Films

Tenet : Warner a fait une grosse erreur, selon Sony

Par Gaël Delachapelle
11 septembre 2020
MAJ : 13 septembre 2020
23 commentaires
photo

Le studio Sony a partagé son avis sur la question de sortir un blockbuster à 200 millions de dollars en 2020, dans un tel contexte.

2020 est une année particulièrement difficile pour les studios de cinéma américains, qui repoussent à la chaîne leurs blockbusters durant cette période de crise sanitaire. Le contexte actuel a poussé les studios à revoir leurs plans de distribution, certains se tournant vers leurs plateformes de streaming pour y sortir leurs films en catastrophe pour éviter les pertes sèches (coucou Disney+), tandis que d’autres comme Sony ont tout simplement décalé la quasi-entièreté de leur catalogue en 2021. 

Pour rappel, le studio a repoussé ses deux plus gros blockbusters de l’année, initialement prévus pour cet été, à savoir S.O.S. Fantômes : L’Héritage de Jason Reitman et Morbius de Daniel Espinosa, le nouveau morceau de l’univers Spider-Man après Venom, dont le deuxième volet a également été décalé à l’été 2021 alors qu’il était prévu pour octobre 2020.

 

Ghostbusters : l'héritageDes bonnes surprises dans la boîte 2021 ? 

 

Seul Warner Bros. a osé prendre le risque de jouer cartes sur table en sortant l’un de leurs plus gros blockbusters de l’année, à savoir Tenet de Christopher Nolan qui est désormais distribué mondialement dans les salles de cinéma. Si le film de Christopher Nolan a permis jusqu’ici de faire remonter la fréquentation des cinémas avec un score plus qu’honorable en vue du contexte actuel, il est encore loin d’avoir remboursé son budget de 200 millions de dollars : après un démarrage à 20 millions sur son territoire, Tenet vient de franchir la barre des 150 millions de dollars au box-office mondial.

Alors que Warner a sans doute pris un gros risque en sortant Tenet en temps de pandémie malgré les hésitations, Sony s’est montré beaucoup plus frileux à l’idée de sortir un blockbuster à 200 millions de dollars de son catalogue pour diverses raisons. Parmi elles, il s’agirait d’une terrible erreur selon eux.

 photo, Robert Pattinson, John David Washington« Tu crois qu’on a bien fait de sortir en 2020 ? » 

 

Dans des propos rapportés par le média The Wrap et tenus lors de la conférence Bank of America 2020, Tony Vinciquerraprésident de Sony Pictures Entertainment, aurait déclaré que le studio ne sortirait pas de blockbusters dépassant les 200 millions de dollars dans leur budget tant que les salles de cinéma ne seront pas assez nombreuses pour les soutenir.

Dans son discours, le président de Sony aurait fait référence à la réouverture difficile des salles sur le territoire américain, où seulement 60% du parc a rouvert ses portes, avec une capacité d’accueil variant entre 25 et 40%. Il aurait qualifié la décision de sortir un blockbuster de ce calibre comme une erreur, un propos qui ressemble à un tacle direct envers la Warner qui vient de sortir le film de Christopher Nolan :

« Ce que nous ne ferons pas, c’est l’erreur de mettre sur le marché un film vraiment, vraiment coûteux de 200 millions de dollars, à moins que nous ne soyons sûrs que les salles soient ouvertes et fonctionnent à une capacité importante. […] Vous allez voir un paquet de choses étranges dans les six prochains mois à venir dans la manière dont les films seront sortis, comment ils seront programmés, comment ils seront vendus, mais une fois que nous serons revenus à une situation normale, nous aurons appris beaucoup et trouvé les moyens de faire des choses différentes et, espérons-le, meilleures. »

 photoMorbius qui montre les crocs devant la décision de Sony 

 

Une décision qui fait écho aux reports en masse du line-up de Sony, S.O.S. Fantômes : L’Héritage et Morbius ayant été tous les deux repoussés en 2021. Dans la même veine que le largage de Mulan sur Disney+, Sony a également modifié ses plans concernant la sortie de films plus mineurs dans son catalogue. En effet, le drame de Aaron Schneider sur la Seconde Guerre mondiale, USS Greyhound – La Bataille de l’Atlantique, avec Tom Hanks a été vendu et catapulté sur la plateforme Apple TV+. Seul Fatherhood avec Kevin Hart a failli voir sa sortie avancée en 2020 avant d’être lui aussi repoussée définitivement en 2021.

Pour rappeler un drôle de paradoxe, le studio le plus frileux à l’idée de sortir un blockbuster aussi coûteux dans les temps actuels, est aussi celui qui a réalisé le plus gros score au box-office mondial cette même année 2020 (jusque là…), Bad Boys for Life ayant rapporté plus de 400 millions de dollars avant le confinement. Un succès plutôt inattendu pour un Bad Boys que personne n’attendait vraiment.  

Il va donc falloir s’armer de patience en attendant que Sony remette en marche son catalogue, Morbius et S.O.S. Fantômes : L’Héritage étant tous les deux attendus respectivement pour le 17 mars et le 14 avril 2021Venom: Let There Be Carnage est lui désormais attendu pour le 23 juin 2021.

 

Affiche teaser

Rédacteurs :
Tout savoir sur Tenet
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Trier par:
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
icon arrow down
Pictogramme commentaire 23 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
gigoo

C’est surtout la qualité très discutable du film, qui explique son échec à mon avis plutôt que le contexte du coronavirus

dimanove

Sinon il y’a un pays somme-toute négligeable nommé la « Chine » ou les salles de cinéma « première au monde de part leurs nombre et les rentrées, excusées du peu » ont quasiment toute repris service et ou un « film chinois » vient d’approcher les 400 millions de dollars de recettes en ces temps de pandémie.

Pas une allusion, pas une occurrence, pas article dans la presse occidentale. Et même quand il est question des rentrées de Tenet en Chine il n’est fait mention nulle part du plus gros blockbuster de l’année.

Matrix R

Autant opter pour les plateformes en ligne.

Kino

Stratégie bien pourrie. C’est un cercle vicieux. Pas de films => fermeture des salles => pas de salle => pas de films.
La meilleure stratégie aurait été une double sortie 2020 et 2021. Parce qu’en plus si tout le mondd fait comme Sony ça va se bousculer au portillon. Pas sûr que la rentabilité soit au RDV.
Au moins Warner limite la casse…

Camille

Si tout le monde repousse les grosses productio ns pour 2021, déjà on sait pas si yaura plus le virus et ensuite pê que les gens auront encore + pris l’habitude de se passer des salles de ciné et donc de regarder en streaming ou alors de voir des films qu’ils ont oubliés des années 2000,10 en dvd. Surtout si maintenant il daut des quotas d’homos, de noirs, de gris, de bleus… La création artistique était + libre ya 20 ans. G peur que la motivation d’aller en salle s’évapore de + en +.