Jurassic World : Camp Cretaceous - la série Netflix se dévoile un peu plus dans une nouvelle bande-annonce

Déborah Lechner | 2 septembre 2020
Déborah Lechner | 2 septembre 2020

Après une première bande-annonce qui n'augurait déjà rien de bon, Netflix a dévoilé un nouvel aperçu de sa série spin-off et ça a toujours l'air bien naze. 

Abonné aux bons coups plus qu'au bon goût, le géant du streaming a trouvé un moyen d'associer sa marque à la franchise Jurassic World, mais il ne va pas falloir en attendre grand-chose. Alors que Jurassic World : Dominion, point culminant de la nouvelle trilogie qui réunira le casting de 2015 et le trio mythique du film de Steven Spielberg, ne sera pas à l'affiche avant juin 2021, Netflix va bientôt renvoyer les fans sur Isla Nublar.

La plateforme a diffusé une première bande-annonce de sa série animée spin-off, Jurassic World : Camp Cretaceous, et ce n'était pas bien convainquant, tant par la laideur de l'animation que le scénario prémâché. Les événements se dérouleront en même temps que ceux du premier volet de Colin Trevorrow, où l'Indominus Rex ravage le parc pour se mettre quelque chose ou quelqu'un sous la dent. Les personnages principaux du film ne seront cependant pas de la partie (enfin si, mais hors-champ), et feront ainsi place à un groupe de six adolescents mal designés, qui s'est un peu plus dévoilé dans la dernière bande-annonce. 

 

 

La colo d'adolescents va ainsi se retrouver piégée à l'autre bout du parc et manque de pot pour eux, Owen Grady (Chris Pratt) est à ce moment-là occupé à faire de la moto avec ses raptors et Claire Dearing (Bryce Dallas Howard) à relâcher un T-Rex, ce qui ne devrait pas arranger leurs affaires. Visiblement destinée à un public plus jeune, la série s'efforcera de creuser les relations entre les différents protagonistes, a priori tous plus clichés les uns que les autres, qui vont évidemment transcender leurs différences pour s'unir face aux dangers. D'après le synopsis, ils devraient néanmoins faire une mystérieuse découverte menaçant notre monde, ce qui laisse clairement penser aux événements du deuxième opus de Juan Antonio Bayona et son dénouement apocalyptique. 

La série de 8 épisodes est une création du studio d'animation Dreamworks, et compte Steven Spielberg, Colin Trevorrow et Frank Marshall comme producteurs exécutifs, aux côtés des showrunners Scott Kreamer et Aaron Hammersley. La première saison de Jurassic World : Camp Cretaceous sera disponible sur Netflix à partir du 18 septembre prochain. D'ici là, notre critique de Fallen Kingdom est juste ici

 

Affiche US

 

commentaires

Dadou53
17/09/2020 à 00:22

J vois pas ou est le probleme désolé, moi je trouve que l animation est pas mal, les scenes d actions de trailer bien aussi. Apres oui ca sera cucul les paroles, du genre le pouvoir de l amitie etc mais en meme temps c est deja un peu ce qu on nous proposait dans fallen kingdom avec la fillette qui libere les dinosaures.
Franchement ecran large d habitude j adore vos critiques mais la je viens de voir un de vos articles posterieurs a celui ci et vous encensez le prochain jurassuc park apres la daube qu a ete fallen kingdom alors que vous démontez la serie animée. Selon moi c est l inverse qu il fausrait faire... En tout cas pour l instant

OuestCoastGaming
02/09/2020 à 15:25

Camp Cretaceous ????️ Lego :
???? Dinos => https://www.youtube.com/watch?v=NuaZDGLp7Ag
????‍????‍???? Personnages => https://www.youtube.com/watch?v=ejlCoeD0JvY

Jaws
02/09/2020 à 10:46

C'est affreux. Non mais sérieux de l'animation pareille en 2020...

Jeff Fleurdorée
02/09/2020 à 10:43

Mais... c'est atroce en fait ?!

votre commentaire