Festival de Cannes 2020 : l'événement mondial du cinéma menacé par le coronavirus ?

Marion Barlet | 6 mars 2020 - MAJ : 11/03/2020 15:09
Marion Barlet | 6 mars 2020 - MAJ : 11/03/2020 15:09

Salles de cinéma fermées, blockbusters repoussés, box-offices décadents et maintenant Cannes 2020 sérieusement en péril... le coronavirus va faire très mal à l'industrie cinématographique.

L'épidémie apparue en décembre 2019 en Chine centrale préoccupe désormais le monde entier par ses morts, mais aussi par son impact indirect sur toutes les branches économiques. Le cinéma, comme les autres activités, est financièrement menacé par le virus et par les mesures de précaution qu'il entraîne. Pour minimiser les risques de transmission, les gouvernements des États concernés ont pris des décisions radicales, ce qui touche de plein fouet l'industrie du grand écran.

 

photo, Yifei LiuMulan compromis par le coronavirus

 

Plusieurs films ont vu leur sortie repoussée en Chine, réservoir à spectateurs nécessaire par accroître les recettes, et le box-office du pays s'est effondré en ce début d'année 2020. Après Jojo RabbitLe Voyage du Dr Dolittle et Sonic le film, c'est Mourir peut attendre qui a décalé son grand retour, et ce, à l'échelle internationale. Les tournages aussi sont au point mort, entre reports de Mission : Impossible 7 en Italie et embrouillamini autour d'Asterix & Obelix : L'Empire du Milieu. Pour synthétiser le problème : le monde du cinéma est dans la mouise. 

 

photoJames Bond repart en retraite jusqu'à octobre

 

Le Festival de Cannes est dans le viseur : le plus grand événement mondial cinématographique sera-t-il maintenu ? Avec ses 40 000 accrédités et ses cinéphiles, saisonniers, et autres qui gravitent autour du tapis rouge, Cannes est LE marché du film, où distributeurs, producteurs, réalisateurs et créateurs en tout genre se retrouvent pour causer business (et art). Sauf que les autorités craignent que la fête vire au cauchemar et que la croisette ne devienne le bastion privilégié d'un foyer pandémique.

Va-t-on nous sucrer la 73e édition du festival, dont le jury des longs-métrages devrait être présidé par Spike Lee (BlacKkKlansman) ? Les inquiétudes sur l'avenir du 7e art préoccupent la presse, qui a interrogé Thierry Fremaux, le délégué général du festival. La demande portait sur la possible annulation de Cannes suite à l'arrêté gouvernemental qui interdit les rassemblements de plus de 5000 personnes en lieu clos, mesure prolongée jusqu'au 31 mai. Or, le festival se déroule du 12 au 23 de ce même mois, et devrait passer à la moulinette du principe de précaution. 

 

photo, Spike LeeSpike Lee sur le tournage de BlacKkKlansman

 

Néanmoins, Thierry Fremaux s'est montré rassurant et a affirmé que, pour le moment, l'événement n'était pas compromis. L'astuce ? Aucun lieu confiné à Cannes ne dépasse la capacité maximale exigée par l'arrêté et 5000 personnes ne peuvent être réunies dans un même espace. Le Festival a déclaré au magazine web Le film français qu'il n'était pas concerné, pour le moment, pas les mesures gouvernementales. 

 

 

La bidouille fonctionne en théorie, mais en pratique, le cas est plus sinueux. Le Palais des Festivals de Cannes peut contenir jusqu'à 30 000 participants, répartis sur les cinq auditoriums et de nombreuses salles, qui ont accueilli l'an passé, selon Variety, 12 000 convives. Ces chiffres seront-ils ceux retenus par les autorités dans les prochaines semaines ? Mystère.

Une chose est sûre, le bon déroulement, voire le déroulement tout court du Festival de Cannes pourrait être sérieusement compromis, même si pour l'instant il aura bel et bien lieu du 12 au 23 mai prochain. Les organisateurs ont même confirmé que la conférence de presse d'annonce des films sélectionnés pour cette édition se tiendra normalement le 16 avril prochain.

 

affiche finaleLa palme d'or de 2019

 

 

Tout savoir sur Contagion

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

PdeM
06/03/2020 à 19:01

La plus grande salle (Lumière) ne peut accueillir que 1600 personnes ; elle est climatisée et l'air est renouvelé. La salle Debussy est à l'autre bout. Les petites salles du Marché du Film font entre 40 et 120 places seulement et sont climatisées aussi. La salle pour les "projections du lendemain" est à un autre étage. Quant au Marché du Film, il est sur plusieurs niveaux et plusieurs salles... et il n'y a pas foule, bien des choses se faisant par e-mail et autre. Alors...

Simon Riaux - Rédaction
06/03/2020 à 14:34

@Haut et Fort

Ce qui fait de Cannes un évènement mondial, c'est son Marché du Film.

Madolic
06/03/2020 à 14:26

@Haut et Fort
Ça commençait pas forcément mal ton com... et puis c'est parti en couille ^^

Haut et Fort
06/03/2020 à 14:17

cela fait longtemps que Cannes n'est plus un evenement mondial, pareil pour les Oscars et les affligeants César 2020 avec des films de voyoux truands recompensés et un film anti France recompensant un pointeur lol,;
la derniere fois que Cannes a sursauté et fait sursauté le monde entier( là j'exagere un peu lol!) c'est quand Sophie-Marceau -la boomeuse Pinoteau-a montré par inadvertance un morceau de son sein en 2005,
on était déja loin de la polémique Pialat pour son film le Soleil de Satan ", où il allume les intellos du cinoche français qui l'a toujours detesté, en 1987 à Cannes c'était autrement plus côté qu'a l'époque Marceau et du decoletté, de nos jours le cinoche français est mort, avec des bouzes sponsorisés vantant les merites de l'anti France, avec de la diversité comptant le manque de noir dans le cinoche de France, des trucs inclusif, cosmopolites genrés non binaire avec l'oppresseur Blanc patriarcal en Target, tout çà avec vos impôts

Funkingworld
06/03/2020 à 13:46

il faudrait surtout un arrête de ces conneries de propagation de mauvaises pesdo fausses nouvelles. tout cela pour un gros rhum ou petite grippe cela en devis ridicule.

Alerte
06/03/2020 à 13:33

Il faudrait un arrêt des festivals et du cinéma mondiale pour arreter toute propagation du virus

votre commentaire