Star Wars : Daisy Ridley confirme que la trilogie Disney a été un gros bordel

Mathias Penguilly | 9 septembre 2020 - MAJ : 09/09/2020 12:32
Mathias Penguilly | 9 septembre 2020 - MAJ : 09/09/2020 12:32

Les fans déçus de la franchise ont beaucoup critiqué la dernière trilogie Star Wars pour son manque de cohérence... et Daisy Ridley va dans leur sens !

Jour après jour, les scandales s'empilent sur les trois derniers films de la célèbre Guerre des étoiles. Quand ce n'est pas un acteur qui dénonce la communication mensongère et les mauvais signaux envoyés par Disney, leurs collègues se moquent du manque de planification de la dernière trilogie. Le dernier pavé dans la mare en date : Daisy Ridley, l'interprète de Rey Palpatine, est revenue sur la trajectoire de son personnage. Le moins qu'on puisse dire c'est que tout cela ressemble à un joyeux bordel.

 

photoLe Papy qui fait bien peur

 

Au micro de l'acteur Josh Gad (qui remplaçait Jimmy Kimmel à la présentation de son talk-show), l'actrice britannique a expliqué la manière dont on lui a présenté plusieurs versions de l'arc narratif de Rey et le grand mystère sur ses origines :

« Au départ, on jouait avec l'idée d'une connexion avec Obi-Wan Kenobi. Et ensuite on est parti en mode... Il y a eu plusieurs versions et on allait plus dans la direction du : 'Elle n'est personne'. Puis, est arrivé l'Épisode 9, et J.J. [Abrams] est venu me présenter l'idée et j'étais genre "OK cool, Palpatine est grand-père', et je me suis dit : "Génial". Et enfin, deux semaines plus tard, il n'était plus très sûr. 

Ça n'a pas arrêté de changer. Donc même lorsque nous étions en train de tourner, je n'étais pas très sûre de ce que la réponse [sur ses origines] allait être. »

L'actrice dit même que rien ne semblait clair jusqu'à la toute fin, du moins à son niveau. Voilà qui devrait donner du grain à moudre à tous ceux qui vilipendent Disney, Abrams et l'improvisation du dernier volet de la saga.

 

photoUne bâtarde aux origines... en perpétuelle évolution
 

Outre l'étrange parenté venue de nulle part de l'héroïne, les fans ont aussi beaucoup critiqué la trajectoire décevante de Kylo Ren (un antagoniste complexe, mais pas au niveau du légendaire Dark Vador) ainsi que de plusieurs membres de la rébellion. Les destins de Finn, Rose Tico et Poe Dameron notamment ont été très peu explorés : le personnage de Kelly Marie Tran est, par exemple, apparu moins de deux minutes dans le dernier film de la saga.

Parfois décrit comme le pire long-métrage de la célèbre franchiseStar Wars : L'Ascension de Skywalker et sa genèse compliquée n'a pas fini de se dévoiler en controverses et en anecdotes frustrantes. Lorsque Josh Gad a d'ailleurs demandé à Daisy Ridley si elle accepterait de retourner dans l'univers Star Wars dans une dizaine d'années, l'actrice a répondu "qu'il ne faut jamais dire jamais"... avant de mimer une fermeture éclair pour signifier qu'elle en avait, sans doute, terminé avec la saga qui aura fait décoller sa carrière.

 

photo, Adam Driver, Daisy RidleyAttention à l'électrocution !

 

Prochainement, l'actrice britannique sera à l'affiche de Chaos Walking, un long-métrage de science-fiction réalisé par Doug Liman (Mr. & Mrs. SmithEdge of Tomorrow) et adapté d'une trilogie de romans adolescents à succès. La sortie française du film est attendue pour le 3 février 2021 et l'actrice y donnera notamment la réplique à Tom HollandMads Mikkelsen et Nick Jonas.

 

Affiche française

commentaires

Miglou Tapis
17/09/2020 à 17:08

Miglou : et une nouvelle tournée !
Zerocool je m'y mets aussi !
17/09/2020 à 14:03
Et je remets une pièce dans une machine qui n'en avait pas besoin ^^ MOIA AUSSI !!!
zerocool : +1

- Scénario : on peut discuter pendant des heures et des heures de la pertinence de tel ou tel choix, ça va de toute manière être compliqué de mettre tout le monde d'accord. Ne pas oublier, comme le dit
Miglou, la difficulté de conclure une trilogie qui a peut-être eu les yeux un peu plus gros que le ventre et a souffert d'un probable (certain ?) manque de concertation entre les 2 reals, d'où ce 9e épisode éreintant de densité.
Miglou : 100% d’accord avec moi-même ahahahaha !

Zerocool : globalement je suis aussi d'accord avec vous. mais si je fais le parallèle avec Rogue One dont la fin était écrite d'avance (cf. épisode 4) j'ai trouvé que le film était mieux pensé.
Sinon je suis ok sur le fait que l’épisode 4 était plus que moyen niveau scénario je trouve meme qu'il a été pensé comme un film oneshot et non comme un film s'inscrivant dans une trilogie... mais il était novateur sur les effets spéciaux.
Miglou : Rogue One est clairement une réussite de l’ère Disney sur tous les plans et ce malgré une production qui semble avoir été chaotique aussi. Deux remarques :
C’est plus simple d’écrire une histoire dont la fin est connue que d’inventer une fin (surtout ici)
La complexité scénaristique de l’Ascension de SKWLK est plus importante car il y a beaucoup plus de fils à dénouer (parfois en en ajoutant à mauvais escient)
Résultat : Rogue One est de facto mieux pensé


- Casting : j'espère que ceux qui critiquent le nouveau casting, certes imparfait mais sympathique, ne sont pas les mêmes qui se paluchent sur le Luke de la TO (niveau charisme, on repassera, surtout dans l'épisode 4) ou sur l'Anakin de la prelo (personnage central, complexe... mais joué avec les pieds par Hayden "Gros-yeux-boudeur-pas-content" Christensen). Oui, là aussi c'est gratuit et totalement subjectif, mais si on doit faire du bashing sur la postlogie, ne cachons pas non plus les faiblesses des trilogies précédentes.

Miglou : d’une manière générale, il faut combattre sans relâche le « concombre masqué » (le daubeur planqué derrière son pseudo qui balance gratos sans argument)

Zerocool : Effectivement Luke de la TO n'était pas charismatique. Après j'accepte le côté subjectif et la question de gout. mea culpa (même si je trouve que les chiots de pat patrouille (ma fille est fan) sont plus charismatiques !)

Miglou : souvent le héros (le vrai héros sans reproche) est moins intéressant que le méchant ; ou alors il est intéressant dans son interaction au méchant (ex Batman mois bien que le Joker, le Pingouin, Catwoman etc.)

- Perso qu'on garde en vie : autant je comprends le cahier des charge, autant je trouve dommage de ne pas les avoir davantage mis en danger. Du coup, même Chewie, j'y ai pas cru... Alors que même si j'aurais été triste de le voir disparaître, j'aurais aimé être choqué.

Miglouglou : 100% d’accord le 9 à force d’être consensuel et de vouloir contenter tout le monde ne prend plus de risque et tombe a plusieurs reprises dans l’exercice de style convenu. C’est vraiment dommage ; pour le coup le potentiel de l’histoire n’est pas réalisé

Zerocool : Il n’empêche que la trilogie aurait eu plus de gueule, on perd Solo dans le 7,
Leia aurait du mourir dans le 8 a lieu de lui faire faire le remake de superman, puis Luke (ca aurait été mieux de le voir mourir dans le 9 mais bon...place à la jeune génération comme on dit,)
et dans le 9 on perdait chewie, c3po...
Migloucouleàpic : 100% d’accord la dramaturgie est le côté potentiellement skakespearien est totalement mis en sourdine et on loupe un grand film / une grande trilogie


- Zéro politique : dans la TO non plus, ça ne l'a pas empêchée de passer à la postérité.
Miglou : yo !
Zerocool : Pas faux !
Miglou : 100% OK

- Pouvoirs dignes de Marvel : par contre, Pinball-Yoda qui rebondit de partout à 860 ans, ça ne choque personne ? Perso, j'ai bien aimé voir un développement des pouvoirs de la Force, certes amené maladroitement parce que beaucoup trop rapidement, mais ça permettait de voir autre chose que de la télékinésie, quoi.

Migloups : la réalité partagée entre Kylo et Rey est un truc de dingue !! pour le coup c'est du nouveau avec un vrai potentiel
Zerocool : j'ai trouvé ça assez naze finalement (subjectif) car il y a une licence (Marvel) qui traite déja de super pouvoir. Déja que j'ai trouvé moyen le coté je te soigne par imposition des mains, ou je balaie par la force de la pensée... et sans entrainement... #danslanouvelletrilogievoirunmaitresertrien
XMiglou : les superpouvoirs sont présents dès la première trilogie et on voit ça aussi dans le Seigneur des Anneaux (le don de guérisseur d’Aragorn) ; on pourrait dire ici que c’est amené de manière abrupte trop spectaculaire et sans entraînement préalable car finalement Rey n’est pas vraiment entraînée par Luke… (un truc qui ne va pas dans le 8)

- Manque d'extra-humains : oui, je trouve ça dommage aussi. Y avait peut-être pas le budget pour... ^^

Miglou : en effet !!
Zerocool : :) enfin un consensus
Miglou : il y a consensus au dessus aussi !!

- Symboles communautaires : qu'ils soient là, aucun soucis, c'est de toute façon le sens de l'histoire hollywoodienne actuelle. C'est simplement amené de manière trop peu subtile, et parfois (souvent) sans apport réel à l'histoire. Mais perso, j'ai plus été gonflé par l'espèce d'amourette Rey-Ren (pourquoi faut que ça finisse toujours en bisou)

Miglou : la tension attraction / répulsion entre les deux personnages est perceptible dès le réveil de la force ; comme ils sont de sexe opposé c’est normal que cela en arrive là (ils en rêvent et sont quasi amants dans leur imaginaire dès le deuxième film et pour le coup c’est un « non dit » que Rian Johnson fait parfaitement sentir grâce à quelques plans biens amenés) ! après cela aurait pu être moins convenu / mièvre ; plus passionnel

Zerocool : idem l'amourette c'etait pas terrible
MiglouFrozen : c’est Disneeeeyyyyyyy !!!!!!!!

Kastor à Ethan
17/09/2020 à 13:58

Une des erreurs car il y en a tellement c'est d'avoir fait une question centrale les origines de Rey!
KastorAC : c’est l’héroine, dès le départ elle a des pouvoirs innés phénoménaux (pilotage, impose la volonté à autrui, combat au sabre laser), on ne connait pas sa parenté, cela ne peut qu’être une question centrale a la trilogie

En tant que spectateur c'est excessivement énervant : pas de réponse dans le 1er film et ni dans le 2e. On se paye la tête de qui?
KastorAC : en général le gros mystère il dur jusqu’à la fin sinon c’est pas drôle ! le fun là c’est que même les réalisateurs ont laissé entre eux la question ouverte jusqu’à la fin

Du coup on est lassé, on a plus envie d'aller voir un star wars
KastorAC : je ne vois pas pourquoi

Ethan
15/09/2020 à 22:18

@kastor
Ce qui est sûr c'est que tu m'as contredit concernant les arguments que je t'ai énoncé pour te dire que c'est nul
et l'idée que je t'ai évoqué tu ne trouves rien à redire!

Miglou ejecte le Kastor
15/09/2020 à 08:34

Ahahahah Excellent j'ai changé pour Miglou du coup à la place de Kastor (c'est un clone ou un avatar)
Sérieusement je trouve le Silmarillon infiniment plus riche et supérieur sur tous les points de vue au Seigneur des anneaux
On ne peut qu'être frappé pas l'aspect de répétition des situations à chaque fois sur un mode plus mineur avant extinction (bien sur c'est totalement voulu et signifiant)

On continu la discussion sur Tolkien

Sardatrion
14/09/2020 à 21:50

@KastorXXXX.....

Je persiste à ne ps être d'accord avec vous. Mais, aussi tirés par les cheveux soient-ils (à MON AVIS), je dois quand même reconnaitre que vous êtes cohérent dans votre vision et votre façon d'aborder la postlogie....

Félicitations à vos pseudos polymorphes et plutôt drôles.

Par contre, ne vous embarquez pas sur un débat "Le Seigneur des Anneaux", c'est la même chose que "Silmarillion". Je suis de nature assez tolérante mais vous savez bien que certains fans "hardcores" pourraient être plus difficile à raisonner.....

Dans votre liste des "méchants" qui reviennent toujours, peut-on ajouter, je sais pas,....KastorXXXX ? je dis çà mais je dis rien :)

Kastordead
14/09/2020 à 20:16

Premier Liste rapide et loin d’été exhaustive des méchants morts qui reviennent encore et encore
Le Phénix
Lady X
Sauron
Fantomas
Alien
Palpatine
Catwoman
Voldemort

Kastorrentreduboulot
14/09/2020 à 20:09

Juste pour conclure !
Ici je me balance de savoir si telle couture des films est super raccord avec le reste ni si je trouve que ces films sont la meilleure trilogie du monde ! On parle juste de est ce que l’histoire fait sens ou non
La réponse est oui
Est ce qu’elle est réalisée au cordeau la réponse est non
Est ce qu’elle est divertissante et bien réalisée la réponse est oui avec un standard que qualité minimal déjà très haut

Et pour finir sur le Signeur des Anneaux en très macro cela raconte la même histoire que le Silmarillon et cela clôture tous les sujets ...personne n’a parlé à ce sujet de reboot déguisé !
Est ce que Endimyon est un reboot d’Hyperion la réponse est oui en partie qui s’est indigné ?
Est ce que les Aliens sot’nt un remake d’Alien la réponse est oui so what ?
Etc.

Kastordusoir
14/09/2020 à 19:53

Examinons la situation à la fin du 6
Anakin est repenti et il est maintenant un fantôme de la Force au même titre que Yoda et Obi Wan Kenobi
L’empereur est mort
Luke est un chevalier Jedi
Leia et amoureuse de Han
L’Empire est vaincu mais pas totalement balayé

Qu’apportent la prelogie et les spin off
Palpatine convoitait le secret de l’immortalité de son maître ; il l’a tué pour cela
Palpatine maîtrise la technique du clonage
Palpatine est un séducteur et un homme de pouvoir
Les Jedi sont aneantis sauf Obi Wan et Yoda
L’Empire possède d’autres hiérarques que Vador mais sauf nouvelle info il n’a pas de rival en terme d’utilisation de la Force
Dark Maul serait encore en vie

Que peut faire une postlogie ? (Qui plaise au plus grand nombre et qui soit simple)

Raconter la suite des aventures de Luke, Leia et Han : le choix le plus évident mais ils sont trop vieux et d’ailleurs Carrie Fisher décède au cours du tournage de la postlogie donc au mieux c’est un passage de relais ...c’est ce qui est fait et d’ailleurs personne n’aurait compris que ces acteurs ne soient pas réintroduits

Raconter les aventures des enfants ! Logique aussi (Les mecs Han et Leia ils font quoi à votre avis après le 6 ?) C’est ce qui est fait et ce faisant le premier choix qui structure la trilogie ; un Skywalker est du côté obscur. On imagine mal une postlogie faisant l’impasse totale sur les parents et les enfants, ça n’a juste aucun sens

Du côté de l’Empire, il semble logique aussi de raconter comment l’Empire est définitivement éliminé. Soit on invente un nouveau méchant (un grand amiral par exemple) mais il faudrait que ce méchant possède la Force pour faire face aux Skywalker et subjuguer Kylo. Il est donc nécessairement très puissant et personne ne l’a introduit auparavant dans la trilogie originale et la prelogie ! En gros il sort du chapeau .... compliqué

On recycle un vieux méchant !
Dark Maul : pas assez puissant (c’est un disciple) et explication tarabiscotée en perspective (Il a été coupé en deux)

On recycle Vador / Anakin : après sa rédemption il rebasculerait du côté obscur ? Super tarabiscoté à oublier

On recycle Palpatine : ça tombe bien Lucas a donné le background.

On utilise une nouvelle menace qui n’a rien à voir avec les Sith et l’empire ! Ça c’est le fameux gros «  saut dans le vide «  en opposition totale avec la rentabilité d’un achat de droits d’autant plus que le risque artistique est énorme si le public ne suit pas Exit aussi

Donc sur la base d’un Skywalker méchant on a
Un empire V 2.0
Des parents en relais pour clôturer l’histoire de Luke Leia et Han (avec tous les risques attachés à ce genre d’acrobaties vu l’âge des acteurs)
Un arch méchant dont on voit que le choix reste limité
Une héroïne qui ne peut être une Skywalker sauf si c’était la jumelle de Kylo
Le choix a été d’inverser les origines ;Puisqu’on a inversé les molarités ce qui ne manque pas d’ironie

Mes pops

Kastordulundi
14/09/2020 à 19:08

@Nyl & Sardatrion

Au même titre que l’Empereur, Anakin ‘disparaît’ à la fin du 6 …une réincarnation d’Anakin pour le coup fait beaucoup moins sens que le retour de Palpatine par simple logique avec la prélogie, Palpatine étant le seul obsédé par l’immortalité (les Jedi se perpétuent et influencent le réel d’eux même ce n’est donc pas un enjeu pour eux ; ils n’ont pas non plus l’hubris du pouvoir…). L’histoire est donc beaucoup plus cohérente ainsi.

Trouver d’autres méchants créé une diversion / une complexité non satisfaisante … la question c’est pourquoi alors qu’il n’y a aucune nécessité logique simple ; cette trilogie va au plus simple.

Rassurez-vous, JJ Abrams a certainement eu beaaauuuucoup de réflexions. Il n’a même fait que cela (Daisy Ridley ne dit pas autre chose).

Dans la trilogie originale, il y a bien un empereur Palpatine face aux enfants Skywalker. On a donc bien 2 « familles / noms » qui structurent les rapports de pouvoir dans la galaxie.

La prélogie en explique les racines.

Une postlogie ne peut s’intéresser :
a) Qu’à la suite des aventures de Han, Leia et Luke mais les acteurs sont trop vieux car Lucas a préféré une prélogie à une post logie
b) Qu’aux enfants en choix 2 ; c’est ce qui se passe ici

Du coup, si Kylo est du côté obscur il a une contrepartie du côté lumineux et si le rapport Skywalker / Palpatine structure la destinée de la Galaxie (cf. première trilogie), par construction Rey est une Palpatine sauf à introduire une troisième source de pouvoir « phénoménale ».

Le scénario qui boucle la boucle est allé au plus simple : Rey est une Palpatine et pas une « inconnue ».

Après si ce choix ne vous plaît pas c’est votre droit, en revanche sa logique interne ne peut être discutée.

Concernant le Seigneur des Anneaux, mais cela pourrait être plein d’autres choses, je souligne juste le fait que le « méchant qu’on croit mort ou hors de combat et qui revient toujours » est une figure classique en livres, BD, films etc. et que cette ensemble de films n’y déroge pas et que du coup l’argument du retour de Palpatine « cheveu sur la soupe » s’en trouve affaibli.

Mes pop corns svp merci

Sardatrion
14/09/2020 à 13:48

@kastor Again
"Simple : comment les familles Palpatine et Skywalker s’éteignent et vont laisser place à de nouveaux personnages par la suite"
Le concept de "famille Palpatine" arrive comme un cheveux sur la soupe dans les commentaires des réalisateurs sur le film: elle permet de justifier des choix scénaristiques et donner un "sens" à la postlogie. Mais elle me semble très en contradiction avec les 6 premiers films, la nature des siths et leur relation au pouvoir. Et comme ce concept de "lutte entre 2 familles et de relation au pouvoir" n'apparait pas dans les 2 première trilogie, çà tombe plutôt à plat....

"Notez que le Seigneur des Anneaux par rapport au Silmarillon raconte la même chose sans que personne n’en fasse une histoire". De quoi on parle-t-on ? Du Valaquenta ? Du Quenta Silmarillion lui même ? De l'Alkalabeth ? Ce n'est pas parce que c'est le même univers, qu'il y a des guerres etc que ces parties de l'oeuvre racontent la même chose. Lisez l' "athrabeth finrod ah andreth" (çà se trouve partout en VF et VO sur le web) et vous verrez que l'oeuvre de Tolkien a une portée philosophique bien plus profonde (sur la nature du monde, la mort...) qu'un simple combat entre le bien et le mal. Et si on se focalise seulement sur ce dernier aspect de l'oeuvre, les motivations, et la philosophie du "mal" porté par Morgoth et Sauron sont bien différentes. Les 2 ne sont pas intergeables....

Plus

votre commentaire