La Mission : Tom Hanks compare son western à The Mandalorian

Maya Boukella | 23 décembre 2020
Maya Boukella | 23 décembre 2020

Selon Tom Hanks, son prochain western intitulé La Mission sera un "Mandalorian sans sabre laser".

Tom Hanks est désormais un habitué des plateformes de streaming. Après le rachat de USS Greyhound - La Bataille de l'Atlantique par Apple, son prochain film a lui aussi été acquis par un autre : le géant du streaming Netflix. Ainsi, La Mission suivra presque le même sort que son prédécesseur.

Le contexte sanitaire a penché en faveur de la plateforme, qui a racheté les droits de distribution du film à l'international. En dehors des États-Unis, où le film sortira en salles, le monde découvrira La Mission sur Netflix. Une décision qui a sûrement chagriné son interprète, connu pour son attachement aux salles obscures. Tom Hanks s'était déjà exprimé sur le sujet, expliquant que la qualité de l'expérience du spectateur était forcément réduite lorsque le film était vu sur petit écran. 

 

photo, Tom Hanks, Gary Sinise"Va falloir t'y habituer mon vieux"

 

La Mission est un western réalisé par Paul Greengrass, qui avait déjà travaillé avec Tom Hanks sur Capitaine Phillips, et à qui l'on doit les Jason Bourne. Il suit le capitaine Jefferson Kyle Kidd, vétéran de trois guerres qui croise le chemin de Johanna (Helena Zengel), une enfant captive qu'il décide de ramener chez elle. Alors qu’ils traversent une nature hostile, ils vont devoir affronter les nombreux écueils, aussi bien humains que sauvages, qui jalonnent la route vers ce que chacun d’entre eux pourra enfin appeler son foyer.

En pleine promo pour le film avec CinemaBlend, Tom Hanks a fait un rapprochement qui peut surprendre au premier abord, en affirmant que La Mission serait un "Mandalorian sans sabre laser". Mais une fois remise dans son contexte, la comparaison est loin d'être dénuée de sens et d'intérêt :

"Personne ne fait de westerns ; c'est aussi simple que ça. Je veux dire, si vous regardez le business, je connais des westerns qui ont été faits et qui n'avaient absolument pas de contrats de distribution internationale parce qu'ils [les producteurs] avaient le sentiment que le public ne s'intéressait pas aux westerns.

 

photo, Tom Hanks, Helena ZengelMission ramener Baby Yoda à la maison


L'idée de western comme dispositif de narration, si vous prenez John Ford, eh bien, maintenant John Ford a été Lucas-isé. Le film de science-fiction a vraiment fait disparaître le concept de western. Des blasters et des sabres laser au lieu d'arcs et de flèches et de six fusils. Des speeders à neige, au lieu de chevaux. Ce n'est pas une mauvaise chose. C'est juste la façon dont le cinéma fonctionne".

La pertinence des remarques de Tom Hanks est confirmée par la conception qu'a George Lucas de Star Wars, qui dans une interview récente comparait lui aussi l'univers de la saga à un western. Quant aux intrigues "spatiales" de La Mission, il faudra se rendre sur Netflix le 10 février 2021 pour les découvrir. 

  

Tout savoir sur La Mission

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Johnny
26/12/2020 à 23:04

Allez tous faire un tour sur le compte instagram de tom hanks, vous constaterez la malaisance du truc déjà cité plus bas.

Brady
24/12/2020 à 14:13

@Blason et V (qui sont probablement la même personne). C'est la première fois que je lis ce genre d'horreurs sur Tom Hanks, mais mettez nous un lien Web confirmant éventuellement vos dires et attention pas de site complotiste, histoire qu'on se marre. :)

V
24/12/2020 à 13:53

Tom hanks irreprochable, la blague. Renseignez vous, il aime beaucoup les enfants. Son pote epstein

Tauxi
24/12/2020 à 12:07

@Blason
Je crois que tu pourras attendre encore longtemps car Tom Hanks est assurément l'acteur le plus droit qui puisse exister. Et un acteur qui ne traine derrière lui aucune casserole ni polémique c'est assez rare pour le noter ^^

Lord Sinclair
24/12/2020 à 12:03

Sauf qu'en plus il se passera plus de choses en 2h de western qu'un 2 saison de Mandalorian...

Faurefrc
24/12/2020 à 08:11

La vraie question est : comment définir le genre western ? Entre le train sifflera 3 fois et le Bon la Brute et le truand, excepté le contexte historique, il y a peu de points communs.

Blason
23/12/2020 à 21:10

Le faire jouer a coté d'un enfant c'est déjà une menace pour la petite, attend le jour ou il prendra cher.

Ankytos
23/12/2020 à 20:02

@Kyle Reese
"ça fait un peu du genre vous avez aimez the Mandalorian ? vous aller aimer mon film c’est pareil ans les bées et les blaster. Mouais"
Je me fais la même réflexion, y compris avec le "mouais" :)

Kyle Reese
23/12/2020 à 19:43

Enfin, si, il le fait avec la phrase sortie au début de l’article. En fait ce qui me gêne un tout petit peu c’est qu’il parle de son film en faisant un parallèle stratégiquement bien placé avec l’un des rares phénomènes télévisuels actuel pour faire la promo de son film. Sortie du contexte de l’interview qui doit sûrement contenir autre chose ça fait un peu du genre vous avez aimez the Mandalorian ? vous aller aimer mon film c’est pareil ans les bées et les blaster. Mouais.
Au lieu de parler de ce qui caractérise son film et développer celui le rend unique dans le genre du western. Ok c’est malin de faire ça mais ça me gratte un peu qq part.

Kyle Reese
23/12/2020 à 19:13

Mouai. Tom Hanks ne compare pas son film à The Mandalorian. Le titre est un gros raccourcis pour faire une bonne accroche à clic en jouant avec les propos de Hanks qui sont intéressant néanmoins.

Plus

votre commentaire