Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 6 novembre 2020 - MAJ : 06/11/2020 18:53
La Rédaction | 6 novembre 2020 - MAJ : 06/11/2020 18:53

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

Paranormal

Ça parle de quoi ? Un hématologue qui ne croit pas au surnaturel se retrouve face à des événements inexpliqués et devient malgré lui une référence en matière d'enquêtes paranormales.

Pourquoi il faut la regarder ? Si on reconnait bien une qualité à la plateforme, c'est sa capacité à encourager des productions locales, et à ne pas étouffer leurs ambitions. Paranormal est donc une série égyptienne en six épisodes, adaptée de l’auteur du coin Ahmed Khaled Tawfik. Et ça suffit à piquer notre curiosité, surtout que l'histoire racontée promet quelques frayeurs.

Clairement influencée par les cadors actuels de l'épouvante, mais aussi par un folklore probablement rafraichissant, la série met en scène un spécialiste des maladies du sang très rationnel, confronté soudainement à une enquête carrément surnaturelle. Du classique donc, mais la bande-annonce laisse présager quelques originalités, ainsi qu'un look léché soulignant la quête de sens qui motive l'intrigue. Intrigant.

 

Photo Razane JammalRazane Jammal va éclairer nos lanternes

 

Insidious : Chapitre 2 et Chapitre 3

Ça parle de quoi ? Alors que la famille Lambert tente de se remettre de l'expérience de son fils en proie à des esprits maléfiques, Josh est confronté à sa propre enfance effrayante.

Pourquoi il faut les regarder ? Parce que ce sont les suites les plus potables faites au film de James Wan, avant le catastrophique Insidious 4 : La Dernière Clé. Le chapitre 2, toujours réalisé par le cinéaste, conclut de manière assez habile l'arc narratif de la famille Lambert, tout en mettant en lumière le passé de Josh (Patrick Wilson), notamment à travers un prologue sacrément flippant. Cette suite forme, avec le premier volet, un diptyque solide, le second répondant aux questions laissées en suspens par le premier. Si James Wan n'est pas aussi visionnaire dans l'horreur qu'avec le précédent opus, il donne tout de même le change, avec des idées de frayeurs assez redoutables. 

Quant au chapitre 3, cette fois réalisé par le scénariste de la franchise, Leigh Whannell, dont il s'agit du premier long-métrage, avant Upgrade et Invisible Man, il assure également le job, dans un prequel qui apparaît plus comme un galon d'essai. Mais un essai qui offre de bons moments de terreurs pures, notamment une scène impliquant la lumière d'un ordinateur (on ne vous en dit pas plus...), tout en offrant le premier rôle à la talentueuse Lin Shaye, déjà remarquable en médium dans les deux précédents opus. 

 

photo, Ty SimpkinsVous ne voulez clairement pas savoir qui parle au bout du fil...  

 

22 Jump Street

Ça parle de quoi ? Schmidt et Jenko sont de retour ! Cette fois-ci, les deux partenaires sont envoyés incognito à la fac pour enquêter sur un trafic de drogues sévissant sur le campus.

Pourquoi il faut le regarder ? Les prophètes annonçant la fin de la comédie américaine de qualité tombent sur un os : le duo Phil Lord-Chris Miller, qui change en or tout ce qu'il touche, de La Grande Aventure LEGO à Spider-Man : New Generation. Après l'excellent Tempête de boulettes géantes, les deux compères se sont attaqués à la célèbre série policière américaine en la parodiant plus qu'en l'adaptant, grâce à un humour résolument trash, mais loin de reposer sur la facilité. 

La suite transforme l'essai grâce à une avalanche de gags scabreux et un goût pour la moquerie de tout ce qui est américain assez jouissif. En plus de ça, le duo improbable formé par Channing Tatum et Jonah Hill fonctionne toujours autant, sans compter bien sûr Ice Cube qui aura définitivement trouvé dans cette pantalonnade le meilleur rôle de sa carrière. Loin de se contenter d'écrire leurs blagues, les cinéastes les mettent en scène avec ingéniosité. C'est donc toujours un plaisir de replonger dans leurs délires méta-cyniques. Le générique final vaut le visionnage à lui seul.

 

Photo Jonah Hill, Channing TatumHis name is Jeff

 

LES TROIS Bob l'éponge - le film

Ça parle de quoi ? D'une éponge qui vit au fond de l'océan dans un ananas avec Gary, son escargot miauleur. 

Pourquoi il faut les regarder ? Véritable phénomène culturel, l’éponge carrée a imbibé de saillies drolatiques et de LSD les cerveaux de millions d’enfants, parfois leurs géniteurs, et permis l’avènement d’une faune sous-marine plus sympathique que celle imaginée par H.P. Lovecraft. Du coup, si le dessin animé vous manque (ou les drogues psychédéliques), n’hésitez pas à vous plonger dans ces trois longs-métrages qui symbolisent assez bien les évolutions de cette œuvre résolument à part. 

Les trois films pourront d’ailleurs constituer une initiation intéressante pour qui voudrait comprendre un peu cet objet aqueux, sans forcément mater toutes les saisons de la création de Stephen Hillenburg. Un peu à sa manière, il propose d’abord un voyage chaleureux et bizarroïde, avant de bifurquer vers le trip giga-mongolo-ahuri, pour filer sur les rails de l’exploitation de franchise. 

Notre critique du dernier film en papier, et puis en vidéo si vous en redemandez

 

photoQuand tu prends un peu trop d'éponge

 

Hook ou la Revanche du capitaine Crochet

Ça parle de quoi ? Peter Pan est devenu adulte, malgré tout. Mais le Capitaine Crochet se venge et enlève ses enfants, forçant Peter à revenir au pays Imaginaire.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que ce film, qui compte parmi les plus mal-aimés de Steven Spielberg est très loin d’être dénué d’intérêt. Bien sûr, il souffre d’un rythme très inégal et ne trouve jamais vraiment son ton. Mais, en tant que blockbuster du début des années 90, il témoigne avec élan des derniers moments d'un certain artisanat hollywoodien, quand décors et effets spéciaux pratiques régnaient encore en maître. Autant d’ingrédients qui lui confèrent une patine nostalgique et témoignent de techniques qui ont progressivement disparu du cinéma de divertissement grand public. 

Et puis on ne va pas se mentir, retrouver Robin Williams et Dustin Hoffman dans des rôles si emblématiques est un régal, d’autant plus que Spielberg, un peu largué au milieu du récit, en soigne vraiment le premier et le dernier acte. 

Notre dossier sur le film

 

PhotoPirates des années 90

 

 

ET AUSSI...

Le Masque de ZorroDaddy CoolRisque maximum...

 

 

Tout savoir sur Bob l'Eponge, le film : Éponge en eaux troubles

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Columbia19
11/11/2020 à 18:20

Je suis abonné a netflix j ai découvert des films et séries extraordinaires (Espagne Argentine coree) des documentaires, des comédie bref pour 16 euros et 5 compte couché canal+ ( j y étais abonné depuis 10 ans) voilà si honnêteté et pas la peine de faireécho a la presse mainstream qui crac sur netflix

Miami81
10/11/2020 à 13:46

Pfffff, Risque maximum sort sur Netflix et vous ne le mettez même pas dans les plus attendus..... peut-être le plus grand film d'action de tous les temps. Tout se perd avec la jeunesse. :D

Au trot ...
08/11/2020 à 18:02

Un galon d'essai ?

MystereK
08/11/2020 à 08:14

GEMINI Netflix propose passablement de bon film, mais c'est clair, ce n'est pas du niveau des comédies de Christian Clavier ou des films d'actions de THe Rock. Netflix n'est pas une plateforme de Blocbuster et c'est justement pour cela qu'elle propose une alternative plus qu'inttéressante. Avez vous les Saulniers, les films d'actions asiatiques, les drames coréens, itlaiens, espagnols, infiens qu'elle propose ? Il y a de véritable chef-d'oeuvre. Aveu vous Miracle dans la cellule no 7 ? Avez-vous vu Mon fils ? Avez-vous vu les 7 de Chicago ? Le Diable tout le temps est tout simplement excellent. Les comédie de Iglesia sont savoureuse.

Et Netflix n'a pas pour vacoation de remplacer le cinéma, il a pour vocation d'offrir autre chose et comme je l'ai dit, un studio ne propose pas non plus un grand filma attendu par semaine (52 films par an), Netflix propose chaque semaine des séries et des films, fond de catalogue, nouveautés, productions originales, etc.. Et Ecran large n'en mentionne qu'une partie. Aucune plateforme au monde n'offre des nouveautés alléchante toutes les semaines, aucune.

Personne ne sais si cela est brai 1ue 80% n'a pas terminé The Irishman, pour ma part, tout mon entourage la vu en entier, même si c'est en 2 ou 3 fois vu la longueur.

Gemini
07/11/2020 à 12:03

MystereK : parce qu'il n'y avait rien de fameux les semaines précédentes? Le cinéma et ses grands films de fin d'année manque beaucoup c'est certain. Netflix hormis quelque séries condamnées à rester en streaming ça ne dépasse jamais le niveau du direct to video... meme pour le dernier Scorsese dont 80% n'ont même pas terminé le film (super public...)

MystereK
07/11/2020 à 10:19

GEMINI : Ils ne peuvent pas avoir toutes les semaines des nouveautés, ils en ont balancé beaucoup ces derniers temps et il ne peuvent pas produire eu même plusieurs films par semaine, aucun studio ne fait ça, alors comme il y a des nouveautés chaque semaine, il est normal qu'il y ait des fond de catalogue et encore,... Ecran Large ne communique pas toutes les sorties, il y a quelques sorties asiatiques ou d'autres pays très intéressantes cette semaine.

En résumé, votre commentaire est de mauvais fois. Je ne vous ai pas vu venir saluer les bons trucs les semaines précédentes.

Gemini
07/11/2020 à 08:39

Niveau chaîne de la TNT en gros...

Corleone
06/11/2020 à 21:18

A quand la diffusion de la version longue des 8 salopards sur netflix en 4 partie de 50 minutes comme cest le cas au usa depuis avril 2019? Une idée ecran large?

votre commentaire