Cinéma VS streaming : Tom Hanks est confiant sur l'avenir des salles

La Rédaction | 27 décembre 2020 - MAJ : 27/12/2020 13:33
La Rédaction | 27 décembre 2020 - MAJ : 27/12/2020 13:33

En cette période très particulière, où les studios s'accommodent à leur manière de la situation sanitaire, plusieurs acteurs prennent la parole.

Si la pandémie a causé bien des bouleversements dans l'industrie et dans la manière de profiter du cinéma (consommer le cinéma disent désormais certains), cette fin d'année 2020 est un instant des plus troubles et des plus commentés, puisqu'elle s'impose comme un point de non retour pour beaucoup de studios, habitués à profiter économiquement du mois de décembre. On ne compte plus les décisions inédites, semant le doute chez les cinéphiles. Les studios profitent-ils de la situation pour instaurer un modèle ignorant les salles et donc les intermédiaires ?

 

photo, Tom HanksLa classe à la Tom Hanks dans La mission

 

Certains assument complètement leur changement de stratégie, comme Disney, qui a avoué rendre Disney+ prioritaire avant d'y larger le très attendu Soul et d'annoncer 2595959 séries Marvel et Star Wars sur la plateforme. D'autres ont des intentions plus mystérieuses, comme Warner, qui veut balancer son line up 2021 à la fois en salles et sur HBO Max, au grand dam de Legendary et des amoureux du grand écran.

Forcément, toute la chaîne est en cause, y compris les acteurs célèbres, parfois obligés de prendre parti. Tom Hanks par exemple, qu'on ne présente plus, a vu son dernier film La Mission (réalisé par Paul Greengrass) se faire acheter par Netflix à l'internationale, c'est-à-dire partout sauf aux États-Unis. Dans un entretien avec Collider, il a donc donné son avis sur tout ça : "Un changement radical était prévu dans tous les cas. Ça devait arriver."

 

 

L'acteur s'est ensuite appuyé sur sa jeunesse, et sa capacité à apprécier un film comme Le Pont de la rivière Kwaï dans des conditions loin d'être optimales. Selon lui, un très bon programme reste un très bon programme, même sur petit écran. Il a alors cité la mini-série Chernobyl, qu'il a dit avoir beaucoup apprécié. Néanmoins, Hanks pense que les salles survivront à ces changements.

"Est-ce que les salles de cinéma vont encore exister ? Absolument. D'une certaine façon, je pense que les exploitants - une fois qu'ils seront de retour et ouverts - auront la liberté de choisir quel film ils joueront."

 

photo, Tom Hanks, Helena ZengelEn route vers les salles

 

Il a ensuite continué en avançant que les grosses franchises comme Marvel continueront à mobiliser leur public en salles. Une prédiction plutôt sûre, car s'il est prévu que le MCU se décline désormais énormément au format série, les gros blockbusters qui l'ont imposé dans le monde s'accrochent à leur sortie en salles. Après ça, quels seront les plans de l'empire de Mickey ? Les spéculations vont bon train, mais personne ne peut encore statuer sur la place des cinémas dans le monde post-Covid-19.

Tout savoir sur Tom Hanks

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Eddie Felson
27/12/2020 à 18:50

@Ethan
La couleur de l’argent de Scorsese et surtout l’arnaqueur de Robert Rossen ;)

Blason
27/12/2020 à 18:27

J'aimerai connaitre son avis sur son possible avenir carceral, le reste je m'en fiche.

Ethan
27/12/2020 à 18:26

@Eddie Felson
T'es un fan de la couleur de l'argent toi !

Ethan
27/12/2020 à 18:00

@Tim Lepus
Les chaînes de télévision ont tellement de contenu à proposer qu'elles ne s'inquiètent pas vraiment de chaînes de streaming. De plus elles ont également du replay et de contenus vod via des accords avec Orange par exemple. De plus depuis toujours elles ont des financements provenant de la pub ou de la redevance télé

Ethan
27/12/2020 à 17:43

Le cinéma c'est la vie sociale, ça ne peut pas disparaître. Cette concurrence du streaming peut permettre aux multicomplexes de revoir leur carte. Trop de films de super héros et de comédies à la Dany Boon ces dernières années

Tim Lepus
27/12/2020 à 17:40

Je me suis fait une réflexion / posé une question, ce matin : quand on parle de streaming, les pros du cinéma s'enflamment, voire s'emballent, mais qu'en est-il des pros de la télévision ? OK on peut toujours avoir du contenu exclusif (jeux, reportages, etc.), mais quel pourcentage des grilles de programmation représentent les films ? Et la VOD étant une programmation à la demande, on regarde ce qu'on veut quand on veut, est-ce que la programmation TV, qui reste sur un horaire linéaire "imposé", le milieu s'inquiète-t-il également ? Désolé si le sujet a été abordé et que je l'ai loupé - cette période de l'année est particulièrement riche en distractions ;)

Arnaud (le vrai)
27/12/2020 à 17:33

A cause de son commentaire j’ai commencé à m’inquiéter de ce qu’aurait pu faire Tom Hanks et j’ai commencé à fouillé le net pour savoir ... et que dalle en fait, pas l’ombre d’une histoire quelconque

Y a vraiment des debiles profonds dont le seul but est de casser les couilles et de salir les gens
Vous devez vraiment avoir une belle vie nulle a chier quand meme

Eddie Felson
27/12/2020 à 17:19

@Sleepy
Quelle époque!!!

Sleepy Joe Revenge ^^
27/12/2020 à 17:09

@Eddie Felson

T'inquiète, ignore le. Il est venu là pour faire son intéressant avec sa propagande aussi insidieuse qu'imaginaire. C'est juste un autre gros délire de complotiste QAnon pro Trump Great Storm, à propos de ces fameux réseaux pédophiles internationaux que personne ne connait. Une accusation sortie de nul part. Ils ont décidé de proclamer que Tom Hanks été pédophilie, sans preuve, poursuite judiciaire, ni même témoignage publique de quelque victime potentielle. Pourquoi donc, me direz vous ?... Bah... Va savoir avec eux...

Eddie Felson
27/12/2020 à 16:49

@Johny
C quoi ton délire sur Hanks?!?!

Plus

votre commentaire