Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 12 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 12 février 2021 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

La Mission

Ça parle de quoi ? Cinq ans après la Guerre de Sécession, le Capitaine Jefferson Kyle Kidd traverse les États-Unis en tant que “rapporteur public”. Un jour, il croise la route de Johanna, enfant enlevée des années auparavant par les Kiowa.  

Pourquoi il faut le regarder ? Après avoir analysé une Amérique contemporaine et ses traumas, Paul Greengrass a eu la bonne idée d’aller approfondir ses thématiques fétiches en investissant le genre du western. Fortement inspiré par La Prisonnière du Désert, La Mission s’inscrit néanmoins dans une démarche plus moderne, désabusée, sèche et rugueuse.

Au travers de son héros rapporteur d’informations, le cinéaste fait de son film une défense évidente de la liberté de la presse, au point même de tisser des liens avec l’actualité. Pour autant, il évite de se perdre dans cette dimension politique et tisse, de manière touchante, une relation complexe entre deux êtres brisés, brillamment joués par Tom Hanks et la révélation Helena Zengel. Sans être une révolution, La Mission dépasse son postulat scolaire pour frapper en plein cœur.  

Notre critique du film

 

 

En passant pécho

Ça parle de quoi ? De ce qui arrive quand des gens qui consomment beaucoup de produits stupéfiants essaient de faire un film sur les produits stupéfiants. 

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que rares sont les citoyens à être véritablement conscients de l’importance de la drogue. Pour beaucoup, il s’agit de produits toxiques, vendus sous le manteau, qui corrompent la jeunesse et menacent son avenir. Ce n’est pas tout à fait faux, mais comme le révèle le premier film du fils de François Hollande et Ségolène Royal, c’est aussi un sympathique passe-temps. 

En témoignent Nassim LyesFred TestotJulie Ferrier et beaucoup, beaucoup d'autres, qui accumulent ici les vannes absurdes, les gags déments et autres imbécilités à un tempo admirable. Certes l'ensemble est souvent décousu, parfois trop long, mais difficile de ne pas être contaminé par tant d'énergie et de pitreries électriques.

Notre critique du film

 

photo"Hahahahaha fais semblant que c'est drôle stp fdp" 

 

Cibles mouvantes

Ça parle de quoi ? Comme le laisse un peu deviner le titre, on s'attardera ici sur le très sale quart d'heure que vont passer deux personnes, qui ont eu la brillante idée de tenter de sauver leur mariage en partant faire du camping au milieu d'une montagne sauvage, glacée et isolée. Malgré la présence d'autochtones adeptes de la chasse.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que par les temps qui courent, il est bon de regarder des gens galérer plus que soi. Et quel que soit votre quotidien en ce moment, aussi terne, désespéré ou mélancolique soit devenu votre existence à la suite de la crise sanitaire, cela vaut toujours mieux que de se faire traquer à coups de fusil, le cul dans les ronces et les arpions dans la neige.

Profitons donc du réjouissant spectacle de ce couple à la destinée sanglante, mais profitons en ayant bonne conscience. Car le métrage fait partie de la salve de films suédois (près de 80) récemment acquis par Netflix. Sachez donc que pendant que vous vous réjouissez de ce jeu de massacre cruel, vous vous cultivez et vous ouvrez à d'autres cultures, manifestement aussi affamée de violence que la nôtre. C'est quand même beau la culture.

 

photo, Anastasios Soulis, Nanna Blondell"Tire la bobinette, et la chevillette cherrera..."

 

Ambulancen

Ça parle de quoi ? Après un braquage de banque qui tourne mal, deux frères s’enfuient à bord d’une ambulance, mais réalisent rapidement qu’ils ne sont pas seuls à bord.  

Pourquoi il faut le regarder ? Si Netflix l’a peu communiqué, la plateforme a récupéré une pelletée de films scandinaves plus ou moins inédits en France. Parmi la liste, on s'est penchés sur Ambulancen, dont l’excitant concept est actuellement remaké par Michael Bay, avec Jake Gyllenhaal et Eiza González.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on a hâte de voir le roi du kaboom transcender le film d’origine, qui à force d’épurer ses enjeux peine à raconter une histoire passionnante, et ce malgré sa courte durée. En épuisant ses meilleures idées dans son premier quart d’heure, le long-métrage de Laurits Munch-Petersen est contraint de forcer des péripéties, au point où ses personnages finissent par souffrir de bêtise chronique.

Néanmoins, Ambulancen possède quelques petites idées intéressantes, comme ses visions hallucinées à l’intérieur de corps humains. Alors que Michael Bay s'est bien amusé à plonger sa caméra dans tous les interstices possibles et imaginables (dont le ventre percé de Mélanie Laurent dans 6 Underground), on l’imagine bien se réapproprier les effets de style d’Ambulancen, tout en les poussant dans une course-poursuite qui ne devrait pas peiner à être plus nerveuse.  

 

photo, Thomas Bo LarsenFaut pas tirer sur l'ambulance...

   

Brooklyn Nine-Nine saison 7

Ça parle de quoi ? Retour dans le commissariat le plus cinglé de New York, alors que le capitaine Holt a été démis de ses fonctions, et renvoyé au plus bas de l’échelle.  

Pourquoi il faut la regarder ? Après cinq saisons flamboyantes, Brooklyn Nine-Nine s’est démarquée par sa fusion parfaite du mockumentaire cringe façon The Office et de l’humour frénétique du Saturday Night Live. Malheureusement annulée par FOX après sa saison 5, la série a été sauvée par NBC, bien que l’ensemble n’ait jamais totalement retrouvé l’éclat d’antan.

Cependant, difficile de faire la fine bouche – surtout en ces temps difficiles – face à cette nouvelle fournée qui met du baume au cœur. Si l’écriture bien rodée de la série commence à devenir routinière, Brooklyn Nine-Nine s’ose aussi à quelques saillies plus intimes et touchantes, surtout lorsqu’elle se focalise sur le couple formé par Jake (Andy Samberg) et Amy (Melissa Fumero). Mais surtout, la création de Dan Goor et Michael Schur ne cesse d’impressionner par l’alchimie imparable de son casting, de plus en plus touché par une grâce symbiotique.  

 

photo, Stephanie Beatriz, Andre Braugher, Andy Samberg, Melissa Fumero, Joe Lo TruglioL'équipe de choc

 

Capitani Saison 1

Ça parle de quoi ? Dans un village du Luxembourg où les secrets sont bien gardés, l'inspecteur Luc Capitani enquête sur la mort mystérieuse d'une jeune fille de 15 ans.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que Capitani est la première série policière tournée en langue luxembourgeoise, et que son acquisition par le N rouge pourrait permettre à ce petit polar d’acquérir une meilleure visibilité. Sorte de variant luxembourgeois à la série britannique Broadchurch avec David Tennant et Olivia Colman, la série policière portée par Luc Schiltz (Le Tout Nouveau Testament) ne réinvente rien dans le genre. Que ce soit avec son enquêteur venu d’ailleurs qui fait équipe avec une policière locale, ou son village et ses habitants qui cachent de sombres secrets.

Pourtant, Capitani n’en demeure pas moins un polar solide et efficace, qui se suit sans déplaisir, avec des épisodes concis qui se terminent chacun sur un cliffhanger qui donne envie d’en voir plus. En attendant la saison 2 qui est d’ores et déjà en préparation, la saison 1 de Capitani est à votre portée sur la plateforme.

 

photoUn village (et ses secrets)  

 

ET AUSSI...

À tous les garçons : pour toujours et à jamaisWon't You Be My Neighbor?, Marshall, Scène de crime : La Disparue du Cecil Hotel...

Tout savoir sur En passant pécho

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ankytos
13/02/2021 à 18:15

@Z
D'ailleurs, une allégeance à Satan, ça les rendrait plutôt sympathiques, non ? Fun, en tout cas.

MystereK
13/02/2021 à 16:03

COMMANDO KOM ahahaha... c'est juste un teaser pour une série fantastique

Z
13/02/2021 à 11:49

@Commando Kom : oulala ça ferait presque peur, heureusement que satan n'existe pas en dehors des légendes
OK je sais, je ne devrais pas répondre à un troll, mais j'avais envie

Commando Kom
12/02/2021 à 20:17

ce que je retiens de cet boite Netflix est que les dirigeants Netflix ont publié sur instagram leur allegeance a Satan il y a quelques semaines,, qu'ils ont vite retire leir Coming Out devant l'ire du public...
Netflix=firme Satanique 100% Officiel

Ankytos
12/02/2021 à 19:51

Brooklyn Nine-Nine for ever.

Brady
12/02/2021 à 19:49

Rien que pour l'excellent Thomas Bo Larsen, j'ai envie de voir "Ambulancen".

votre commentaire