Films

Vanilla Sky : comment Tom Cruise a permis cette incroyable scène

Par Marion Barlet
14 juillet 2020
MAJ : 24 octobre 2020
10 commentaires
photo, Tom Cruise

Retour sur le tournage marquant de Vanilla Sky, où Tom Cruise court dans un New York désert.

Souvenez-vous, c’était en 2001, et c’était un film vertigineux qui en disait beaucoup sur l’homme (fou) Tom Cruise. Tombé amoureux du film Ouvre les yeux d’Alejandro Amenábar, l’acteur avait décidé d’acheter les droits pour en faire un remake. Succès du box-office à sa sortie (203 millions de recettes dans le monde pour 68 de budget), Vanilla Sky a été apprécié du grand public mais n’a pas été bien reçu par la critique. 

Outre sa diffusion annoncée sur Netflix, le film a surgi dans l’actualité pour sa scène d’ouverture, devenue culte. On y voit Tom Cruise s’apprêter dans sa chambre fourrée de miroirs, puis prendre sa voiture et rouler en ville. Alors que les rues sont désertes, le personnage de David s’interroge, s’inquiète et finit totalement terrifié par la situation. Incroyable dans sa facture, la scène montre un Times Square vide, ce que personne ne pensait possible – jusqu’à ce que le coronavirus frappe.

 

photo, Cameron DiazTom Cruise et Cameron Diaz

 

Dans Vulture, il y a quelque temps (mieux vaut tard que jamais oui), le réalisateur Cameron Crowe a livré quelques anecdotes pour illustrer la difficulté pratique d’une telle scène. Pour convaincre la ville de New York de bloquer les rues, Tom Cruise, accompagné des producteurs, était allé voir le maire de l’époque, Rudy Giuliani, en personne, afin de le convaincre. Plus tard dans l’année, Danny DeVito avait émis une requête similaire mais n’avait pas obtenu le feu vert, d’après le réalisateur.

« Je pense que Tom c’est un mec qui sert de garantie. Je pense qu’il les a regardés dans les yeux et qu’il leur a dit ‘Les gars, on va faire ça pour vous, et ça va être génial’. On avait déjà pas mal tourné à New York, on avait fait des affaires là-bas, mais j’ai confié cette tâche à Tom. Il est très charismatique, c’est un garant. C’est un mec qui sait convaincre. »

 

photoTom Cruise et Penélope Cruz

 

L’aura de Cruise et sa popularité lui ont permis d’obtenir cet accord inédit et de tourner dans un Times Square dépeuplé. Pourtant, il y avait un petit hic :

« Ils sont revenus et ils n’étaient qu’à moitié contents. J’ai dit : ‘Bon, qu’est-ce qui se passe?’ et ils ont répondu : ‘Je pense qu’on peut y aller, mais il y a une condition.’  J’ai dit : ‘Super nouvelle ! C’est quoi la condition ?’ Et ils m’ont répondu ‘Toi ! Quelqu’un là-bas a fait des recherches sur toi, et a entendu dire que tu faisais beaucoup trop de prises.' »

J’étais genre : ‘Quoi ?! Je suis un réalisateur rigoureux et des informations pareilles sont arrivées dans le bureau du maire ?’ Ils étaient là : ‘Ouais, ça inquiète quelqu’un de là-bas. Ils veulent pas que tu cours de partout avec Tom Cruise dans Times Square, à filmer des trucs sans plan précis’. J’étais là : ‘Mais évidemment qu’on aura un plan précis’.»

 

photo, Tom CruiseTom Cruise et Tom Cruise

 

Préparée minutieusement à l’avance, la scène a pris moins de temps que prévue à être tournée – 3h avaient été accordées un dimanche matin. Le réalisateur et son acteur ont donc profité de ce délai pour faire ce que la mairie redoutait : courir dans tous les sens en filmant des trucs. Après la séquence voulue et calibrée dans la boîte, Tom Cruise a couru dans les rues pour avoir des plans supplémentaires, jute au cas où.

Au sujet de Vanilla Sky, Amenábar avait établi cette comparaison : «Mon film est la version musique classique, et le vôtre, c’est du rock moderne. ». Une jolie phrase à méditer, en écoutant Everything in Its Right Place de Radiohead.

Sinon, pas de nouveau projet à l’horizon pour Cameron Crowe depuis l’annulation de sa série Roadies. Et après les phénomènes Jerry Maguire et Presque célèbre en 2001 (Oscar du meilleur scénario), le cinéaste n’a plus retrouvé de tel succès, avec Rencontres à Elizabethtown, Nouveau départ et Welcome Back.

 

Affiche officielle

Rédacteurs :
Tout savoir sur Vanilla Sky
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Trier par:
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
icon arrow down
Pictogramme commentaire 10 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
amaouste

il suffit d’observer comment tom cruise et penelope cruz se regardent dans les yeux dans le film pour comprendre qu ils etaient tombes amoureux l un de l autre pendant le tournage…
le regard a une force et une verité qui vient de l’âme,les mots et les paroles ne sont pas assez puissants ni aussi fiables :))

Ethan

Inoubliable film. Je l’ai vu à sa sortie en 2001 et ce n’est que la 2e fois que j’ai compris.
Tom et Pénélope sont vraiment beaux physiquement dans ce film. Ils forment un jolie couple.
David et Sofia sont des âmes soeurs. Ils sont le mec ou la fille que chacun cherche dans vie et que très peu réussissent à trouver.

Cette scène est incroyablement réaliste, vraiment un rêve! La musique est pas mal aussi

Ca aurait été génial une suite à ce film

Jired

Idem que Numberz, un des rares films où je préfère le remake à l’original. Meilleure bande originale, meilleurs acteurs (Noriega n’est pas Tom Cruise et ce dernier n’a jamais été aussi beau que dans ce film), meilleur montage, meilleure mise en scène… Après, ce scénario brillant on le doit bien au génie de Amenabar ! Vanilla Sky a beaucoup plus de budget/moyens que le film espagnol : même si cela n’est généralement en rien un gage de qualité, ici cela permet à la mise en scène d’être à la hauteur des ambitions d’un scénario trop riche et fou pour se contenter d’un petit budget. La scène de la fête où notre héros rencontre Sofia en est un parfait exemple.

Rudy Mako

Grand film

Nicotine46

Personne ne dit non à Tom Cruise !