espósito, Yany PradoSpring Breakers

 

Fatale

Ça parle de quoi ? Entre eux, ce n'était qu'une aventure sans lendemain à Las Vegas. Mais la vie de ce brillant agent sportif marié tourne vite au chaos à cause de sa partenaire d'un soir.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce qu'au fond, on rêve tous un peu de revoir ces thrillers moralisateurs et pseudo-torrides des années 90, où la femme était toujours la vile menace qui tombe sur un pauvre homme. Il y a eu Glenn Close dans Liaison fatale, Demi Moore dans Harcèlement, et bien sûr Sharon Stone dans Basic Instinct et Sliver. Hilary Swank, elle, devrait plutôt finir du côté d'Ali Larter dans Obsessed, avec ce thriller sorti de nulle part, et récupéré par Netflix pendant la pandémie.

Réalisé par Deon Taylor, Fatale brille en tout cas par l'originalité de son titre, et sera peut-être un joli rappel d'une triste réalité : l'actrice oscarisée pour Boys Don't Cry et Million Dollar Baby s'est légèrement perdue dans sa carrière, malgré quelques récents (petits) rôles dans The Hunt, Logan Lucky et The Homesman. Mais pas de quoi faire oublier Happy New Year, La Locataire, Amelia, Écrire pour exister, ou la série Netflix Away (annulée après une saison).

 

photo, Hilary Swank, Michael EalyFatale subtilité

Wonder Woman

Ça parle de quoi ? Une princesse guerrière quitte la sécurité et le confort relatifs de son île natale dans l'espoir de mettre fin à une guerre dévastatrice dans le monde qui l'entoure.

Pourquoi il faut le regarder ? Faute d’HBO Max en France, Netflix a pu s’amuser à diffuser les films du DCEU. Après Man of SteelBatman v Superman : L’Aube de la justice et Suicide Squad, le grand N a pu mettre la main sur le tant convoité Wonder Woman, première incursion de Patty Jenkins dans le moule super-héroïque.

Véritable phénomène au moment de sa sortie, les premières aventures de l’Amazone guerrière jouée par Gal Gadot ont pour beaucoup apporté un vent de fraîcheur féministe à des univers globalement masculins. S’il est clair que sa réalisatrice a porté un regard nouveau sur la manière de filmer le corps féminin, cela n’a pas forcément excusé Wonder Woman pour la pauvreté globale de sa mise en scène (surtout dans les scènes d’action) et de son scénario aussi laborieux que neuneu. Au moins, cet ajout au catalogue Netflix devrait permettre à certains de trancher sur la nature du long-métrage. Alors, bijou inespéré ou navet surestimé ? À vous de vous faire votre propre avis avant de vous jeter sur le Snyder Cut et quelques semaines avant la sortie de Wonder Woman 1984 en VOD.

Notre critique de Wonder Woman

Notre critique en vidéo du Snyder Cut

 

Photo Gal GadotOk pour le footing, mais dans un rayon de 10 kilomètres, Gal !

 

Deadly Illusions

Ça parle de quoi ? Une romancière à succès souffrant du syndrome de la page blanche recrute une nounou pour ses enfants. La frontière entre fiction et réalité commence alors à se brouiller.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que le thriller érotique est souvent une comédie qui s'ignore. Et que celle-ci rappellera aux nostalgiques les glorieuses heures du soft-core dominical que programmait M6. Soit un dessein particulièrement étrange, une recette pas foncièrement intelligente, mais dont chaque ingrédient s'avère source de satisfaction. Un peu d'érotisme à la papa, une pincée de saphisme pour hétéros, des questionnements plein de suspense, des twists twisteux et évidemment un mystère mystérieux.

Et c'est bien là la belle ambition de Deadly Illusions : rejoindre la grande et glorieuse famille des films assez mauvais pour être bons. Et comble du ravissement, cette épopée qu'on espère bien nanarde est emmenée par Kristin Davis, jadis une des égéries de Sex and the City, demeurée coincée dans le jeu maniériste du personnage de Charlotte, elle pourrait bien ici accomplir une performance méta tout à fait jubilatoire.

 

photo, Kristin DavisLe célèbre scénariste Jean-Michel Sensualité a encore frappé

 

ET AUSSI...

Dans le sillage des pirates, Formula 1 : Pilotes de leur destin saison 3, Mary et la fleur de la sorcière...

Tout savoir sur Wonder Woman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Miglouuuu
22/03/2021 à 18:38

@Ethan
Pour sur c'est pas un film pour les meuhmeuhs

Ethan
20/03/2021 à 23:00

Un film pour les meufs

Captain Miglou
19/03/2021 à 20:45

C’est carrément mieux que Captain Marvel

Wonder Miglou
19/03/2021 à 20:16

Revu WW il y a deux jours en 4K hormis le combat final convenu c’est frais et excellent

votre commentaire