Marvel : Sony aurait longtemps hésité avant de caster Tom Holland en Spider-Man

Gael Delachapelle | 1 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Gael Delachapelle | 1 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Dans une interview, Joe Russo a évoqué le choix de Tom Holland pour jouer Spider-Man dans le MCU, ainsi que les réserves de Sony à l'époque.

À l’âge de 24 ans, Tom Holland est au sommet de sa popularité à Hollywood. Depuis sa première apparition dans le costume de l’araignée dans Captain America : Civil War, le jeune acteur britannique a eu le droit à deux films solos dans le MCU, Spider-Man : Homecoming et Spider-Man : Far from Home, avant de rejoindre les Avengers pour le diptyque final que forment Infinity War et Endgame.

Avant de rempiler dans le costume pour un troisième film qui vient de dévoiler son titre officiel, Tom Holland a déjà commencé à casser son image de super-héros. D'abord, il y a eu le thriller Le Diable, tout le temps sur Netflix, puis il va y avoir Cherry des frères Russo sur Apple TV+. Le jeune britannique semble avoir donc tapé dans l’œil des réalisateurs, au point d’être qualifié par ces derniers comme l’un des meilleurs acteurs du monde, n’ayons pas peur des mots.

 

photo, Tom HollandTom Holland dans Le Diable, tout le temps 

 

Et pourtant, si le choix de Tom Holland dans le costume de Spider-Man fut une totale certitude pour les frères Russo à l’époque de Civil War, ça n’a pas été immédiatement le cas pour Sony, le studio détenteur des droits de l’homme-araignée. Car oui, il faut le rappeler, la présence du super-héros dans le MCU est possible avant tout grâce à un accord entre Sony et Marvel, avec à la clé un univers commun entre les deux firmes.

C'est ainsi que dans MorbiusJared Leto croise notamment dans sa bande-annonce le vautour de Homecoming (Michael Keaton), confirmant que Spider-Man devrait affronter prochainement les bad-guys de Sony grâce à la magie du Multivers. Un ambitieux crossover entre les deux studios, donc, mais qui n’a pas pour autant facilité le casting pour trouver son super-héros, bien au contraire.

 

Photo Tom Holland, Spider-ManUne toute jeune araignée... 

 

Selon Joe Russo dans une interview pour GQ, c’est grâce à la directrice de casting du MCU, Sarah Halley Finn (derrière les choix de Robert Downey Jr. pour Iron Man, ou Chadwick Boseman pour Black Panther) que Tom Holland a réussi à avoir le rôle de Spider-Man :

« Sarah [Finn] devrait avoir tout le crédit pour avoir choisi Holland comme Spider-Man ; elle est la meilleure du secteur et elle nous connaît. Nous avions déjà fait deux films avec elle. Alors Holland est entré, il a fait son audition. Nous avons appelé Sarah immédiatement après et nous avons dit : ‘Oh, mon Dieu, il est incroyable. C’est une star de cinéma : il a le charisme, il a de l'ampleur.’ Il est très rare que quelqu’un entre dans une pièce et possède tous les éléments qui composent une véritable star. Holland avait ce truc. […]

Nous avons parlé avec Kevin Feige chez Marvel de Holland et il s’est enthousiasmé puis nous sommes allés chez Sony… Et ils ont dit : ‘Réfléchissons-y une minute.’ On pouvait dire qu’on rencontrait la résistance de Sony. Nous avons donc ramené Holland sur le tapis encore, encore et encore, et nous avons lutté sans relâche dans notre quête pour le rentrer dans le cerveau du studio qui possède les droits. Cela s’est soldé par un combat, mais Sony n’arrêtait pas de traîner les pieds. […]

 

 

photo, Tom HollandLa carrière de Tom Holland a un peu mal tournée... 

 

Les réserves de Sony étaient les suivantes : ‘Le prêtons-nous ? Ou est-ce que nous le leur donnons pour nous aider à le réinventer d’une manière qui ajoute de la valeur pour nous ? […] C’était la première fois que Spider-Man était casté comme un véritable adolescent, vous voyez ? Ce qui était très important pour nous ; il y avait une nervosité distincte à caster un enfant."

Apparemment, Sony a donc longtemps hésité à caster le jeune Britannique dans le rôle du super-héros, en particulier à cause de son âge, mais aussi pour une question de droits. Mais finalement, on connaît la suite de l’histoire. Tom Holland a passé un essai avec Robert Downey Jr. en personne, ce qui lui vaudra d’avoir le rôle, même si l’acteur a quand même eu peur d’être viré du MCU après Civil War, peu convaincu par sa propre performance.

Malgré sa jeune carrière, Tom Holland a déjà du recul sur ses rôles les plus récents, notamment sa performance en Nathan Drake dans l’adaptation d’Uncharted, dont la sortie a été repoussée au 9 février 2022 dans nos salles. En attendant, l’acteur sera à l’affiche de Cherry, le nouveau film des frères Russo, dont la sortie est prévue pour le 12 mars 2021 sur Apple TV+. La bande-annonce est disponible par ici.

Tout savoir sur Spider-Man : No Way Home

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Incognito
01/03/2021 à 18:17

Une préférence pour Andrew Garfield et les amazing.

Murdock
01/03/2021 à 16:36

Les derniers films Spider-Man sont bien loin de la maestria visuelle de la trilogie de Sam Raimi. Plus anecdotiques et assez "fades" graphiquement! Mais pour autant, je trouve Tom Holland rafraîchissant dans le rôle! Il apporte une jeunesse et une spontanéité bienvenues que l'on retrouve complétement dans les comics! Loin du côté tête à claque du Peter "Garfield" Parker du très gènant Amazing Spider-Man 2! (Acteur que j'apprécie au demeurant)
Tobey Maguire reste mon préféré! Ni beau, ni à l'aise...il jouait bien le côté misérabiliste!
En tisseur, il devenait extraverti et blagueur! Il y avait une vraie dichotomie visible à l'écran avec son alter-ego virevoltant!

Flōrens Penn-Ar-Bed
01/03/2021 à 15:36

Du coup casting aux forceps de la part de Marvel. Sony aurait dû refuser.

Qc
01/03/2021 à 15:28

Il auraient dû garder Andrew Garfield

votre commentaire