Bloodshot : les critiques américaines parlent d'une tentative feignante de copier le MCU

Mathieu Jaborska | 12 mars 2020 - MAJ : 12/03/2020 14:25
Mathieu Jaborska | 12 mars 2020 - MAJ : 12/03/2020 14:25

Les studios pensent avoir réussi à réunir les trois éléments préférés des amateurs de pop-corn : Vin Diesel, des super-héros et beaucoup de violence.

Le matériau d'origine, un comic-book Valiant, a également un certain potentiel. On y suit un militaire tué en mission qui se fait ressusciter par une corporation pas très catholique. Celle-ci le transforme en super-soldat, comme dans Universal soldier, mais version nanotechnologies CGI à particules.

La question qui subsiste c'est : Vin Diesel est-il le nouveau Jean-Claude Van Damme ou le nouveau Dolph Lundgren ? On parierait plutôt sur notre Belge préféré, vu que le personnage se fait manipuler pour attenter à la vie des ennemis de la firme qui l'emploie.

Un concept de gros bourrin ne va pas sans un casting de gros bourrin et ça, les producteurs l'ont bien compris en engageant notamment Guy PearceEiza GonzálezSam Heughan et Toby KebbellDave Wilson (remarqué pour son travail sur un épisode de Love, Death & Robots) s'est  occupé de mettre en image le scénario co-signé par Jeff Wadlow, réalisateur de Kick-Ass 2Action ou vérité et Nightmare Island. De quoi faire dans la dentelle ! Le film a été montré à la presse américaine, qui n'a pas toujours été sensible à la subtilité du résultat final. Revue de presse.

 

photo, Vin DieselC'est ce qui s'appelle prendre la porte

 

 

"À part les muscles singuliers de son meneur, ce tremplin auto-proclamé n'a pas grand-chose qui vaille la peine d'être lancé. C'est une pile de stéréotypes d'action laborieux, et pire encore, le film le sait, mais pourtant il n'en sait pas assez pour nous épargner ses faux pas dès le début." The Guardian

"Bloodshot est un compacteur de déchets de films de comic-books, mais ce sont des déchets intelligents, une matrice d'action à laquelle il est très amusant de se connecter." Variety

 

photo, Vin Diesel, Guy PearceGuy Pearce Vin Diesel à jour

 

"C'est surtout beaucoup de trucs d'action au marasme très classique s'agrippant à un fouillis métaphysique plus profond ; Inception dessiné au marqueur ultra-épais et à la testostérone. Si l'ensemble est finalement un prétexte pour Vin Diesel de faire ce qu'il fait, la fin prend aussi bien soin d'annoncer une suite. Venez, voitures rapides, avatars et galaxies lointaines, il y aura du sang, encore." Entertainment Weekly

La dernière phrase est une référence à trois projets auxquels participe ou pourrait participer l'acteur : Fast & Furious 9Avatar 2 (c'est une simple rumeur pour le moment) et Les Gardiens de la galaxie 3.

"Même sur les niveaux de compétence les plus basiques, Bloodshot ne réussit rien. Clairement conçu comme une nouvelle franchise de super-héros Valiant, le film de Diesel ne vous laisse juste pas dans l'attente de plus d'aventures. Et alors qu'il y a au moins une idée intelligente qui offre une alternative plus sanglante au MCU, Bloodshot n'apprend jamais à introduire la vulnérabilité et les enjeux qui sont nécessaires à des histoires de super-héros qualitatives (en plus de ne pas soigner ses problèmes de réalisation faiblarde). Alors, maintenant, c'est probablement trop tard." The Playlist

"Bloodshot est un blockbuster super-héroïque divertissant, même s'il est un peu inégal et maladroit par moments. Il offre quelques nouvelles idées qui apportent suffisamment de fraicheur à ce film de super-héros pour se distinguer des très très très nombreuses origin story sorties jusqu'à aujourd'hui. Mais à l'échelle de la catégorie plus large des adaptations de comic-books, Bloodshot est toujours un film de super-héros plutôt moyen." Screenrant

 

photo, Álex Hernández, Vin DieselTuto Vin Diesel 1 : ne jamais regarder une explosion

 

"Le film est présenté comme l'histoire d'un homme qui n'a pas encore compris qui il était. Mais ce n'est pas exactement vrai. En fait, c'est plutôt un film qui ne semble pas savoir ce qu'il veut être quand il sera grand." The Washington Post

"Bloodshot est résolument un film pop-corn de type éteignez-votre-cerveau-et-relaxez-vous. Diesel et compagnie sont des soldats traversant une intrigue bancale pour livrer des regards noirs, des poses de super-héros et des kilos d'action. Le réalisateur Dave Wilson fait monter la température avec des effets visuels solides et un rythme effréné. Mais les spectateurs les plus tatillons repèreront les signes révélateurs de l'observation 'on verra en post-production'. [...] Néanmoins, ni cette maladresse ni les quelques scènes d'action au montage rapide et gênant ne peuvent tuer la valeur de divertissement de ce solide véhicule à Vin Diesel." IGN

"Réalisé par le superviseur VFX Dave Wilson, il a des moments visuellement brillants, mais semble handicapé par une écriture terne et un personnage principal somnambule, déambulant entre la technologie et les balles." Empire

 

photo, Sam HeughanOne Punch Man

 

Comme Vin Diesel l'avait lui-même expliqué, le long-métrage semble viser avant tout l'introduction d'un univers étendu autour des comics Valiant, histoire de concurrencer directement Marvel avec une taille de tour de bras supérieure et un scénario encore plus anémique. Qu'on apprécie ou pas le résultat, il est clair que Bloodshot ne restera pas dans les annales. Ce n'est pas trop grave : on n'était pas là pour une démonstration narrative. En revanche, les critiques formulées envers les séquences d'action font redouter le pire.

Pour en juger par nous même, il faudra attendre le 25 mars 2020, date de sortie officielle en France.

 

Affiche française

Tout savoir sur Bloodshot

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Bizarre
14/03/2020 à 16:20

C’est bizarre il y a pas personne pour venir dire que ce film n’est pas assez féministe ou que les films de mecs ça flop parce qu’il y a pas assez de femmes. A non c’est vrai on entend se discours seulement dans l’autre sens.Moi qui pensais que les SWJ étaient les pires et qu’on entendait qu’eux.Il faut croire que la véritable minorité qui se comporte en pleureuses sur internet c’est bien plutôt les anti tout sauf les hommes blancs hétérosexuels.

reallu
13/03/2020 à 13:33

vin diesel a part la saga fast and furious ils ne réussi nul part comme l'acteur de james bond, souvent des flops. sinon ce film ne donne pas envie du tout de ce deplacer au ciné

jbjb
12/03/2020 à 17:21

il est pas muscler du tout diesel,il est même plutôt gras je trouve non ???

votre commentaire