Star Trek : malgré les galères de production, la Paramount n'abandonne pas la franchise

Déborah Lechner | 23 septembre 2020
Déborah Lechner | 23 septembre 2020

Avec toutes les galères qu'a connues (et connaît encore) le prochain Star Trek 4, l'avenir de la franchise chez la Paramount semblait de plus en plus menacé. 

Si on en croit Noah Hawley (FargoLucy in the SkyLegion), il semblerait bien que le quatrième film Star Trek depuis le redémarrage de J.J. Abrams en 2009 ait enfin choisi quelle direction prendre après l'échec du dernier Star Trek : Sans Limites de Justin Lin (343 millions au box-office mondial pour 185 de budget). Malgré la volonté de Chris Pine de renfiler le costume du capitaine James. T Kirk, le prochain film de la saga sera finalement un autre reboot avec un tout nouveau casting, et non une suite classique du troisième opus comme il était prévu au départ. 

 

Photo Chris PineIl faut partir maintenant, Monsieur

 

Le réalisateur a confirmé que l'écriture du scénario était terminée, mais la Paramount qui a récemment revu son organigramme doit encore donner son feu vert pour la reprise de la production après que le studio ait mis le projet en pause en août dernier, le temps de faire un peu de tri dans les scénarios. Depuis, une rumeur venant du site web Giant Freaking Robot voulait que la Paramount ait tout simplement décidé d'abandonner la franchise, en laissant tomber "Star Trek 4" dont le titre provisoire est maintenant erroné, mais aussi le développement de futurs films de la marque.

 

Photo Zachary QuintoUn nouveau casting pour un nouvel équipage ?

 

Tout cela pour donner la priorité aux séries télé comme Star Trek : Picard ou Star Trek : Discovery, qui pourraient être adapté en films en cas d'immense succès. Mais cette rumeur a été démentie par la Paramount auprès de Screen Rant, qui a confirmé ne pas avoir annulé le prochain film de Noah Hawley ou de futurs opus, bien que le studio n'ait pas précisé quand pourra commencer la production. Les fans peuvent donc garder espoir, contrairement à Simon Pegg, l'interprète de Scotty et scénariste du dernier opus, qui aurait lui aussi bien voulu refaire un petit tour de vaisseau spatial.

En attendant que le film se remette sur les rails, notre critique de Star Trek : Sans Limites est juste ici et notre avis de trekkie sur la première saison de Star Trek : Picard sur Amazon Prime Video est de ce côté

commentaires

cetf92
30/09/2020 à 14:04

vivement la suite. le 4. et d’autres films.
tellement bien cet univers.

Sebsmercure
25/09/2020 à 12:03

Ça n à aucun intérêt de mettre des nouveaux acteurs.....!!!! Ça va pas fonctionner.... Les fans attende un 4 ieme avec les même acteurs c est d une logique implacable.....!!! Quel gachi....!!!!

MystereK
25/09/2020 à 07:17

TOT il n'y a pas de projet avec tarantino avorté, rien n'a démarré, c'était juste une idée comme ça. Perso, jaime bien les 2 que j'ai vu d'Abrams.

Toto76
24/09/2020 à 20:01

Enfin on quitte cette ligne temporelle Kelvin complètement débile. La Paramount devrait se débarrasser de Bad Robot pour la production. Ils ont là une chance de remettre la franchise sur des rails au cinéma depuis le projet prometteur de Tarantino, mais malheureusement avorter. Au diable les Star Trek de JJ Abrams !!!

Dans la lune
24/09/2020 à 19:54

Dommage super casino et bon scénario.

Kaneki
23/09/2020 à 23:13

Là ça commence à devenir n'importe quoi !!

Kaneki
23/09/2020 à 23:11

C'est inaceptable !!!!!!! Moi qui voulais un quatrième opus par jj

Abrams un tel gâchis !!!! Ça va être encore pire!!

Eddie Felson
23/09/2020 à 21:18

@Kyle Reese : +1

Ptit lu
23/09/2020 à 18:38

Ni pour, ni contre... j aurais aimé qu ils en fassent un dernier avec le retour de georges kirk histoire de voir le split scénaristique pour le faire revenir.
Mais un nouveau depart, pourquoi pas, si le le scénario est beton et les acteurs au top.

Ghob_
23/09/2020 à 17:58

Vraiment débile : ils ont mis des années à relancer une franchise ciné Star Trek qui tienne la route, avec d'excellents acteurs reconnus et une ligne scénaristique simple, qui permettait de prendre le train en route pour ceux qui ne connaissaient rien à l'univers. Et ils veulent rebooter maintenant qu'ils ont toutes les bonnes cartes en main ?
Crétins de producteurs et financiers, je serais le premier à ricaner comme un cancre si leurs projets à venir se cassent la gueule...

Plus

votre commentaire