L'Histoire sans fin, Goonies, Retour vers le futur... le film-hommage ultime aux années 80 arrive

La Rédaction | 9 juillet 2020 - MAJ : 09/07/2020 17:58
La Rédaction | 9 juillet 2020 - MAJ : 09/07/2020 17:58

Man & Witch est vendu comme un hommage aux années 80, avec des visages très connus des fans du genre.

Si vous pensiez que Stranger Things était le produit ultime conçu pour pomper la fontaine à nostalgie des années 80, prenez une longue respiration. Man & Witch arrive, et semble passer un cap encore plus franc et clair à tous les niveaux.

L'Histoire sans fin, Les Goonies, Retour vers le futur et l'esprit de Jim Henson, l'artiste et marionnettiste génial derrière Dark Crystal et Labyrinthe, sont tous invoqués pour ce projet présenté comme un hommage non camouflé aux années 80.

 

photo, Tami StronachTu te souviens de moi ?

 

Premier élément : Tami Stronach. Son nom est certainement oublié, mais pas son visage, puisque c'est l'Impératrice de L'Histoire sans fin. Suite à ce carton alors qu'elle n'avait que 12 ans, elle n'a pas poursuivi sa carrière d'actrice, hormis quelques essais récents, et désormais Man & Witch, où elle aura l'un des premiers rôles, en plus d'être à la production. Et c'est son mari Greg Steinbruner qui a écrit le scénario du film.

Autres visages bien connus : Christopher Lloyd et Sean Astin. L'inoubliable Doc Brown de Retour vers le futur sera là, tout comme Mikey des Goonies - et c'est un habitué aux hommages dans l'air du temps puisqu'il avait un rôle dans la saison 2 de Stranger Things. Rhea Perlman et Michael Emerson sont également annoncés au casting.

Le studio de Jim Henson va créer les marionnettes, puisque le film mettra en scène des moutons, des oies et des chiens parlants, et qu'il y aura un mélange entre vrais animaux et marionnettes. The Jim Henson Creature Shop a récemment rappelé son talent magique dans la série Dark Crystal : le Temps de la résistance sur Netflix.

 

photo, Jonathan Ke Quan, Sean Astin, Corey FeldmanLes Goonies, copiés, mais jamais égalés

 

Man & Witch tournera autour d'une sorcière (incarnée par Tami Stronach) puissante, mais solitaire, qui tombe amoureuse d'un berger malchanceux, lequel lui demande de briser un mauvais sort de méchant sorcier. Les producteurs vendent leur bébé comme un hommage évident aux années 80, mais également comme une aventure comique et subversive sur le genre de la fantasy.

À la réalisation de ce projet ambitieux : Rob Margolies, inconnu au bataillon. Avec beaucoup de courts-métrages et films indépendants à son actif, il devrait ici passer un cap et attirer l'attention. Beaucoup de raisons d'être curieux donc, même si c'est encore très vague, et que la formule c'est-trop-cool-les-années-80-regarde commence à sérieusement devenir grossière, et trop automatique pour ne pas être contre-productive.

 

Photo Retour vers le futurNom d'un Zeste de nostalgie

commentaires

Patte labeur
11/07/2020 à 19:02

Bonne idée !

votre commentaire