Breach : Bruce Willis se frite avec un alien dans la bande-annonce

La Rédaction | 12 novembre 2020 - MAJ : 12/11/2020 13:00
La Rédaction | 12 novembre 2020 - MAJ : 12/11/2020 13:00

Bruce Willis revient à la science-fiction avec un projet pas très excitant, mais bourré de bestioles extraterrestres : Breach.

Cela faisait des années que l'action star au crâne lustré ne s'était pas confrontée au genre. Pour ce grand retour, Willis ne fait pas les choses à moitié et hérite d'un des rôles principaux d'un sous-Alien classique, genre qui ne semble jamais se tarir. Dans Breach, auparavant dénommé Anti-life, il est question d'un vaisseau fuyant une Terre pourrie par une épidémie (oups) et pris à parti par une menace extraterrestre capable de changer de forme à sa guise.

 

photoNon, c'est pas lui Bruce Willis

 

Rien de bien original, donc, dans ce qui ressemble à un méga-pot pourri de références à la science-fiction horrifique, mêlant sans trop se cacher AlienThe Thing et L'Invasion des profanateurs de sépulture. Mais contrairement à ses illustres prédécesseurs, le long-métrage semble bien plus miser sur de l'action ronflante que sur une atmosphère pesante. Et ça, on le tient de la première bande-annonce, exhibant son orientation de série B bourrin sans camoufler une photo et des designs pas beaucoup plus inspirés que la coiffure du héros vieillissant.

 

 

De fausses répliques cultes ironisant - comme c'est original - sur l'âge de Bruce Willis, des demi-zombies enragés et une sacrée flopée de flingues en plastique peuplent donc ces premières images. On peut également y apercevoir le reste du casting, constitué de Cody Kearsley (Riverdale) ou encore de l'increvable Thomas Jane (Peur bleueThe Punisher,  The Predator). Cet énième film d'action à la moyenne d'âge dépassant les 50 ans est réalisé par John Suits, habitué à ce genre de péloches puisqu'il était déjà derrière Pandemic ou 400 Days, deux films dont la moyenne Allocine ne va rassurer personne.

Sortie prévue aux États-Unis le 18 décembre prochain, sur toutes formes d'écrans. En France, rien n'a été annoncé. Ouf.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

amds
13/11/2020 à 01:01

gros nanar en vue

Mx
12/11/2020 à 18:04

on dit 'si il avait", c'est mieux!!

Manu
12/11/2020 à 17:56

Au bout d'un moment c'est plus possible. Bruce Willis vient de perdre le peu d'estime que j'avais encore pour lui. Le mec si il aurait un minimum d'intégrité artistique et de respect pour ces fans, il n'accepterait pas de participer à des projets aussi merdique.

Moicom
12/11/2020 à 17:30

N'empêche, ça fera un film sympa a regarder pour une soirée, voilà tout ! Pas très original mais toujours agréable a regarder. ^^

Bruce , Boomer qui s'ennuie Hard
12/11/2020 à 17:22

c'est plus efficace d'embaucher des millions de français zombies masqués, car ils font vraiment flipper mais ils savent pas qu'ils sont zombies

Opale
12/11/2020 à 17:13

Bruce Willis et sa face en plastique... Le mec bousille un film par sa seule présence. A la retraite papy!

Jaws
12/11/2020 à 16:33

Un remake de resident evil dans l'espace. Youpi...

CHFAB
12/11/2020 à 15:35

j'ai beaucoup ri... on sent un scénario très fouillé, des personnages profonds et une créature mémorable... Des effets spéciaux au top, pour sans doute la comédie involontaire de l'année... Bruce Ouioui, arrête tout!

ttopaloff
12/11/2020 à 14:54

CGI > Resident Evil 2 PSX (1998)
Distribution > Drazic (1996)
Musique > Fast & Furious (2001)

BunZilla
12/11/2020 à 14:36

Arrêtez de juger Bruce, tout le monde a besoin de payer ses factures !

Plus

votre commentaire