EuropaCorp : Luc Besson officiellement rétrogradé, mais toujours aussi bien payé

Par Mathias Penguilly
11 août 2020
MAJ : 18 mars 2022
31 commentaires
Photo

Depuis le rachat de la société de production par un groupe américain, on savait que Luc Besson allait quitter la présidence du groupe. Ça y’est, c’est acté…

La manière dont EuropaCorp, un des rares studios français, s’est effondré ces dernières années est digne d’un véritable film d’horreur boursier. En grande difficulté économique avant la sortie de Valerian et la Cité des mille planètes (l’entreprise de Luc Besson avait déjà dû revendre ses multiplexes, entre autres), le bide du film au box-office n’a rien arrangé. Avec 225 millions de dollars de recettes et un budget hors marketing de 177 millions, le film n’a pas permis de sauver le studio de la banqueroute.

Pire encore, Anna, son successeur n’a même pas été rentable, malgré un budget abaissé à 30 millions. Ajoutons à cela les déboires judiciaires du studio (attaqué entre autres, pour contrefaçon) et les coups assénés à la réputation du cinéaste et on constate la chute du studio avec sidération, un peu à la manière d’un crash en slow-motion. Finalement, EuropaCorp a fait l’objet d’un plan de sauvegarde, et le réalisateur et producteur français vient de perdre les pleins pouvoirs.

 

PhotoLuc Besson s’accrochant à son siège de DG

 

Annoncée dès le mois de mars dernier, la reprise du studio par le groupe américain Vine devait contraindre Luc Besson à quitter ses fonctions de directeur général pour un poste de directeur artistique. C’est désormais acté : à partir du mois de septembre 2020, il sera remplacé par Axel Duroux un ancien président d’RTL passé également par la société de production Endemol.

Que les fans du réalisateur se rassurent néanmoins, Luc Besson a largement de quoi se consoler. Capital rapporte en effet, qu’il touchera un salaire annuel d’1,6 million d’euros à partir de l’exercice prochain, qui pourra potentiellement être doublé à chaque fois qu’il signera un scénario. À chacune de ses réalisations enfin, le cinéaste pourrait toucher entre 2 et 6 millions de dollars. Cela lui laisse largement de quoi voir venir pendant qu’il écrit ses mémoires.

Paralysée par les procédures de sauvegarde, EuropaCorp n’avait rien produit depuis la sortie d’Anna à l’été dernier. Il s’agissait d’ailleurs de la seule production du studio sur l’année 2019. Les bouleversements d’organigramme devraient permettre à l’entreprise de se relancer dans les prochains mois.

 

Photo Luc BessonMise au placard doré pour Luc Besson

Rédacteurs :
Tout savoir sur Luc Besson
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
31 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kastorpatriote

Le plus dingue c’est qu’on a laissé partir aux mains d’un fonds d’investissement US parmi les films les plus bankables de l’histoire du cinéma français ! Résultat notamment les 4K blu ray de Besson sont dispos aux us mais pas en France !
Et dire qu’on proteste contre l’impérialisme culturel US

corleone

J’ai une affection particulière pour Luc Besson et une reconnaissance pour tout ce qu’il a fait pour le cinéma français. Les médias (certains) ont beau cracher et tirer sur lui mais je n’arriverais jamais à le détester. Courage mon grand, tu te releveras encore plus fort comme d’hab.

wesh

@corleone

Oui enfin si les accusations d’harcelements sexuel et viols a son egarts s’averent etre fondees, j’espere plustot qu’il sera juge comme il se doit.
J’aime bien le gaillard, mais il ne doit en aucun cas echapper a la justice

Kyle Reese

Tout ça est effectivement regrettable mais vu les derniers choix de projets, la mauvaise gestion du groupe, les magouilles et co avec son french studio et son école etc … ce n’est pas une surprise. Besson a été ambitieux, a fait quelques bon films lors de la première partie de sa carrière, mais je pense surtout que c’est son égo qui est responsable en grande partie du crash.

Quand je lis que son salaire pourra doubler à chaque fois qu’il signera un scénario … je me marre. Parce que les scénarios de Besson justement c’est un de ses plus gros point faible. Comme s’il n’avait pas eu les moyen d’engager des bons scénaristes qui ne manquent pas.
Ses scénarios sont souvent des pitchs avec qq idées ensuite peu développées avec souvent la même recette qui ne fonctionne plus. Le monde a évolué, pas Besson, il est devenu ce qu’il critiquait au début de sa carrière. A part son Valerian, il n’a plus pris de risque depuis longtemps. C’est bien dommage car il y avait de quoi faire une fabuleuse saga avec son projet de SF

Bref je ne suis pas là pour taper sur lui hein, il a secoué le paysage ciné français en son temps, a monté avec son collaborateur une super boite de prod ambitieuse qui a produit qq très bon films mais voilà.

Ce qui est très triste c’est qu’il y en a pas bcq (y en a-t-il eu ?) des comme lui qui ont tenté de faire un truc aussi gros en France et Europe.

Après je ne prend pas en considération le coté vie personnelle du bonhomme qui semble être très controversé.

Ce rachat est peut être un mal pour un bien, ça évite la banqueroute totale, et qui sait …

KastorMetoo

Pour l’instant les poursuites n’ont pas aboutis il est donc (un mot totalement oublié) présumé innocent jusqu’à preuve du contraire et sa vie privée ne doit pas être prise en compte dans sa démarche cinématographique et entrepreneuriale