Bloodshot : Vin Diesel balance le début du film en mode Baboulinet de l'extrême

La Rédaction | 25 mars 2020
La Rédaction | 25 mars 2020

La sortie de Bloodshot a peut-être été annulée chez nous, mais les 9 premières minutes du film sont déjà disponibles et annoncent un festival Vin Diesel comme on les aime. 

Bloodshot fait partie de ces films qui peuvent difficilement décevoir. Qu’il parvienne à correctement adapter l’univers des comics Valiant, ou se transforme en super-pâté du type Le Dernier Chasseur de sorcières, il y aura bien des manières de se régaler devant cette nouvelle aventure de l’interprète et chef d’orchestre de la saga Fast & Furious (dont le neuvième épisode a été repoussé d'un an pour rappel).

Malheureusement, la pandémie liée au coronavirus et le confinement appliqué dans de nombreux pays ont entraîné l’annulation pure et simple de sa date de sortie initiale un peu partout, ou sabordé son arrivée dans les salles obscures (c’est le cas aux Etats-Unis). Dans ce contexte, difficile pour le film de trouver son public, mais aussi d’exister économiquement.

Ainsi, afin de lui assurer une visibilité indispensable, Sony Pictures a décidé d’en diffuser les 9 premières minutes. 

 

 

 

Et ces dernières s’avèrent un somptueux festin pour l’amateur des frasques de Baboulinet. En quelques secondes seulement, nous découvrons l’imperturbable Vin Diesel, soldat en opération au Kenya. Un Kenya qui ressemble curieusement à une arrière-cour de bar à tapas mexicain, mais passons. Notre héros y éparpille du vilain preneur d’otages, avant d’embarquer avec ses troufions (qui le vénèrent, mais ont le bon goût de le laisser trouer du terroriste en solo), pour le repos du guerrier. 

Repos du guerrier qui se déroule, comme pour toute bonne bidasse, sur les côtes italiennes, ce qui constitue pour un film privé de sortie par le coronavirus, une formidable ironie du sort. Vêtu de son inoxydable marcel et de jolies cicatrices en latex, il y trombine tendrement une compagne blonde le blé (la céréale, pas les billets verts), avant de taper des gros vilains qui veulent lui mettre des seringues dedans la peau. 

Parce que la drogue c’est mal mais que la violence, c’est bien, il en triomphe en cassant des lavabos. Enfin presque. 

Une chose est sûre, ce Bloodshot (qui n'a pas encore de date de sortie cinéma ou VOD en France) s’annonce diablement divertissant et à la hauteur des précédents efforts de notre Diesel préféré. On reparlait de sa folle carrière dans un dossier plein d'amour et de questions.

 

Affiche USBon, il couve un truc le Vin non ?

commentaires

Optimus
26/03/2020 à 10:56

Si vous aimez le popcorn et éteindre votre cerveau (souvent le cas chez les Vin Diesel), vous passerez un bon moment.

Pour les autres je vous inviterai eventuellement un regarder the irishman avec un oeil fermé sans s'endormir :) :) :) c'est un vrai challenge !

A +++

XG58
25/03/2020 à 22:31

C'est une bonne serie B. Par contre la realisation sur les scènes d'actions, elles sont pas top. Trop de mouvements et de plans mal choisi. De plus les voitures font trop FAF

RETH
25/03/2020 à 18:52

Ce n'est pas si mauvais que cela. Une bonne petite série B avec de l'action sympathiquement mise en scène. Pas le plus mauvais de Vin diesel (que je considère comme très moyen comme acteur). Un film qui en cette période permet de passer le temps. C'est ce qu'on lui demande.

Deny
25/03/2020 à 13:55

Mon pote au goût de gros beauf va adorer! comme il a kiffé le dernier starbeurkwars et fan des fast et 2neurones§ Il aime pas se fatiguer à réfléchir devant un film après sa journée de travail dans le bâtiment...

The insider
25/03/2020 à 13:42

Je l ai , je regarde ça cet aprem

reallu
25/03/2020 à 12:36

deja dispo partout a voir un jour

turokk
25/03/2020 à 12:08

Vu hier.
Très sympa, largement supérieur à toutes les merdes qu'il avait pu faire avant. (xxx, whitch hunter, etc...)

Hank Hulé
25/03/2020 à 11:43

Dispo en intégralité sur tous les sites de DL/streaming moyennement légaux...

Y Boy
25/03/2020 à 11:41

Steven Seagal n'a qu'à bien se tenir, Baboulinet débarque sur le créneau du DTV de luxe. Réal foireuse, cascades salement doublées, bimbos pré-pubères, tout y est !

votre commentaire