Star Wars : George Lucas défend encore la prélogie devant les incessantes critiques

Maya Boukella | 18 décembre 2020 - MAJ : 18/12/2020 16:19
Maya Boukella | 18 décembre 2020 - MAJ : 18/12/2020 16:19

Pour George Lucas, ceux qui critiquent les dialogues de Star Wars : Episode II - L'Attaque des clones n'ont pas compris la franchise.

"Je n'aime pas le sable, il est grossier, agressif, irritant et s'insinue partout..." Il est vrai qu'au premier visionnage, les dialogues de L'Attaque des clones ont parfois surpris. Au fil du temps, les moqueries se sont en particulier fixées sur les scènes de romance ultra candides entre Anakin (Hayden Christensen) et Padmé (Natalie Portman), certains les considérant comme beaucoup trop ringardes.

 

Photo Natalie Portman"L'amour ne peut pas te sauver Padme, seuls mes nouveaux pouvoirs peuvent le faire." 

 

Dans un livre récemment publié sous le titre The Star Wars Archives. 1999-2005, c'est George Lucas lui-même qui s'est insurgé contre les moqueries à l'encontre de ses dialogues. Il n'appelle pas seulement les spectateurs à plus de bienveillance et moins de cynisme : il explique que les dialogues contiennent en réalité l'identité de la franchise. Dès lors, se moquer des dialogues, c'est passer à côté de l'esprit Star Wars. À propos de la tristement célèbre ligne "Je suis hanté par le baiser que tu n'aurais jamais dû me donner", Lucas a expliqué :

"Il est présenté très honnêtement, il n'est pas du tout ironique, et il est joué à fond. Il est cohérent, non seulement avec le reste du film, mais aussi avec le style général de Star Wars. La plupart des gens ne comprennent pas le style de Star Wars. Ils ne comprennent pas qu'il y a un motif sous-jacent qui ressemble beaucoup à un western des années 1930 ou à une série du samedi matin."

 

Photo Natalie Portman"On aimerait qu'il n’y ait Padmépris pour les dialogues"

 

Les explications de Lucas révèlent que contrairement à ce que beaucoup pensent ni les dialogues ni la direction des acteurs n'ont été négligés lors de la préparation de L'Attaque des clones. À en croire le réalisateur, ces derniers auraient même fait l'objet d'une attention propre à cet épisode en particulier : 

"Ce film est encore plus mélodramatique que les autres. Il y a un peu plus de soap-opéra dans celui-ci que dans le passé, donc la mise en place des scènes était plus complexe que d'habitude. Le samedi précédent, je passais toute la journée à répéter avec les acteurs et le caméraman, nous organisions la scène et la répétions plusieurs fois. Ainsi, pour le reste de la semaine, nous avions une vision très claire de ce que nous faisions, et nous n'avions pas à passer du temps sur le plateau à essayer de comprendre les choses."

Parmi tous les acteurs du film, Hayden Christensen est sans doute celui qui a reçu l'accueil critique le plus méprisant. Il a même reçu à deux reprises la récompense parodique du Razzie Award du pire acteur, en 2003 et 2006 pour les chapitres II et III de la prélogie. L'acteur trouvera peut-être l'occasion de prendre sa revanche sur le monde, et de révéler son talent encore trop sous-estimé pour son grand retour en Vador dans la série Obi-Wan Kenobi, dont on parle par ici.

Tout savoir sur Star Wars : Episode II - L'Attaque des clones

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Nyl
22/12/2020 à 18:03

@Antho 24

Vu que la postlogie n´a pas d'identité propre et ne brille que pour copier la TO , en faisant moins bien que ce dernier(suffit de voir les thèmes, beaucoup moins marquants et mystiques) , ça m´étonnerait fortement qu'il soit réévalué par les fans. Contrairement à la prélogie

Antho24
22/12/2020 à 09:21

Arf ! Vivement la postpostlogie pour qu'on réévalue Abrams, Johnson et Kennedy. :-)
À chaque nouveau cycle SW, c'est le bordel chez les fans : "c'était mieux avant... "
On dirait Bond : "pfff, de toute façon depuis Connery... " Ou encore, " Craig, il ne refait que ce que faisait Dalton, etc... "
Bref, je pense que ces constantes discussions sont quand même le signe de la bonne santé de SW et d'un attachement Hors du commun des spectateurs à cette saga. Il n'y a qu'a voir la pls généralisée suite à 10 minutes du dernier épisode du Mando...

Dark Laser
21/12/2020 à 20:45

Les dialogues de la Prélogie sont excellents et bien écris. C'est pas comme avec les films Disney qui n'ont objectivement que des dialogues à chier. En plus il y a de la profondeur et de la réflexion. Et désolé, mais si t'aimes pas, c'est que tu comprends rien à Star Wars. Et là c'est pas moi qui le dit même si je l'ai toujours dit.

Cklda
21/12/2020 à 03:24

@Birdy

Tu m’as tué avec André Dussolier ^^

Kyle Reese
20/12/2020 à 19:50

@birdy

La scène dont tu parle lors de l’arrestation de Palpatine est en effet problématique pour son début. 3 maîtres Jedi zigouillés en 2-3 plans jette un discrédit sur l’ordre. On les voit en effet quasiment sans réaction. C’est flagrant et ca m’a gêné aussi.
Après je passe au dessus du maquillage grossier et l’aspect limite Grand Guignol du moment qui ne m’a pas vraiment gêné, car le futur empereur révèle son vrai visage. Même chose pendant le combat au sénat avec yoda ou Palpatine se déchaîne ivre de son propre pouvoir le menant vers un état proche de la folie. J’aime bien le côté too much de ces moments là.

Viva la postlogie
20/12/2020 à 12:12

La postlogie est excellente
Perpétuer l’a antagonisme Palpatine Skywalker en inversant les rôles et en dégradant la nocivité du méchant principal qui est un wannabe Dark Vador mais pas totalement
Poursuivre la thématique des clones centrale a toute la saga au travers de Snoke
Finaliser la quête d’immortalité de Palpatine et des Sith
Et ce qui ne gâche rien tout cela est filmé avec maestria

Glor
20/12/2020 à 11:53

La prelogie se regarde quand meme avec plaisir contrairement a la postlogie qui est a chier du debut a la fin

Mais sinon
20/12/2020 à 11:12

Rien a voir, faudra qd même tel ver une explication, pour nous dire pourquoi grogu n'est pas dans le 9 vu que son maître est Luke / est connu de Luke

Prelogie
20/12/2020 à 11:09

Perso j'ai rien contre la prelogie,
Mais j'ai trouvé ça un peu pourri la différence d âge entre Anakin et padme
Ni jarjar qui est tantôt mâle tantôt femme...

Le 1 est pas terrible, dark maul sauve l épisode, mais ce perso reste sous exploité.
Le 2 est étrange. Pas mon préféré,non plus même si c mieux que le 1

Le 3 est avec Rogue one et l'empire contre-attaque dans le top 3 des meilleurs starwars n'en déplaise aux rageux.

Birdy
20/12/2020 à 10:58

@ kyle : le combat au sabre de l'empereur filmé de si près qu'on ne voir rien, il dessoude 3 maîtres jedi comme si c'était les vigiles du coin.
Sa transformation avec son masque de power ranger...
J'ai eu du mal instantanément avec ce personnage limite guignol qui ne retrouve hélas jamais la froide maîtrise de la situation du 6, caché sous sa capuche.
La on dirait andre dussolier qui cabotine, tout content de jouer dans un SW.

Plus

votre commentaire