Films

La Passion du Christ : la suite sera « le plus gros film de l’histoire » selon Jim Caviezel

Par Gaël Delachapelle
21 septembre 2020
MAJ : 28 septembre 2020
51 commentaires
Photo Jim Caviezel

L’acteur Jim Caviezel a confirmé qu’une suite de La Passion du Christ était bien dans les tuyaux. Et apparemment, c’est du lourd.

On le sait, si Mel Gibson est souvent adulé en tant qu’acteur, il l’est beaucoup moins en tant que cinéaste, ses films étant régulièrement sujets à diverses polémiques, notamment à propos de leur violence outrancière et du discours religieux du bonhomme qui divise régulièrement. 

Que ce soit Braveheart, film pour lequel il a reçu l’Oscar du meilleur réalisateur, mais qui a été pointé du doigt pour sa violence extrême et ses erreurs historiques. Apocalypto, son film le plus atypique tourné en langue maya, a également été critiqué pour sa violence et son regard pessimiste sur l’humanité. Enfin, son dernier en date, Tu ne tueras point, film de guerre pour lequel il a de nouveau été nommé à l’Oscar du meilleur réalisateur, globalement bien accueilli par la presse, mais également critiqué pour sa symbolique christique jugée trop appuyée. En bref, comme tous les auteurs de cinéma, Mel Gibson est un cinéaste qui divise, mais s’il y a bien un long-métrage dans sa filmographique qui a plus que divisé les foules, c’est La Passion du Christ.

 

Photo Jim CaviezelJim Caviezel va encore prendre chère… 

 

En racontant les dernières heures de Jésus (Jim Caviezel), ainsi que les châtiments qu’il a endurés avant d’être crucifié sur la croix avec le plus grand réalisme possible, le cinéaste s’était attiré les foudres. Son film a été vu, ni plus ni moins, comme un blasphème par certains, au point que même l’ancien patron de la société MK2, Marin Karmitz, avait tenté de faire interdire le film en France, en refusant notamment d’en assurer la distribution dans son réseau de salles. En bref, La Passion du Christ a été un énorme bordel.

Et pourtant, cela n’a pas empêché Jim Caviezel d’être de nouveau partant pour reprendre le rôle de Jesus devant la caméra du cinéaste, l’acteur ayant confirmé dans un entretien avec Breitbart News que le projet d’une suite était toujours dans les tuyaux : 

« Mel Gibson vient de m’envoyer la troisième ébauche [du scénario, ndlr]. Le film arrive. Il s’appellera ‘La Passion du Christ : Résurrection’. Ce sera le plus gros film de l’histoire. »    

 

photo… vraiment, vraiment chère. 

 

L’acteur n’y est donc pas allé avec des pincettes en teasant l’ambition folle de Mel Gibson avec la suite de son péplum biblique. Un type de films, dans la veine des Dix Commandements de Cecil B. DeMille ou Ben-Hur de William Wyler, auxquels Hollywood n’a pas ouvert ses portes depuis son âge d’or, laissant place aujourd’hui essentiellement aux films d’actions et super-héros à l’heure des blockbusters Marvel. Il y a quelques mois, l’acteur avait d’ailleurs comparé Jesus à… Superman en personne, estimant que le prophète chrétien était une sorte de super-héros, « le seul qui ait vraiment existé » dans notre monde. 

La comparaison est un peu inattendue, mais vient surtout montrer le regret de Caviezel de ne pas voir assez souvent de films sur la Bible contrairement au super-héros. Une injustice que Mel Gibson lui-même devrait réparer avec ce qui s’annonce comme un blockbuster biblique démesuré où le cinéaste mettra en scène la résurrection du Christ. Le moyen de s’attirer une nouvelle fois les foudres de ses détracteurs ? Sans doute, mais autant dire qu’on a vraiment très hâte de voir ça.

En attendant, on vous dit tout le bien que l’on pense du dernier film en date de Mel Gibson, à savoir Tu ne tueras point, dont vous pouvez retrouver notre critique juste ici.

         

Affiche

Rédacteurs :
Tout savoir sur La Passion du Christ
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
51 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kyle Reese

Pas vu le film.
Je peux me tromper mais de mémoire le film avait surtout fait scandale quant à sa violence extrême et du fait qu’il était basé sur une interprétation extrême de l’histoire de la crucifixion du Christ, discuté et remise en questions par de nombreux théologiens et historiens. Interprétation que défendait une certaines branches catho plutôt extrémiste non ?

cmtp

Un remake US de Jésus 2 le retour?

Keeedz

Un film antisémite, l’acteur annonce le tournage d’une suite pour un site d’extrême droite la boucle est bouclé

Ankytos

Je n’ai pas vu le film non plus mais je me permets tout de même de réagir à l’article sur quelques points.
En ce qui concerne Braveheart et Apocalypto (que j’ai vu, eux), je ne me souvenais pas qu’il y avait eu tant débat sur leur violence mais j’ai très bien pu ne pas y faire attention à l’époque. Ces films sont effectivement violents mais pas tellement plus que tant et tant d’autres. En revanche, leur violence réaliste peut paraître plus douloureuse, ce qui n’est pas tellement un mal il me semble car il est bon de rappeler de temps en temps que la violence n’est pas fun en réalité mais plutôt écœurante et hhorrible.Les arrangements avec l’histoire de Braveheart ? Bien sûr… comme la plupart des films dits historiques, même ceux qui prétendent raconter l’Histoire (emphase sur le H).
Pour ce qui est du pessimisme sur l’humanité d’Apocalypto, pareil je ne l’avais pas entendu mais … ils sont sérieux les gens ayant dit ça ? Y a-t-il une seule raison d’être un tant soit plus positif sur l’homme mis à part que cela fait plaisir ? Je sais que je n’exprime qu’une opinion sans doute motivée par une certaine misanthropie dirons-nous, mais j’avoue que ce type de critique m’amuse lorsqu’on songe à tout ce que l’homme n’hésite pas à infliger à son semblable depuis toujours.
Pour les critiques sur La Passion du Christ, si ma mémoire est bonne on avait également reproché à Mel Gibson d’avoir repris la lecture plutôt antisémite de cet épisode, non ? Cela m’avait pas mal refroidi, je l’avoue mais, encore une fois, je ne l’ai pas vu.
Je ne suis pas trop du même avis que Caviezel qui regrette de ne pas voir assez souvent de films sur la Bible. C’est sans doute mon athéisme qui parle, (voire mon anticléricalisme-valable-pour-toutes-les-religions) mais je trouve qu’on en a eu assez pour l’éternité 🙂

Dirty Harry

@的时候水电费水电费水电费水电费是的 Kyle Reese : La Passion du Christ raconte l’épisode de la passion exactement comme dans l’évangile de St Matthieu : à la lettre prés, jusqu’au nombre de coup portés est rapporté par St Matthieu). Une seule scène est inventée par Gibson est celle où Jesus fait de la charpenterie tout en plaisantant avec sa mère.
Voyez par vous même et vérifiez avant d’aller lire des bêtises protestantes (je suis curieux de quel théologien vous parlez…tous ceux que je fréquente valident le film jusque dans ces détails). le film ne gêne que ceux qui ont un problème avec Jesus Christ (ou qui oublient que le sens de son message se cristallise dans son sacrifice et pas seulement à la promesse d’une vie aprés la mort).
@的时候水电费水电费水电费水电费是的 Keedz : donc St Matthieu est un militant d’extreme droite ? C’est drôle dans les évangiles j’aurai plus cru que c’était l’Empire Romain et le Sanhédrin qui étaient du coté de la tyrannie et de l’injustice…après pour votre culture vous deviez lire les encycliques du Pape Pie XI contre le fascisme (nommée : Non abiamo bisogno) et celle contre le nazisme (nommée Mit brennender Sorge) pour se cultiver un peu et connaitre la position de l’Eglise sur tout ça.